Religions: Le mariage forcé, qu'en pensez-vous?

Publié le 28 Août 2009

Voici une vidéo très intéressante à plus d’un titre  sur les mariages forcés.  
Mon propos n’est pas de mettre en accusation la religion musulmane en tant que religion mais la culture qui en a été tirée par les fossoyeurs de la liberté au nom d’un dieu.

J’ai l’habitude d’être soupçonné d’islamophobie par les simples d’esprits. Il suffirait d’ailleurs, qu’ils lisent véritablement mes articles pour se rendre compte que le fait religieux m’indiffère profondément. N’étant pas croyant. Par contre, dès lors qu’il interfère dans la vie de l’homme et singulièrement dans celle de la femme, sous des aspects les plus négatifs pour sa liberté de choix, je m’insurge. Par l'Histoire de l'Humanité, la barbarie est souvent là où se trouve un dieu.

La personne concernée, Karima, est une amie vivant en Belgique. Une amoureuse de la vie et qui s’est battue avec force pour continuer à vivre.

Regardez cette vidéo, Karima est une femme courageuse qui mène un combat qui n’a rien à voir avec celui pitoyable de la provocation mené par les nouvelles converties françaises qui déshonorent, dans un premier temps leurs sœurs en religion mais, plus grave à mes yeux et aux yeux de tous les défenseurs de la liberté, de Droite comme de Gauche, les femmes en général.

Karima a écrit un livre pour raconter sa souffrance. Voir la photo de la couverture de son livre.

Pour conclure, je regrette qu'en France l'on ne puisse pas débattre en toute liberté de la place de l'islam dans notre pays et qu'à chaque fois que l'on en parle, les propos tenus relèvent trop souvent de l'insultes et de la condamnation. 
Entre les faux culs de la gauche bobos, les pseudos humanistes, et ceux qui s'apitoient à longueur de journée sur de pauvres croyants qui pratiquent et font le ramadan en ne relevant pas que cela fait partie de sphère de la vie privé et  ignorant qu'un croyant peut s'arrêter si son travail pénible le lui interdit ou si sa santé est remise en cause et ceux de l'autre côté de l'échiquier qui ne voient dans l'islam que les barbus terroristes. 
A ce propos notez bien les dires de la philosophe. 
Bien à toi Karima. Je t'embrasse.
Gérard Brazon


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article