Coups de gueule: Le port du voile islamique rebondit en France

Publié le 19 Juin 2009

Un grand débat sur RMC Info. Le port du voile islamique rebondit en France d'une manière inattendue.
Ce n'est pas tous les jours que je rends un hommage à un député communiste
mais là, chapeau bas car enfin, des représentants du peuple laïc et républicain décident et font autre chose que de s'acoquiner avec les imams des quartiers pour s'assurer le vote musulman dans leur villes et circonscriptions.
Je le dis depuis des années, ce n'est pas parce que l'on accorde des terrains à 1 €uro symbolique pour la construction de Mosquées que les municipalités échapperont à la montée de l'intégrisme musulman. Cette volonté d'imposer des règles de vie scandaleuses pour les femmes existe bel et bien. Il ne peut y avoir de compromissions avec ces dictateurs de la foi qui agissent au nom de "la liberté des femmes" et qui sont soutenus par la LDH (ligue des droits de l'homme en France) ouvertement anti Nicolas Sarkozy.
Bien des musulmans sont eux-mêmes choqués de cet intégrisme outrancier que l'on voit s'exprimer dans nos rues et du fait d'être montré du doigt comme de potentiels candidats au Djihad islamique. Ce n'est pas la France qui n'aime pas l'Islam ce sont les intégristes musulmans qui n'aiment pas notre république laïque.
La croyance dans notre pays relève du privé et doit rester dans la sphère du privé. Ce n'est pas être islamophobe que de le dire. Cette expression inventée par les biens pensants pour faire taire l'opposition des libres penseurs.

Il n'est nul besoin de revendiquer des postes, ou le port du foulard islamique, le respect de comportements particuliers comme de refuser de serrer la main d'une femme ou de ne pas travailler avec une femme voire de refuser d'être servi par une femme ou un homme (comme à la Poste). Nous sommes en France! Même dans des pays du Maghreb cela ne se fait pas.

La femme est un être libre. Elle est l'égale de l'homme.
 
Les adeptes d'un certain angélisme béat doivent ouvrir les yeux. Les hommes et les femmes naissent libres et égaux entre eux nous dit notre constitution. Si cela ne plaît pas à certains, alors comme l'a dit le Président Nicolas Sarkozy, "rien ne leur interdit d'aller dans un pays plus conforme à leur foi".

Donc, André Gérin, député PCF du Rhône et une soixantaine de députés de toutes tendances politiques demandent la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le port de la burqa (vêtement intégral grillagé au niveau des yeux provenant de l'Afghanistan et que certaines femmes musulmanes portent en France maintenant)  et du niqab (version répandue dans les pays du Golfe laissant les yeux apparents).
C'est une initiative qui fait débat au sein de la classe politique et religieuse.
Madame Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Ville, sait de quoi elle parle. Elle va même plus loin et propose d'interdire en France les différentes formes de voile musulman couvrant le corps et le visage.

Le débat relance la question du port du voile en France, pays laïc qui ne reconnaît et ne subventionne aucun culte mais abrite la plus importante communauté de personnes de confession, de culture ou d'origine musulmane en Europe.

Une burqa, c'est un symbole de soumission nous dit Nadine Morano.
Sur ce délicat sujet, Madame Nadine Morano, secrétaire d'État en charge de la Famille auprès du ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Monsieur Brice Hortefeux, met en garde et appelle au débat :
« Attention à ce qu'il n'y ait pas d'atteinte aux valeurs républicaines, à savoir l'égalité homme-femme. Le port de la burqa ne doit pas être imposé. Pour ma part, j'ai du mal à penser que dans la majorité des cas, ce n'est pas imposé. Pour l'interdiction ? Je pense que ça mérite un débat. Pour la laïcité dans les écoles, c'est tranché. (depuis 2004, la France interdit le port à l'école de « signes religieux ostensibles », le voile musulman, la kippa juive, le crucifix ou encore le turban sikh). Mais quand certaines personnes portant la burqa, lors d'un contrôle de chèque avec pièce d'identité, dans un supermarché par exemple, refusent de montrer leur visage, ça n'est pas acceptable. Parce que c'est une atteinte aux valeurs républicaines. Par ailleurs, quand on voit que certaines femmes ne peuvent pas aller chez le médecin ou dans une maternité pour des soins gynécologiques, parce qu'elles réclament une femme pour se faire examiner, là on n'est plus dans le cadre de l'égalité homme-femme. [...] Pour moi, une burqa c'est un peu un symbole de soumission. J'ai du mal à penser qu'une femme se met un grillage devant les yeux. En tant que femme, ça me choque. Parce que je pense que ça lui est plus imposé que ça n'est une volonté personnelle. Il faut condamner l'oppression qui pourrait être faite sur les femmes. »
Ce problème majeur dans notre société ne date pas d'hier. La volonté des intégristes musulmans est d'islamiser les pays dans lesquels ils s'installent. Nous le voyons bien dans les villes le Vendredi ou des rues sont coupées à la circulation pour "autoriser" la prière des "fidèles". Au nom de quoi? De la sécurité nous disent les édiles de ces villes. La liberté de circuler du citoyen prit en otage par les religieux! Nous avons ce souci à Puteaux dans la rue Saulnier.
La réponse des Imams est : laissez-nous construire des Mosquées dans vos villes!
Ce type de chantage fonctionne bien dans beaucoup de villes socialistes mais aussi dans beaucoup de ville de droite qui espère acheter de la paix civile en oubliant qu'ils n'achètent en fait que du vent.
Les Musulmans dans leur immense majorité ne souhaitent que vivre en paix dans notre pays qui est le leur depuis plusieurs générations bien souvent!
Ils se passeraient bien de cette publicité.
Commençons par respecter ces musulmans là au lieu d'aller au devant de ceux qui ne pensent qu'à imposer leur volonté.

 Je suis de tout coeur avec Nicolas Sarkozy, avec le gouvernement, avec Fadela Amara, avec Nadine Morano.
Haut les coeurs Mesdames c'est de votre liberté de citoyenne qu'il s'agit à terme. Debout si  vous ne voulez pas qu'un jour l'on vous interdise au nom du "piégeux" mieux vivre ensemble de vous habiller ou de vivre comme bon vous semble!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Gilles R 20/06/2009 16:41

Bravo pour votre pertinenece comme pour votre humanisme.
Bien à vous
Gilou

Gerard Brazon 20/06/2009 16:38

Excellente démonstration Avapeur. Le fond du problème est la crainte d'affirmer ses pensées voire de les revendiquer. Plus nous serons nombreux à contester ces "droits de la femme" version islamiste en France, plus nous lutterons pour la Liberté des femmes. Je sais que bien des musulmans ne sont pas et ne vivent pas leur religion de cette manière! Mais qu'adviendra t'il si toutefois la loi ou les règles de l'islam le plus intransigeant seront admises ou, si ce n'est même, tolérées sur notre sol laïc. Comment pourront'elles résister à la pression?

Anonyme 20/06/2009 16:30

Bonjour Gérard,
j’ai apprécié ta prise de prise de position sur le voile islamique, effectivement cela devient anormal de constater l’étendue du désastre dans notre pays, nous ne savons plus qui nous avons en face de nous, vu que tout est caché , tu peux aussi bien avoir des terroristes déguisés , que de véritables femmes emprisonnées derrière ses accoutrements d’un autre siècle , de toute façon je pense que la démocratie se trouve en danger, la laïcité bafouée, les droits de l’homme et du citoyen ne sont plus respectés, est-ce la fin des libertés ?

Je suis contente de voir que le gouvernement rebondit sur ce problème, mais cela va être difficile de légiférer au vue des avis partagés, aussi bien à gauche qu’à droite.

Peut on imposer une loi qui hélas peut déranger ?

Bises

Avapeur 20/06/2009 04:41

Le voile, niqab, burqa etc. est-il prescrit par le coran ?

Pour le savoir il suffit de LIRE LE CORAN et l'on constate que pour la sourate XXXIII (33) verset 57 (ou 59 pour les versions utilisant la numérotation post-1923) tous les traducteurs donnent grosso-modo à peu près la même traduction :

Kasimirski
57. 0 Prophète ! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes. Dieu est indulgent et miséricordieux.

Savary :
59. 0 Prophète ! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les discours du public. Dieu est indulgent et miséricordieux.

Mohammed Hamidullah :
59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

André Chouraqui :
59. Ohé, le Nabi, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des adhérents, de resserrer sur elles leur mante, c’est pour elles le moyen d’être reconnues, et de ne pas être offensées, Allah, clément, matriciel.
[Note : Mante = ample cape à capuchon froncé porté par les femmes. Définition du Larousse 2005, page 661.
Un capuchon, c'est pour couvrir la tête. S'il n'y avait pas besoin de se couvrir la tête, le traducteur aurait utilisé le terme cape ou ample cape et non pas mante.]

Université Al Azhar :
59 Ô Prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir le corps avec des robes amples. Grâce à cette tenue, on reconnaîtra qu'elles sont des musulmanes et ainsi elles ne seront pas agressées. Allah est Miséricordieux et Il accorde Son pardon à celui qui a renoncé à ses péchés.
[Note : corps = organisme de l'homme, de l'animal ; partie matérielle de l'être humain. Définition du Larousse 2005, page 296.
La tête fait partie du corps qui va de la plante des pieds au sommet du crâne et au bout des doigts.]

Conclusion :
Ceux qui disent que le coran ne prescrit pas le voile, ni la burqa etc. n'ont pas lu le coran ou sont des menteurs.

Le coran impose bel et bien aux musulmanes de se cacher sous ce que l'on peut qualifier du terme générique de "rideau portatif".

Plus l'islam est fort à un moment et à un endroit, plus les femmes ont le courage de s'imposer le rideau portatif prescrit par le coran, et elles se l'imposent le plus intégral possible à ce moment là et à cet endroit là : c'est la burqa.

Moins l'islam est fort à un moment et à un endroit, moins les femmes ont le courage de s'imposer le rideau portatif prescrit par le coran, et elles se l'imposent le moins intégral possible à ce moment là et à cet endroit là : c'est le voile.

Là où l'islam est si faible qu'il n'a aucun pouvoir, les femmes n'ont pas le courage de s'imposer le moindre rideau portatif prescrit par le coran : c'est le profil bas, ni voile ni burqa.

La longueur du voile mesure la faiblesse de l'état.

James Carreyre 19/06/2009 20:07

bonjour ! ... et la Turquie n'est pas encore entrée dans la CE !!! ( pour m'exprimer clairement, elle n'a rien à y faire ) . Le concept de "faschisme vert" reste dans l'air
bon week end de james