Economie: Une brève, des tauliers en taule! A souligner...

Publié le 10 Juin 2009

Justice sociale.

Les Socialo-communistes en avaient rêvé dans leur doux délire. Il avait tant décrié le capitalisme, ses méfaits, ses hontes, ses compromis, son exploitation de la "classe ouvrière". Ces fameux "travailleurs" exploités. Même au pouvoir, ils continuaient à vociférer impuissant ou complice. C'était aussi l'ére du ministre de gauche Bernard Tapie.


Les Socialo-communistes en avaient rêvé mais surtout n'avait rien fait.
Ils le disaient quand ils régnaient, c’est sous le Président Nicolas Sarkozy que cela c’est réalisé.

Prison ferme pour les repreneurs de SAMSONITE. Ils avaient détournés des actifs de l’usine d’Hénin-Beaumont mettant au chômage 205 salariés.

3 ans de prison dont deux avec sursis pour le Patron Monsieur Jean Jacques Aurel. Deux ans fermes pour le secrétaire général de l’entreprise Monsieur Jean Michel Goulletquer en échange de la misère, de l’angoisse et du désespoir des ex travailleurs.

On peut imaginer sans peine que nos hérauts socialo-communistes protesteront de ces peines lourdes et réaffirmeront que la prison n’est pas la solution. Après tout, ils le font bien pour tous les autres délinquants.

Il n’en reste pas moins qu’entre les incantations des uns et l’action sur le terrain et sur les esprits, c’est Nicolas Sarkozy qui domine le jeu politique.
Les uns déclament, lui agit.
Idem pour les porteurs du drapeau rouge et les responsables de la CGT, FO et SUD qui devraient se fendre d'un communiqué. Ne rêvons pas trop tout de même.

Source:
le Monde du Mercredi 10 Juin page 15
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article