Café politique UMP 92: une excellente soirée enrichissante...

Publié le 29 Mai 2009


Bon début de soirée hier soir au café politique de l’UMP 92 au Winston de Neuilly sur Seine. Invité et en compagnie de Gérald Lambilliotte du blog Puteaux horizon 2014 nous avons pu rencontrer l’invité Pierre Giacometti.  
Un grand professionnel du sondage d’opinion et qui plus est, un fin connaisseur des élections Nationales et Européennes.  


Après les présentations faites par Jean Sarkozy à la centaine de personnes présentes, Monsieur Giacometti nous expliqua avec moult détails parfois croustillants, ces aléas professionnels dans le monde de la politique et ses soirées électorales.

Quadragénaire alerte, Monsieur Giacometti se prenant aux jeux des questions/réponses s’est montré volontiers ouvert et disert. Il nous expliqua par exemple les différences fondamentales entres les perceptions des sondages aux Etats-Unis et la France et combien "le politique" aux Etats-Unis était bien installé dans son rôle par rapport aux analystes, journalistes et autres faiseurs ou démonstrateurs d’opinions. De même, à ma question sur « N’y a-t-il pas un danger du sondage d’opinion qui pourrait à terme se transformer en « dictature de l’opinion » au détriment du choix des  élus politiques » sa réponse, sur cette crainte, fût convaincante en nous affirmant qu’il n’avait jamais observé d’actions politiques suivistes d’opinions de la part des politiques en général. Que les sondages d’opinions du moment étaient considérés par les politiques de tous bords plutôt comme une appréciation des courants de la société sans que, pour autant, elles n’aboutissent à une « dictature de l’opinion » à travers les sondages et les médias.
Il y eut des questions sur l’Europe politique que l’UMP souhaite ardemment, des comparaisons entre les fonctionnements politiques des Etats-Unis et de l’Europe, etc.

Pendant 2 heures il nous expliqua le monde politique à travers son expérience. Le nombre d’exemples et de commentaires sont bien nombreux pour que je puisse en faire un état exhaustif. Globalement, comme vous l’avez compris, l’Europe fût au centre des questions/réponses : quelle Europe, avec qui, jusqu’où, avec quelles frontières, la Turquie, les différents pouvoirs, pourquoi le vote est important mais que, dans le même temps, cela restera un vote national tant qu’il n’y aura pas d’enjeux déterminant bien intégrés par les peuples, etc.

Il y a dans la vie et les rencontres des moments ou les échanges enrichissent vraiment. Celui-là en était un. La soirée se termina par un moment d’émotion ou un monsieur se déclarant plus que nonagénaire nous déclara sa fibre européenne et l’espoir en cette Europe malgré un certain scepticisme  sur le fait qu’il puisse un jour la voir telle qu’il la souhaite ! Souhaitons-lui longue vie!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article