Politique: Pétition pour le Président de la République.

Publié le 8 Avril 2009

S’il y a des combats à mener dans ce monde, le premier de tous est de combattre l’injustice et particulièrement celle infligée à la moitié de la population mondiale :
Les femmes.

Il est aussi de lutter contre un racisme pernicieux qui ne dit pas son nom. Non pas celui qui consiste, comme en France, à traiter de raciste n’importe qui au nom de n’importe quoi pour imposer le silence ! Le racisme étant, dans sa véritable définition, de considérer un être humain comme étant un être inférieur à soi destiné à être éliminé!
Les mots ont un sens ! Les dévaloriser en les banalisant c’est déjà mettre le doigt dans une spirale infernale. Je relais sur mon blog l'appel au Président de la République Française de:

Marseille Provence Crif
4 Impasse Dragon

 13006 Marseille France

Site web / Website :
www.crif-marseilleprovence.org


http://lapetition.be/en-ligne/petition-4139.html

La France doit se retirer de Durban 2

 

Nous, responsables du monde associatif, culturel, social demandons au gouvernement de la République Française de ne pas participer à la conférence de l’ONU dite « Durban2 » qui se tiendra à Genève du 20 au 24 avril.
Cette rencontre internationale d'examen de la conférence de 2001 contre le racisme qui avait eu lieu à Durban doit faire le point sur l'évolution du racisme depuis huit ans. (...)

Le dernier document préparatoire.
• continue de dénoncer en la paraphrasant la « diffamation des religions » comme une manifestation essentielle du racisme, instituant ainsi, par le délit de blasphème, une véritable machine de guerre contre la liberté d’expression ;
• ignore les atteintes majeures à la dignité humaine de certaines minorités soumises à un traitement inacceptable ;
• ignore les atteintes majeures à la dignité humaine et aux droits des femmes ;
• ignore les discriminations et persécutions contre les personnes en raison de leur orientation sexuelle ;
• mentionne, en ce qui concerne l’esclavagisme, la seule traite transatlantique, ignorant les traites saharienne et océanique qui font encore des ravages au 21ème siècle ;
• s’abstient d’identifier et de dénoncer la promotion d’une idéologie antisémite de masse, d’une ampleur inconnue à ce jour, dans de nombreux pays de l’Organisation de la Conférence islamique, avec la participation institutionnelle des médias, de l’édition, du système éducatif et des mosquées ;
• entérine la focalisation sur un seul pays, Israël, rétablissant l’identité infâme entre sionisme et racisme révoquée par l’ONU en 1991.

Il est donc urgent que la France, après le Canada, Israël, les USA, et tout récemment l’Italie
• annonce sans délai son retrait de la Conférence de Genève ;
• lance une campagne publique de sensibilisation et de débat sur les enjeux des droits humains et de la lutte contre le racisme et les discriminations pour notre temps dans le contexte des défis économiques, écologiques et sociétaux qu’affronte notre pays.

L’année 2008 a été celle du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
L’année 2009 devrait être marquée par une autre célébration symbolique, celle du trentième anniversaire de la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’encontre des femmes (CEDAW). N’acceptons pas qu’elle soit en fait l’année de l’enterrement des droits de la personne humaine, dont les droits universels des femmes.
Plus que tout autre pays, la France n’a pas le droit de capituler et doit se retirer de la conférence Durban 2.
Il en va du crédit des instances internationales, de la démocratie, du respect de l’individu et des libertés individuelles dont la liberté d’expression, du refus des discriminations et de l’avenir des femmes en France et dans le monde.


http://lapetition.be/en-ligne/petition-4139.html

C'est parce que, je mène un combat depuis des années pour les droits de la femme, la liberté d'expression, la liberté de penser, la liberté de vivre sa sexualité, de choisir sa spiritualité que j'ai signé cette pétition! Le combat n'est pas de jouer les victimes mais de combattre réellement les injustices en prenant ses responsabilités qui sont le pendant des libertés!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 12/04/2009 00:07

@J-PMO
Les contradictions sont le propre de l'homme! Mais vous n'avez pas dû lire tous mes écrits car vous auriez appris que je ne suis pas croyant! Croire à un "père fouettart" qui veut tout régenter me gave! Non je ne suis pas croyant! Au delà des cendres il n' y a rien.
Je ne suis pas riche mais seulement retraité d'une entreprise public!
Hé oui j'essaye de faire de la poèsie quand décidèment il y a un trop plein de cette misère humaine! Trop de ces gens qui ne pensent qu'à une chose: Faire chier son prochain! Le pire étant que parfois c'est par plaisir!
Et puis il y a ceux qui s'imaginent tout savoir.
Lisez mes poèmes. Ils vous diront ce que je pense de l'homme et de mes regrets qu'ils ne soient pas des anges! Même celui qui préfère son jardinage.
Je suis un peu comme dans la chanson de Gabin! On dit je sais, je sais, mais on ne sait jamais!
Quant au capitalisme, cela reste la moins pire des solutions car les communistes ont tellement de sang sur les mains! Bien plus que l'ordure du CAC 40 qui s'en met pleins les poches pendant que d'autres souffrent!
Le communisme est l'inventeur, le créateur de toutes les dictatures du 20éme siècle, y compris le Nazisme! Il faut être qu'un pauvre idiot d'humain pour vouloir rejouer la même scène au 21 éme siècle! Un humain masochiste...

J-PMO 11/04/2009 20:19

Je découvre votre blog et vos contradictions: vous êtes de nature pessimiste: c'est normal car porté à droite; cela montre que vous ne croyez pas dans le capitalisme pour faire le bonheur du monde, et pourtant vous avez choisi la droite.

Vous crachez sur les communistes, en pratiquant les amalgames qui arrangent votre démonstration. Vous oubliez tous ceux qui, en France, sont morts pour défendre touts les libertés et -malgré eux- cette "liberté d'expoiter son prochain" que vous appréciez en ce moment, donc celle d'être riche et d'avoir une vie confortable, avec une bonne conscience, pendant que des ouvriers et employés se font jeter au chômage sous prétexte de crise (du capitalisme!) ou/et de rentabilité insuffisante.
Vous faites des poêmes, vous êtes croyant, cela vous permet de vous évader de cette dure réalité des requins financiers.
Moi je préfère le jardinage, les manifestations pour un monde, plus juste, plus équitable, un monde où il n'y aura plus de mendiants dans les rues et d'enfants maltraités. Je pense que construire un monde sans capitalisme est possible, "quand tous les pauvres s'y mettront". Je suis optimiste!