Ville de Puteaux: Les vérités et les insignifiants de l'opposition!

Publié le 19 Janvier 2009

Dans la rubrique désinformation par Christophe Grébert, je vous mets en lien l'excellente note de Gérald Lambilliotte qui remet les pendules à l'heure concernant l'OPHLM.

Il est incroyable que cet homme, Monsieur Grébert, qui n'est plus rien hormis qu'un modeste Conseiller Municipal sans fonction autre que la critique obsessionnelle de la majorité, ne puisse comprendre que c'est au service de la ville qu'il devrait-être et non à son propre déroulement de carrière politique!
Pourtant, il existe de nombreux exemples de femmes et d'hommes minoritaires dans une assemblée qui en acceptent les conséquences et se font l'ardente obligation d'être des vecteurs d'idées. Un temps pour chaque chose! Les futures élections sont dans 5 ans!
La ville de Puteaux, rien que la ville de Puteaux ne devrait compter !
C'est loin d'être le cas puisque, tout est bon y compris les insultes dont je fût la victime pour discréditer in fine Joëlle Ceccaldi-Raynaud par ricochet et la gestion de la ville! Suivant en cela, volontairement ou non, cette recommandation de toutes les écoles de l'intolérance du communisme mère et génitrice du fascisme:
"Mentez, mentez toujours et encore! Plus c'est énorme plus cela restera dans les esprits"!
Cela va jusqu'au petit trou repéré sur un trottoirPitoyable opposition.
Je le rassure, ce trou sera très vite rebouché.

Quant aux Socialistes? Tout va bien! Après les petits goûters du PS au Conseil Régional, retour à la galette et au nez nouveau du T2! 

Rien à voir avec Frédéric Chevalier et Evelyne Hardy qui, tout en étant indépendant de la majorité, savent émettre des opinions construites et pertinentes à bien des égards!
Gérard Brazon 




Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article