Ville de Puteaux: Des nouvelles de la mosquée de Puteaux.

Publié le 13 Juillet 2009

La blogosphère est une planète ou règne ni Dieu ni Maître ! Enfin paraît-il car, voyez en Iran et en Chine, deux états, deux dictatures qui se moquent bien des libertés sur internet.

Des nouvelles religieuses sur Puteaux.

Ce n’est pas mon habitude étant incroyant pour les uns et mécréant pour les autres mais fier d’êtres un libre penseur. Affaires religieuses donc puisque cela correspond à des besoins Putéoliens, je m’en fais l’écho.

La Mosquée de Puteaux qui, pendant des années, a posé un vrai problème aux habitants de la rue Saulnier et au proche voisinage devrait si l’on en croit la communication de son imam sur son blog trouver un début de solution

Voici ce qu’il nous dit :

Aujourd'hui, un établissement public, une crèche, est sur le point d'ouvrir. Et c'est l'argument sécuritaire qui a décidé la préfecture et la mairie à ne plus nous fermer la rue.
Nous avons été reçus une première fois à la préfecture
  il y a un mois, par la directrice de cabinet du préfet. On nous a alors demandé de renforcer notre communication concernant le fait de ne pas encombrer la rue et les trottoirs, et concernant les risques sécuritaires qui vont avec. Nous constatons que la rue est de tout de même occupée tous les vendredis malgré les différents appels.
Nous avons de nouveau été reçus le mercredi 04 juin 2009. Cette fois-ci, le préfet, M. Patrick Strzoda, était là en personne. Le message a été très clair
: «Dès que l'intérieur de la mosquée est plein, il faut fermer la porte, et demander au restant des fidèles de s'en aller! Sinon, il y a un risque de fermeture de la mosquée..."

 

L’auteur du blog nous affirme : « Tout d'abord, il faut savoir que la mairie a bien voulu fermer la "rue de la mosquée" (Rue Saulnier pour ceux qui ne connaissent pas ) pour permettre aux fidèles de pouvoir déborder les jours de grande affluence, cela pendant plus de 7 ans. » à noter a contrario que c'était contraire aux libertés de circulation et de déplacement des citoyens de notre ville de Puteaux.

Il poursuit sur l’état de la mosquée actuelle et sur le désir d’agrandir la surface du lieu de prière.
Dans le même temps, et depuis trois ans, un projet d'agrandissement sur plusieurs étages s'est mis en place. Les plans de l'architecte de la mosquée ont fait plusieurs va-et-vient entre son bureau et la préfecture, dans le but de l'obtention du permis de construire. La largeur de l'actuel lieu de prière étant uniquement de 9 mètres, il subsiste encore des problèmes au niveau sécurité et accessibilité.
Sur cet état de fait, et parallèlement, nous avons lancé la recherche d'un lieu plus grand depuis plusieurs mois. Nous en avons trouvé un, de 950 m², l'actuel mosquée fait 330 m².
Nous avons rencontré le vendeur il y quelques mois, et visité le local.
En premier lieu, nous avons consulté madame le maire de Puteaux, Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui nous a répondu de foncer, que c'était un très bon projet, et qu'elle était avec nous.

Nous avons aussi consulté monsieur le préfet du 92 qui trouve aussi que c'est une très bonne idée. Pour finir, le notaire de la mosquée, et le vendeur du terrain sont en train de caler une date pour signer le compromis de vente.

Qu’en est-il aujourd’hui ?
Dans tous les cas, la mairie met également à notre disposition dans la rue Victor Hugo un terrain vierge suffisamment grand pour :
- pouvoir accueillir tout le monde les vendredis
- faire office de mosquée provisoire pendant les travaux de rénovations du lieu que nous sommes sur le point d'acheter.

Affaire religieuse à suivre étant donné l’importance de la communauté musulmane à Puteaux mais une question tout de même concernant le déroulement de l’office religieux en plein air et les moyens pour éviter le blocage de la rue Victor Hugo.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Florent 15/07/2009 10:16

Merci pour cette information. Savez-vous où exactement se situe le terrain prêté par la mairie ?

Quoiqu'il en soit, je n'imagine pas un blocage de la rue Victor Hugo pour la prière : c'est une rue "passante"; plus en tout cas que la rue Saulnier. Il faut donc espérer que le terrain soit suffisamment grand pour accueillir tous les fidèles (car il est aussi difficile de demander aux fidèles de rentrer chez eux si le lieu de prière est plein).

D'autre part, même si à Puteaux l'espace est cher, j'espère que le nouveau lieu de culte sera proche de la place de l'hôtel de ville. Un lieu de culte proche et bien intégré me paraît nettement préférable pour tout le monde. Mais je constate qu'un certain secret entoure le lieu exact. Curieux d'en savoir un peu plus, donc.