Coup de gueule en lisant le journal Le Monde du samedi 21 Juin.

Publié le 22 Juin 2009

Lu dans Le Monde du samedi 20 juin sous la plume de Caroline Fourest. Un excellent édito page 21 mettant en scène un scandale de la pensée intellectuels comme celle d’un chercheur, Monsieur Vincent Geisser.  Il est bien connu pour ses prises de positions en faveur de l’islam radical nous dit-elle et il est convoqué par le conseil de discipline du CNRS auquel il appartient et rémunéré comme chercheur.

Quelle est la raison ? Une prise de bec avec son FSD (Fonctionnaire de la sécurité Défense).

Pourquoi ? Le FSD, Monsieur Joseph Illand, a pu constater qu’au mépris des règles de la CNIL Monsieur Geisser établissait un questionnaire ethnique. Il est intervenu sur le cas d’une musulmane pour « trouble à l’ordre public et atteinte à la liberté de penser de ses collègues ». En fait, une réprobation de ceux-ci, en face à une volonté de porter le Hidjab et d’appliquer des préceptes de sa religion. Monsieur Geisser n’a pas apprécié cette intervention. Il protesta et dénonça Monsieur Illand comme « un idéologue qui traque les musulmans et leurs amis comme, à une certaine époque, on traquait les juifs et les justes ». Très à la mode en ce moment ce type d’insultes. En principe cela vous cloue le bec pour un bout de temps. Il y a aussi « Islamophobe » dans le genre ! C’est pas mal aussi. Sauf que l’insulte passe mal pour Monsieur Illand. Il n’a pas l’intention de se faire traiter de nazi sans répondre.

Pour avoir vécu une situation similaire par celle que j’appelle « la serpillère »,  je comprends d’autant mieux la colère du FSD Illand. Nous vivons tout de même une époque curieuse où, pour vous réduire au silence, on vous dénonce comme raciste au mieux, comme nazi au pire. Et après cela, on vous dit que ce n’est pas grave, qu’il faut oublier, passer l’éponge, qu'elle n'est pas très intelligente, etc. Comme si, il était facile de passer l’éponge sur l’image, balancée en pleine tronche, de vous-même  emmenant des juifs, des tziganes, des résistants  aux camps de la mort ! Difficile croyez-moi. Je ne pardonne pas et j’attends des excuses. Sinon, un jour ou l’autre, viendra le moment de régler cette affaire d’honneur.


Madame Valérie Pécresse,
interpelaient par de nombreux chercheurs du CNRS,
s’est engagée à surveiller de prés le conflit.

En quoi consistent les « travaux » rémunérés par l’état ? Essentiellement à stigmatiser, nous dit Corinne Fourest du journal Le Monde, toutes personnes critiques envers l’intégrisme musulman comme, par exemple, SOS Racisme, des journalistes, des blogueurs et même le recteur de la Mosquée de Paris. C’est peu dire.


Il se répand en clichés sur les musulmans laïques sur tous les sites islamistes (cela prend du temps mais il s’en moque, il est payé par l’état).

Pour lui, le vrai musulman serait celui qui ne renonce pas à faire porter le voile aux femmes ou à faire le ramadan comme l’exige, nous dit-il, la République laïque assimilationniste française.
Il affirme même, à propos de la loi sur le foulard, qu’elle est Nationale-Laïciste ! Rappelons encore que ce Monsieur est chercheur au CNRS.

Le moindre musulman éclairé est considéré comme faisant partie de l’islam light ! Un produit que se vend bien nous dit-il. Une femme comme Ayaan Hirsi Ali ou Irshad Manji ou Wafa Sultan menacées de mort par les islamistes sont traitées de poupée barbies de l’Islam Light.
Voilà donc le personnage.
Ce chercheur n’a rien trouvé d’autres que d’écrire des pamphlets incendiaires sur des sites islamistes agressifs envers les opposants à l’intégrisme. On attend le produit de ses recherches.

Il est le favori des frères musulmans, de Tariq Ramadan celui qui justifie la lapidation des femmes adultères. Il donne des conférences ou les femmes sont bien séparées des hommes pour le cas ou ces hommes ne pourraient pas résister à leurs pulsions sexuelles ! Les pauvres petits, ils sont fragiles des hormones!


Une certaine bien pensance fait l’amalgame avec l’affaire Redeker ! Ce prof qui fût contraint de fuir et de se cacher sous le coup d’une menace de mort de la part des intégristes musulmans parce qu’il aurait réduit Mahomet à un simple rôle de personnage historique ayant fait une conquête territoriale dans le sang et la fureur !  Lui se cache encore !
Gageons que monsieur Vincent Geisser n’aura pas à se cacher et qu’il continuera à toucher son salaire comme si de rien n’était pouir chercher! Quoi au fait?


C’était mon coup de gueule du Lundi qui me vaudra d’être encore traité d’islamophobe par les simples d’esprits! Il paraît que le paradis leur appartient !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article