Hommage à Maurice Druon! Un géant nous a quitté...

Publié le 21 Avril 2009

Qui se souvient de Maurice Druon parmi cette jeunesse si prompte à manifester son engouement pour des artistes ou son courroux pour des injustices réelles mais trop souvent supposées tant il est vrai que bien des révoltes de cette "jeunesse dorées" sont bien souvent manipulées par d'autres. Les vieux renards ou jeunes loups de la politique. 
Qui chante encore le "Chant des partisans" parmi cette jeunesse ou même parmi les moins jeunes. La génération des "trente glorieuses" comme on dit.
Maurice Druon l'éternel est mort. 
Définitivement, lui qui était parmi les quarante immortels, le plus grand de tous. 
Maurice Druon le combattant de la résistance, le compagnon des heures noires, le créateur du "chant des partisans
", le défenseur de la langue française par les monts et par les vaux de France et de Navarre. 
"Ami entends-tu
"?  
Il est mort cet homme qui fût non seulement un résistant mais aussi un écrivain et un poète! 
"Ohé partisans, ouvriers et paysan
".
Il est mort ce géant de nos plaines de France. Il est mort à jamais. Emportant avec lui le souvenir de ces temps ou résister ne consistait pas à occuper des écoles et des facultés en se donnant des airs de "résistants".
Il ne confondait pas les mots lui, l'Académicien, l'amoureux de la langue de France.

Maurice Druon est mort!
 
Vous étiez l'ami de tous les français et même si vous chantiez "Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place" nous le savons bien que personne ne prendra votre place Monsieur Druon. Hélas...
"C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères" mais nous ne pourrons jamais briser les barreaux de la mort. Cette mort que vous avez combattu. Cette petite mort de la France, de sa langue, de son histoire que vous avez combattu tout le long de votre vie. C'est la mort qui finalement vous a emmenée pour paraphraser une chanteuse célébre Rita Mitsouko. 
Pourvu que nous ne puissions jamais oublier Monsieur. Jamais oublier ce vous nous avez apporté Monsieur Druon. 
Ce ne sera pas comme vos Rois! Vous ne serez jamais maudit!  Vous étiez et vous resterez un vrai, un grand de ce monde.  
"
Ami entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines! "
C'est la mort de Maurice Druon!
Respect
Gérard Brazo
n

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article