L'UMP, les Européennes à Levallois Perret hier soir: 27 Mai 2009

Publié le 28 Mai 2009



Outre la grande présentation des candidats députés de l’Ile de France aux européennes
, hier soir, à Levallois Perret, dans l’une des salles du Stade Marcel Cerdan, eut lieu la réunion des élus UMP du Département des Hauts de Seine.
Chaude et amicale ambiance. Rencontre entres les ténors de la politique nationale, ceux du Département et les sans mandat locaux  mais néanmoins militants et élus dans les instances de l’UMP.

Sur l’estrade, il y avait les poids lourds comme Patrick Devedjian, Ministre et Président du Conseil général des Hauts de Seine, au côté de  Patrick Balkany Maire de Levallois. Et de Philippe Pemezec, Maire de Plessis-Robinson.

Dans le public, dans la catégorie des mi-lourds, il y avait  entres autres, Isabelle Debré Sénatrice, Roger Karoutchi, Ministre et Jean Sarkozy Conseiller général. Joëlle Ceccaldi-Raynaud Maire de Puteaux était retenue à l’Assemblée Nationale.

Dans les poids moyens, les Adjoints aux Maires des villes du 92 membres de droit et les élus Conseillers Nationaux. Puis les élus de circonscriptions de l’UMP du 92.

A l'UMP, il n'y a pas de poids légers ni plume.
Pour Puteaux, il y avait les adjoints Vincent Franchi, Bernard Guanasia et Jean Philippe Lotteau, les Conseillers Nationaux élus Laurent Clemot et Gérard Brazon, les élus de circonscription, Gérald Lambilliotte, Jean Kritchmar, Pascal Caumont,  Sophie Helié. Pardon pour ceux que je n’aurais pas croisé sur ma route.

 

Il s’agissait d’élire l’excellent Philippe Pemezec au poste de secrétaire de l’UMP pour le département des Hautes de Seine. Poste hautement important puisqu’il s’agit des mises en place des stratégies de campagne et de l’organisation internes de l’UMP pour les Hauts de Seine. Avec beaucoup d’humour et surtout sans langue de bois, ce qui est un plus, il nous a exposé son programme. Il fût élu par la docte assemblée et chacun par la suite a été invité à poser des questions.

Sur une quinzaine de questions différentes et variées venant de différents délégués, il y en a eu deux venants de Puteaux.

-         La mienne sur l’idée qu’il fallait fédérer les blogs ouvertement UMP mais surtout rassembler les blogs se revendiquant de la droite afin de ne pas laisser croire que les outils internet seraient dominés exclusivement par la gauche. Ce qui est loin d’être le cas ! La réponse de Philippe Pemezec m’a satisfaite puisque cela fait partie de ses projets.

-         Celle de Gérald Lambilliotte concernant les tracts distribués. Là aussi une réponse fût apportée.

Après cette réunion de travail, j’ai pu rencontrer et débattre de l’Europe avec la charmante et sincère Constance Legrip candidate européenne ainsi qu’avec Xavier Lemoine Maire de Montfermeil, lui aussi candidat européen, sur les problèmes des cités et les éventuelles solutions. Cet homme de grande expérience de terrain est une richesse pour l’UMP. Espérons que notre mouvement puisse mieux utiliser ses connaissances du terrain des banlieues et des cités pour mieux appréhender sans fard ces difficultés d’intégration d’une part et la délinquance récurrente dans certaines Cités.

Et puis, j’ai échangé avec Jean Sarkozy sur d’autres sujets. Cette soirée promettait d’être riche en enseignement et en partage d’opinions. Elle le fût.

 

Plus tard vers les 20 heures s’ouvrit LA grande réunion avec l’ensemble des candidats de l’Île de France et le public venant de toutes les villes de la région.

Sont venus : Michel Bernier, Jean marie Cavada, Marielle Gallo, Philippe Juvin et celle, pour laquelle j’ai une petite admiration pour le parcours politique Rachida Dati si petite, semblant si frêle en apparence et si souriante. Et manifestement je n’étais pas le seul à l’apprécier. Beaucoup de monde, beaucoup de jeunes et de l’enthousiasme ! Tous les candidats prirent place sur le ring. Il n’y avait pas de filets. Tout comme le discours de l’excellent André Santini si pleins de son habituel humour corrosif et d’Alain Juppé venu de Bordeaux égal à lui-même. Sobre, clair, circoncis dans le propos et convaincant. Rappel des raisons de voter le 07 Juin. Rappel que l’UMP s’est engagé à refuser la Turquie dans l’Europe (et cela me va très bien). Puis, présentation des candidats. Applaudissements du public dont beaucoup de Putéoliens que j’ai rencontré comme Gilles Couteaux, Marie France Navaro, Stéphane Léoni entres autres.

Aucun KO au stade Marcel Cerdan lors de cette soirée. Cette réunion politique dont je ne raffole pas, a été une vraie réussite !

Décidément, la droite a prit un coup de jeune ! Tant mieux, il était temps.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article