Politique: Un soutien pour des loges maçonniques féminines.

Publié le 15 Avril 2009

Je relaie un appel de la grande loge féminine de France parce que je sens que les prochaines années verront les femmes de plus en plus maltraitées de part le monde par des abandons successifs de nos "bien-pensants" politiques qui s'agitent bien plus qu'ils n'agissent véritablement. Y compris en France comme vous allez pouvoir le constater dans cet appel. Les femmes sont notre avenir. Que l'on touche à un cheveux ou que l'on frappe une femme, est ce sera à l'humanité toute entière que l'on touchera.
Aujourd'hui, j'apprends que pour complaire aux Talibans, le Pakistan accepte d'appliquer la Charia sur son territoire. La démocratie Pakistanaise a baissé le pavillon. Les défenseurs des droits de la femme occidentaux n'élèveront pas la voix. En conséquence, la femme Pakistanaise et ses filles n'auront désormais plus le droit de sortir seule, de faire leur marché et devront se couvrir.
-----------------------------------------------------------------

LA GRANDE LOGE FEMININE DE FRANCE

RECOIT LE SOUTIEN DES OBEDIENCES MACONNIQUES SUIVANTES :
 http://www.glf-mm.com/actualites/id-57-communique-de-la-glff-soutenu-par-la-glfmm

 

Grand Orient de France - Grande Loge de France - Fédération Française du Droit Humain - Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra - Loge Nationale Française - Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm - Grande Loge Mixte Universelle - Grande Loge Mixte de France -

 

Qui déclarent que :

 

            La liberté n'étant rien sans l'égalité et la fraternité entre toutes les femmes et tous les hommes, nous,franc-maçonnes et franc-maçons, prenant connaissance de la chanson écrite et interprétée par le rappeur Orelsan, intitulée "Sale Pute" entendons protester avec virulence sur le fait que ce texte appelant à la violence à l'adresse d'une femme puisse circuler librement,  sans réaction appropriée auprès des tribunaux, de la part de la représentation du Ministère Public.

De plus, cet artiste devant se produire prochainement au Printemps de Bourges, a mis en circulation le clip de sa chanson sur internet, alors qu'il reconnaît lui-même que ce texte ancien (créé en 2007) peut "heurter"une partie du public.


            S'il semble que les organisateurs du Printemps de Bourges aient obtenu l'assurance que cette chanson ne figurerait pas au programme du spectacle prévu, le clip reste toute fois encore accessible sur internet.

              En tant que franc-maçonnes et francs maçons, et, à ce titre, attachés au respect des droits de l'homme, de la femme et de l'enfant, nous ne pouvons admettre qu'un texte faisant l'apologie de sévices à infliger à une femme qui - si l'on en croit le sens de la chanson - aurait choisi librement d'aimer un autre homme, puisse rester accessible au public sans poursuites judiciaires appropriées.

            Très respectueux des droits de l'artiste, nous nous devons de constater que rien, dans le style du texte, n'invite à prendre une quelconque distance artistique sur les propos tenus, propos qui sont, rappelons-le, d'une violence inouïe.

            Nous demandons, par conséquent, que l'artiste retire cette chanson et présente des excuses aux femmes et aux hommes qu'il a pu blesser en appelant au meurtre d'une femme "infidèle"dans un pays où, rappelons-le, une femme meurt sous les coups d'un homme, tous les trois jours. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article