Politique: Philippe de Villiers à l'UMP. Un rééquilibrage, une très bonne nouvelle!

Publié le 14 Août 2009


Monsieur Philippe de Villiers
annonce son entrée à l’UMP.

Certains font grise mine et d’autres sont ravis.

Je fais partie de ceux qui, non seulement sont ravi, mais sont positivement heureux que Philippe de Villiers nous rejoigne.

Quels sont ceux qui font grise mine ? A droite : ceux qui se doute que l’homme est entier et qu’il n’a pas de leçon à recevoir concernant ses opinions politiques. Il est ce sous-préfet qui démissionna pour ne pas avoir à servir un Président de la république de gauche. Vous pouvez compter sur le doigt d’une main le nombre de politiques capables de mettre en phase  son attitude avec ses opinions politiques.

Beaucoup ont préféré avaler leur chapeau et mêmes, certains actuellement dans les rangs de l’UMP, ont servi le pouvoir socialiste fût un  temps.

Yvan Roufiol du Figaro  pose une bonne question sur son blog :

Reste à savoir si Villiers saura garder, à l’UMP, sa liberté de parole et de jugement. Les incompatibilités sont plus nombreuses entre l’impétueux président souverainiste et le consensuel président de l’UMP. A lui seul, le problème posé par l’islamisation des cités, que se garde bien d’aborder Eric Besson, transparent ministre de l’immigration, risque de rendre dérangeante la voix de Villiers, peu soucieux, en tout ca dans l’opposition, de cultiver le politiquement correct et ses dénis.

 

J’espère que Philippe de Villiers restera le même et qu’il apportera un certain rééquilibrage à l’UMP qui semble, pour beaucoup, pencher à gauche. Si l’ouverture politique doit avoir un sens alors cette ouverture à Philippe de Villiers est la bienvenue.

Entre l’émiettement d’une gauche et le regroupement de toutes les droites il semble bien que ce soit les régionales qui sont en jeux.  

Cet éclaircissement sur l’échiquier politique pose tout de même la question d’une opposition crédible. Nous voyons bien qu’il n’ y a plus d’opposition hormis sur l’extrême gauche et sur la droite national.  

Le Front National n’a pas encore digéré ces échecs électoraux, le Parti Socialiste est mourant, le Parti Communiste à l’agonie et sous perfusion du PS  et le MPA d’Olivier Besancenot est loin de faire l’unanimité !

C’est donc un boulevard qui s’ouvre pour l’UMP et des régions qui devraient normalement passer à Droite.

Monsieur Philippe de Villiers est une grande figure de la Vendée, un excellent gestionnaire reconnu de son département et il est le créateur du « Puits du Fou » qui, chaque année, est  excédentaire dans ses comptes à base de fonds privés. Non, il n’a guère de leçon à recevoir. Certainement pas de ses ex ou encore socialistes, nouveaux converties au Sarkozysme, qui font la grimace. Se pince le nez. Ces hommes ne représentent pas grand-chose sur l’échiquier politique par eux-mêmes. Ils n’existent uniquement que par leur conversion. Certaines d’ailleurs, furent tardives. En fait et pour conclure, il n’y a rien de pire qu’un converti qui veut donner des preuves de sa nouvelle croyance.

Entre un homme qui est clairement positionné à droite et croit en la Nation, à la France et ses valeurs et ceux qui ont rejoint l’UMP (un peu, beaucoup ou pas du tout) pour des raisons plus proche de l’alimentaire, mon choix est fait. Cela tombe bien l’UMP avait besoin de son expérience et de sa grande gueule.

Gérard Brazon

Membre élu au conseil national de l’UMP.

   

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Minnie Tananbaum 16/08/2009 12:56

Un homme ou une femme qui publiquement fait du prosélytisme contre la construction des mosquées en France n'a pas de place au sein du parti du gouvernement...à moins qu'il mange ses propres paroles et encourage la communauté musulmane à fleurir et épanouir!
Un homme ou une femme qui est ouvertement contre l'Europe (après tout ce que Nicolas Sarkozy a fait et continue à faire pour l'Europe)n'a pas de place dans le parti du gouvernement.
Pour ce qui concerne le "virage" à gauche de l'UMP, c'était voulu par le Président.
Accepter de Villiers pour gagner les élection régionales me semble prostituer le parti.
Que de Villiers a démissionné, c'est son droit...pour moi quelqu'un qui démissionne d'un poste veut dire qui n'a pas voulu servir la République, qui est faite de toutes les confessons politiques. (Il me semble que le poste de sous-Préfet n'est pas exactement ce que j'appellerai un poste politique!)
Que de Villers n'a pas joint le FN veut dire qu'il voulait laisser ouvert toutes les opportunités politiques qui se présenteraient...ainsi devenant un tergiversant!
Une élection se gagne avec les valeurs du parti: Philippe de Villiers n'a rien d'un homme avec les valeurs pour lesquelles je voterai - ni régionale, ni nationale.
Que toi, Gérard, tu pense que l'UMP penche trop à gauche, c'est étonnant de ta part. Tu défend toutes les valeurs qui sont l'antithèse des valeurs de Philippe de Villiers. Toi tu fait parti de la "gauche" de l'UMP.

Gérard Brazon 16/08/2009 21:49


Tu te trompes lourdement si tu penses que je penche à gauche. Mes valeurs sont des valeurs humanistes que j'ai confondu, étant jeune, avec des "ismes" comme socialisme! Sache qu'on peut clairement
être à droite et être humaniste. Défendre des valeurs de solidarité et de défense des libertés à commencer par celles des femmes qui sont les mères des hommes et notre avenir. Mais la solidarité
tout comme la Liberté ne peut pas être sans la Responsabilité.
C'est donc contre l'irresponsabilité socialiste et les crimes communistes que je me bat.
Contre un danger comme l'islamofascisme qui pointe son nez sous couvert d'un prosélytisme pacifique mais bien souvent exigeant.
Je ne suis pas contre les constructions de Mosquées mais je suis contre le fait que ce soit la puissance publique, les finances publiques et particulièrement les municipalités qui financent, d'une
manière ou d'une autre, la construction d'une Mosquée.
Les églises de France, comme les synagogues  ne se sont pas faites en un jour. Ce sont des siècles de judéo-christianisme. (ne t'en déplaise)
La religion musulmane prendra bien le temps de s'installer en respectant nos règles de vie de socièté, notre "vivre ensemble" comme d'accepter la laïcité et le fait que les lois républicaines sont
supérieures dans la sphère publique aux lois religieuses.
Je suis outré que des Maires de Gauche et de Droite offrent des terrains, facilitent la construction de Mosquée au détriment de l'intérêt général du citoyen des villes. A tel point que la
discrétion est de mise. Car, comment expliquer par exemple la volonté de  construire une Mosquée de forte grandeur à Poitiers par le maire socialiste de cette ville. Abattage d'un symbole? Il
faut faire attention aux symboles!
Pour cela, à travers un regard nont beat, clair sur les enjeux, je trouve que Philippe de Villiers est une exellente recrue de l'UMP.
Sache donc une bonne fois pour toute que je ne suis pas à gauche ni même à gauche de l'UMP mais clairement à droite en mettant en avant des valeurs comme la Responsabilité, le travail, le mérite,
la solidarité et en aucun cas l'assistanat et l'abandon de l'idée de la Nation et de la patrie. Je suis citoyen français avant d'être citoyen de l'Europe. Je suis sensible à mon drapeau, à mon
hymne et la 9éme symphonie et le drapeu bleu de l'europe m'indifferent totalement. Je sais d'où vient mon drapeau! Du sang versé par mes ancêtres pour la Liberté sur les barricades, des grognards
sur les champs de batailles. Celui de l'europe vient de technocrates. Les français musulmans ont toute leur place dans ce pays. Leurs ancêtres ont versés le sang pour cette terre. Mais les
islamofascistes n'ont pas le désir de vivre en France avec ses règles et ses lois. D'où ma vigilance et ma méfiance envers toutes revendications religieuses. Philippe de Villiers a ce regard
critique. Tant mieux.
Je préfère un homme qui a des convictions et qui démissionne d'un poste rémunérateur qu'un homme qui pisse dans le sens du vent et braie avec les ânes.


Minnie Tananbaum 14/08/2009 20:49

Quelle honte! Philippe de Villiers est une escarre sur la face de l'humanit... Read Moreé! L'UMP doit avoir la force de ses convictions et son gouvernement pour gagner une élection (régionale) et n'a pas besoin d'un souverainiste, anti-Européen et anti-islamiste dans son camp.
Philippe de Villiers ne fait que souiller l'image de l'UMP et LA FRANCE entière!

"En 2005, lors de la campagne r... Read Moreéférendaire sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe, Philippe de Villiers est l'un des tenants du « non » souverainiste à droite,... Il mène la campagne offensivement, définissant... des thèmes qui connaissent un certain succès, polémiquant sur l'entrée de la Turquie en Europe, et reprenant le « plombier polonais » et la « directive Bolkestein-Frankenstein ». Le 29 mai 2005, Philippe de Villiers se considère comme l'un des vainqueurs du référendum."(1)
Pense un peu à tout ce que Nicolas Sarkozy fait pour la France et pour l'Europe pendant la présidence de l'Union Européenne.
J'ai un dégoût profonde pour cet homme qui n'est pas digne d'être considéré par tout démocrate, humaniste, toute personne attachée aux valeurs fondamentales de la république.

(1)http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_de_villiers

Gérard Brazon 16/08/2009 12:31


J'avoue ma chère Minnie que je comprends pas cette quasi "haine" envers un homme politique qui au demeurant n'a jamais commis de forfaiture et à même démissionné d'un poste de sous-préfet alors que
d'autres ont avalé des pilules socialistes. De plus, il n'a jamais accepté de liens avec le Front national qui te semble être la quintessence de l'horreur alors que je ne t'entends pas hurler
contre les dictatures communistes et les complices français du parti communiste français. L'un n'a jamais été au pouvoir, l'autre si, du temps de Mitterrand sans que personne ne trouve rien à
redire hélas.
Je maintiens ce je dis. Je suis ravis que Philippe de Villiers nous rejoigne car, je trouves que le navire UMP penchait trop à gauche.
relis ma note.
Bien à toi Minnie