Billet d'humeur: C’est bien connu, les français aiment l’égalité...

Publié le 21 Juin 2009

C’est bien connu, les français aiment l’égalité. L’égalité la plus absolue possible. Quand la vie leur démontre concrètement l’impossibilité de celle-ci, ils s’arrangent avec la réalité. A commencer par détester la différence qui marque cette réalité !

 

Prenez le cas de la richesse : Si vous êtes « riche », vous êtes forcément méprisable pour la plupart, exploiteur pour l’ensemble, un pauvre type au mieux, un salaud de riche au pire.

A l’inverse, chez les plus simples en raisonnement, on dira : l’argent fait pas le bonheur  en oubliant qu’il vaut mieux pleurer dans une Rolls ou un hôtel particulier  que dans une guimbarde ou un HLM! C’est plus confortable tout de même ! Sans compter que vous pouvez toujours essuyer vos larmes de l’autre côté de la planète sur un yacht !

A contrario, si vous êtes dans la catégorie des « pauvres » vous bénéficiez automatiquement d’un plus ! Ce qui ne veut pas dire que l’on va partager le bout de pain avec vous ou le séjour en vacances en Djerba. Il ne faut pas exagérer ! Certains le font bien sûr, mais c’est une infime minorité.

 

Prenez la beauté féminine : Si vous êtes une femme très belle, il ne manquerait plus que ça que vous soyez intelligente ! Déjà que les hommes vous lorgnent en douce et font semblant de ne pas vous voir devant leur femme !  Belle et intelligente ?  Pire encore si vous êtes riche !  L’immense majorité des françaises ne vous le pardonneraient pas sauf si,  il vous arrive quelques petits malheurs qui justifieraient l’adage : l’argent fait pas le bonheur ! N’est-pas ma bonne Lucette ?

Faut bien se rassurer. D’où les minables petits journaux de la « presse people ». Comme soupape de sûreté pour le bon peuple.

 

Prenez la beauté masculine : Si vous êtes beau et par-dessus le marché bien musclé, vous allez vous attirer les foudres de vos congénères ! Car les messieurs lambda, nourris à la bière, au foot et à la frite voire les trois ensembles ne supportent pas les mecs musclés. Vous êtes forcément un con. Les femmes vous lorgne en douce et font semblant de ne pas vous voir devant leur mari. C’est ainsi. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter les réactions de présentateurs à la télévision populaire. Le « monsieur muscle » bénéficie d’un préjugé défavorable systématiquement. On nous le démontre quelque peu taré au mieux. Inculte voire, analphabète au pire.  Pire si vous êtes riche : Là ce n’est pas l’argent fait pas le bonheur mais au contraire, c’est un gigolo pour vieilles femelles en manque d’affection. Charmant non ?

 

Donc, pour vivre heureux vivons caché ! Enveloppez donc ces formes généreuses en diable qui excitent le mâle et la femelle en rut ou non. Cachez votre fortune personnelle. Habillez vous en pauvre comme savent le faire les bobos parisiens en mettant des jeans déchirés ou des fripes mal repassés,  achetés deux balles et six sous sur les marchés de Neuilly, du 16éme et d’ailleurs et vous serez dans l’axe de l’égalité absolue.

Paraître mais ne pas être ! Pour rassurer le bon peuple !

C’était ma minute de mauvaise humeur dominicale ! Moi qui ne suis pas riche, pas beau et tellement con !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Den MARAIS-HAYER 21/06/2009 18:27

Oui, Gérard, c'est encore une de tes sorties formidables, décidemment j'apprécie tes articles, je n'ai pas ton talent d'écrivain, mais sur certain point, je tenais à te dire combien je partage tes idées, je pense que tu es un homme juste, humaniste, et ton amour des femmes me plait beaucoup, ah! si tous les messsieurs pensaient comme toi! quel paradis sur terre.Amitiés
Den MARAIS-HAYER