29 ème rassemblement des musulmans de France organisé par l’UOIF sans l'antisémite Qardawi!

Publié le 27 Mars 2012

Le 29 ème rassemblement des musulmans de France organisé par l’UOIF serait-il en train de payer les pots cassés de l’affaire de Toulouse ? La venue de Cheikh Al Qardawi et Cheikh Mahmoud Al Misri suscite la polémique. Des élus du Front National et du Parti Socialiste se seraient opposés à la délivrance de leur visa.

Privés de visas ?

La nouvelle polémique de la semaine concerne le rassemblement des musulmans de France qui pour sa 29ème édition le 6 avril au Bourget, à Paris avait prévu d’inviter Cheikh Al Qardawi ainsi que Cheikh Mahmoud Al Misri. Comme à l’accoutumée, le Front National s’est offusqué. Dans un communiqué, le parti d’extrême droite a interpellé le gouvernement lui demandant des explications concernant la venue des Chouyoukh. Rapidement, il a été rejoint par Manuel Valls, directeur de communication de François Hollande dénonçant l’attribution d’un visa à Youssef Al-Qardawi.

Cheikh Youssef Al Qardawi disposant d’un passeport diplomatique Qatari n’a pas besoin de visa pour rentrer sur le territoire français. Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a tout de même indiqué que « le gouvernement prend et prendra toutes les mesures nécessaires pour que ce genre de personnage ne vienne pas sur le territoire de la République française délivrer un message extrémiste, un message de haine, un message antisémite ou un message raciste. C’est vrai pour celui-ci comme pour tous les autres ».

La venue de Cheikh Al Qardawi et Cheikh Mahmoud Al Misri est donc compromise.

L’UMP encore en porte à faux face au Front National qui enchaîne les polémiques mettra probablement tout en oeuvre pour que les invités de l’UOIF soient interdit de séjour sur le territoire français. Une posture, puisque chacun sait que Cheikh Mahmoud Al Misri était en France il y a encore quelques semaines. (Il est à noter que pour ce journaliste, l'exigence de refuser les visas pour ces prédicateurs racistes et antisémites relève de la "polémique"! c'est tout dire. Ndlr Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article