Silence chez les Socialistes et les affidés associatifs de gauche.

Publié le 12 Juin 2009

Quel silence! Quelle discrétion de nos associatifs prêts à bondir en général sur tout ce qui bouge pour peu qu'il soit "bourgeois", "blanc", "issu des quartiers chics" "représentant d'un parti de droite", "entrepreneur", "commerçant" etc. Prêt à vous coller un "testing" et à hurler au scandale pour prouver combien la société française est raciste et envahi de "petit bourgeois" un rien "franchouillard" ! 
 Mais Monsieur le Député Julien Dray, imminent personnage socialiste, créateur de SOS Racisme avec son pote nouveau Député européen Harlem Désir est dans le collimateur de la brigade financière. Le socialiste Harlem ne "Désir" plus rien. Il ne dit mot lui, qui habite désormais les beaux quartiers parisiens, loin de la plèbe populaire des Cités qui ont fait sa fortune médiatique. Lui qui touchera de confortables indemnités de Député européen désormais. Pourquoi dirait-il quelque chose d'ailleurs?
Parce que Julien Dray est son pote? Pas sûr qu'ils aient partagé les mêmes montres de luxe. Et puis, à chacun ses soucis. A vrai dire, il y a bien longtemps que les Socialistes sont les plus mal placés pour nous faire la morale. Dans tous les cas, cela devrait rendre plus modestes nos socialo-râleurs de Puteaux pour peu qu'ils s'en rendent compte! 
Si c'était moi, je ferai un p'tit tour chez d'autres associations de défense. Histoire de leur rappeler que ce ne sont pas les adhérents qui les financent!
Voilà ce que les gazettes nous disent pour le moment.
La garde à vue du président de SOS Racisme Dominique Sopo et de cadres de l'association a été prolongée mercredi dans l'enquête sur des mouvements de fonds suspects au profit du député Parti Socialiste Julien Dray, selon leurs avocats qui dénoncent des "fuites orchestrées" dans cette affaire.
La garde à vue dans les locaux de la Brigade financière de Dominique Sopo, d'une responsable des finances de l'association et deux autres cadres, qui a débuté mardi avant une perquisition dans les locaux de SOS Racisme, peut durer 48H00.
Source MSN Actualité du 10 Juin.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article