Karima: Un combat pour libérer la femme de coutumes barbares d'un autre temps.

Publié le 19 Juillet 2009


Certains me disent que c'est une obsession.
Les "crimes d'honneur", les "mariages forcés", les "us et coutumes" qui n'ont rien à voir avec nos cultures européennes existent bel et bien au dela même du religieux. 
Des femmes en souffrent et continuent d'en souffrir pendant que des pseudos-intellos ergotent sur l'idée qu'il ne faut pas dénoncer pour ne pas heurter des communautés nouvellement installées.
Ces trois vidéos tirées des "Devoirs d'enquêtes" ,une émission Belge, témoignent que des jeunes filles subissent chaque jour en Belgique, en France et ailleurs les méfaits de comportements d'un autre âge.

Ce n'est pas stigmatiser que de dénoncer
des familles qui imposent, encore de nos jours en Europe et en France, des coutumes aussi barbares que les excisions (couper le clitoris), les infibulations (couper le clitoris et les petites lèvres), forcer des jeunes filles à se marier avec des cousins ou des hommes du village, ou les assassiner en cas de refus (crimes d'honneur).
Ces comportements existent et ils sont indignent de notre civilisation.
Karima, une jeune fille vivant en Belgique, raconte son parcours, son combat et celles de jeunes filles comme elle, écartelées entre les familles et leur désir de vivre libre.
A voir et à lire en urgence pour se faire une opinion.
Gérard Brazon






Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article