Politique: Jeux d'échecs, Le roi François Bayrou, la Reine Marine le Pen, les cavaliers et les fous du jeu.

Publié le 10 Juillet 2009

Monsieur François Bayrou est paraît-il convalescent ! Il s’est pris une claque aux dernières élections alors qu’il croyait que la France entière n’attendait que ça pour l’adouber ! Lui le seigneur du Sud-ouest ! Il s’emmure, s’enferme dans un mutisme étonnant ! Il se voit comme le général de gaulle attendant son heure. J’imagine le monologue : Oui, bientôt ils viendront le chercher, sûrement que là que je ferais semblant d’hésiter, j’attendrai le temps qu’il faudra et c’est sûr et certain les français se rendront compte combien je manque à la France, etc. En attendant, il y a du Rififi au MoDem. Même Christophe Ginisty dénonce « une gouvernance trop personnel du parti ! Il faut dire que beaucoup s’était accrochés au chariot de feu du Béarnais. Nous-mêmes à Puteaux l’on a vu un autre Christophe embarquer dans le coffre arrière ! Normal, il ne suffit pas de se prénommer Christophe pour être du même niveau. Il a bien tenté de monter devant mais il s’est fait remonter les bretelles et s’est fait remettre à sa place. Dans le coffre, avec les bagages, le petit moineau!

 

Madame Marine le Pen est satisfaite de sa "défaite victorieuse" à Hénin-Beaumont dans le Pas de Calais. Elle le peut car son parti à lui tout seul a failli battre le Front Républicain ! C’est tout dire. J’avoue que j’étais mal à l’aise devant ce Front Républicain. Que l’U.M.P vienne au secours d’une gauche dont les représentants, au pouvoir dans cette commune, sont en prison pour diverses malversations, m’a profondément mis mal à l’aise. Le message ressemble à: Plutôt les menteurs et les voleurs que le Front National.
D’autant qu’une Mairie, ce n’est pas un département ni une région. Hormis des détails de gestion communale, des changements de noms de rues, une Mairie reste sous la tutelle du Préfet. Je ne suis pas sûr que ce soit un bon message politique au peuple envers les partis politique.

Marine le Pen n’est pas le père. Il faut toujours se méfier des filles ! Elle nous réservera des surprises.

Dans tous les cas, il me semble quasi certain qu’elle ne commettra pas les mêmes bourdes (volontaire ?) que son père qui n’avait pas, à mon sens, vraiment l’envie de prendre le pouvoir ! Donc le Front National n’est pas mort. Lire l’excellent édito d’Olivier Duhamel de Valeurs Actuelles  dont je partage l’analyse.
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marlène 11/07/2009 22:20

Tous des barges !!

Gerard Brazon 10/07/2009 19:38

J'aime votre réponse! Trop s'embarrasent et se prennent au sérieux! Je viens d'aller voir votre site. Il est ORANGE (sourire)
Bien à vous
Gérard

JML 10/07/2009 19:32

Non, c'est cool
amusant et pas bien méchant
Imaginer un monde sans (auto-)dérision

mais ce serait TERRRRIBLE !

Gerard Brazon 10/07/2009 19:29

L'UMP c'est d'abord Nicolas Sarkozy. Le nier serait une erreur. L'admettre de la claivoyance. L'UMP n'existera vraiment tout seul que le jour ou Nicolas Sarkozy ne sera plus en politique. C'est pourquoi il est urgent de ne pas s'endormir. Qu'il est important de ne pas mépriser les aides. Quand j'entends des élus politiques de l'UMP se moquer de l'importance des blogs et nier leur capacité à faire partie du débat par exemple, je suis inquièt. Les dernières élections européennes et municipales ont prouvées qu'ils ne fallait pas les minorer. Ils sont des vecteurs d'opinions. Rien n'est à jeter et surtout pas les bonnes volontés.
Fort heureusement, tous n'ont pas cette courte vue. il y a des femmes et des hommes à la tête de l'UMP qui peuvent maintenir le niveau de ce parti politique après le départ de Nicolas Sarkozy.
Le MoDem n'est pas dans ce cas de figure. Il est un ensemble de diverses familles. Beaucoup l'ont rejoint comme une opportunité. Une possible carrière à faire. Il le quitteront tout aussi rapidement. Qu'en restera-t'il demain?
Quant au parti socialiste, il lui reste à mourir pour mieux renaître y compris sous un autre sigle.
Bien à vous

Paul Vaurs 10/07/2009 19:16

Cher Gérard aujourd'hui je suis allé trois fois sur ton site il est très bien écrit.
BRAVO CHAMPION.

Gerard Brazon 10/07/2009 19:15

Vous avez raison, je suis impardonnable! J'ai omis le G majuscule. D'autant que je fais attention en général à ce genre de détail.
J'espère que le reste ne vous a pas dèplût! (sourire)

JML 10/07/2009 18:44

Au moins François Bayrou aurait mis une lettre majuscule à "Gaulle" , lui ...!

;o)

Le fantôme du général viendra vous tirer les pieds cette nuit, pour la peine.

sinon il faut relativiser

l'UMP perd 1/3 de ses électeurs en % par rapport au premier tour des législatives 2007 (la seule élection récente comparable, le MODEM gagne 1 point)

je n'imaginais pas un tel effondrement de l'UMP possible après seulement deux ans.

Et vous ?

bon week-end !