Politique: Le scandale que ne dénonce pas la gauche

Publié le 25 Juin 2009

Les Socialistes qui passent leur temps à se regarder en chiens de faïence s’interroger pour savoir qui sera calife à la place du calife, donnent des leçons de morale, de comportements, et autres font preuve d’un grand silence concernant l’un des leurs. Même à Puteaux ou nos socialistes ne cessent de parler de la richesse de la ville pour mieux en critiquer la gestion ne disent pas un mot sur Julien Dray. Ce Député de l’Essonne est « soulagé » d’être enfin entendu par la brigade financière. Il est « impatient » de donner des explications pour justifier les achats de ses montres de collections.
Cet homme issus de la plèbe et proche de la misère humaine et de la souffrance du citoyen de France ne peut regarder l’heure autrement que sur des montres de luxe ! L’affaire porte sur 102 000 € ! L’équivalent d'environ dix ans de SMIC.
SOS Racisme dans lequel j’avais cru en 1984 ne serait pas exempte de reproche non plus. La belle sœur de Julien Dray (dixit la presse) aurait touchée 5000 € en 2008 pour un rapport sur les "relations" de SOS Racisme et l’Afrique » Comme elle n’a pu faire ce rapport, elle s’est engagé dernièrement à rembourser les 5000 €. (ben voyons).
Idem pour les 5200€ en 2006 du mari de l’une des dirigeantes de la FIDL (Fédération des Lycéens très en pointe dans les grèves des étudiants ces dernières années) devenue secrétaire générale de SOS racisme depuis. Et d’autres petites affaires.

Ou donc sont-ils passés tout ces protestataires de l’humanisme bon teint ? Tous ces donneurs de leçons de morale politique et financière?

Je préfère être dans un parti politique qui bouge et réforme (UMP), vivre dans une commune riche qui redistribue (Puteaux) que d’être dans un parti politique qui ignore la bienséance et le sens de l’honneur et ne propose plus rien hormis de promouvoir ses dirigeants.

Monsieur Julien Dray devrait démissionner. SOS Racisme devrait être moins glorieux eux qui sont les inventeurs du testing. Pour le coup SOS Racisme a loupé son test !

Gérard Brazon

Figaro du 24 Juin (page 10)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article