Politique: Rachida Dati et le silence du Président...

Publié le 11 Décembre 2008

Comme d'habitude la presse courageuse se livre à un jeu bien curieux envers notre Ministre de la justice!
Madame Rachida Dati semble ne plus avoir les faveurs d'une certaine presse qui l'encensait il y a encore peu.
Certains se pose LA question primordiale: A-t'elle encore les faveurs de la Présidence? Comme celle-ci ne dit mot, les dents s'aiguisent et déjà les chiens (comme disait feu François Mitterrand) sont prêts à mordre.
On l'a dit ambitieuse, téméraire, autoritaire et que sais-je encore! Mais que serait-elle et où serait-elle si elle n'avait pas ses "défauts" ou ses "qualités" suivant le moment et le lieu. Avons-nous besoin d'une personne qui ne serait pas ambitieuse ni téméraire ni autoritaire à ce poste?
Le personnel judiciaire se plaint ! Les magistrats ne l'aiment pas! 
Mais est-ce tous les magistrats? ce n'est pas sûr!
Mais certains magistrats n'aiment pas être bousculés. Y compris quand ils se trompent dans leur jugement.
Alors Madame Rachida Dati qui est l'exemple d'une réussite de l'ambition et de la mixité doit-elle disparaître pour les médias?
Cette femme qui est l'exemple que l'on peut devenir Ministre en France en étant femme, issues des banlieues et de parents d'immigrés.
Nicolas Sarkozy est bien le seul Président à avoir donné cette chance. Pour ma part, je suis ravis d'avoir  une femme indépendante d'esprit, directe, franche du collier et libre de ses pensées. Que cela ne plaise pas à tout le monde et particulièrement à des machos, il fallait s'y attendre! J'espère simplement que le Président de la République saura mettre fin à ces petits jeux malsains d'une presse en mal de biche à achever. D'ailleurs, il se profile à l'horizon, une autre figure de la femme encensée par la presse hier et en difficultée aujourd'hui: Madame Rama Yade.
Mais pour d'autres raisons, celle-ci devra dans les jours à venir, subir le même sort des médias.
La presse a toujours les griffes et les dents aiguisées pour l'hallali quand elle sent que le seigneur du moment les autorise en ne disant rien!
Espérons que le Président retrouve la parole.
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article