Le MRAP sur la brèche idéologique à défaut de la lutte contre le racisme!

Publié le 22 Septembre 2009

Le MRAP (Mouvement contre le Racisme et l’Amitié des Peuples) proche du Parti Communiste proteste et vilipende sans cesse tout ce qui n’est pas conforme à ses critères. Le MRAP que certains considèrent comme le Mouvement pour le Reconnaissance et l’Allégeance au Prophète et d’autres comme islamo-marxiste monte au créneau dès qu’il s’agit de lutter contre toute personne ou entité qui défendrait, un tant soit peu, une cause contraire à la sienne. En fait, le MRAP n’est pas antisémite parce qu’il veut interdire la LDJ. Il n'est pas anti smite tout simplement parce qu’il est pro palestinien.

 

Voici ce qu’il dit contre la ligue de défense juive.

Le MRAP exprime son indignation face aux exactions répétées de la Ligue de Défense juive (LDJ), groupe d'extrême droite, laissé libre d'agir en France alors qu'il est interdit en Israël et aux Etats-Unis.

La LDJ s'est distinguée en 2009 par, notamment, l'attaque le 8 janvier de lycéens devant le lycée Janson de Sailly, puis plus récemment contre des militants du Centre International de Culture Populaire, poursuivis et rossés, contre la mairie de Vitry, qui s'apprêtait à faire citoyen d'honneur Marwan Barghouti et, enfin, contre la librairie RESISTANCES, le vendredi 3 juillet 2009.

 

Voilà ce que j’en pensais de Marwan Barghouti comme citoyen d’honneur :

Marwan Barghouti ! Qui est-ce ? Pour les Israéliens, c’est un terroriste condamné en Israël pour des attentats et des meurtres sur le sol Israélien. Un terroriste dans la définition classique de la loi internationale. Car en effet, il est certain que commettre des attentats contre des civils ne peut pas être autre chose que du terrorisme et de la pire espèce.

Pour les Palestiniens, il est un héros, un Chef pour les plus fanatiques.

Pour nos bonnes âmes de France il est un nouveau Nelson Mandela. En effet c’est comme cela que l’appelle certain depuis qu’il est emprisonné. Et jusqu’où vont-ils ?

La ville de Pierrefite en Juin 2007 souhaitait en faire un « citoyen d’honneur ». Mais le conseil municipal  se conforma aux recommandations du Préfet du 93.

Ce fût le tour de la ville Stains dans le 93 qui, là aussi retira sa proposition de faire de Marwan Barghouti un citoyen d’honneur.

Ce soir c’est Gennevilliers qui souhaite en faire un citoyen d’honneur.

Décidément, je vais finir par croire que dans ces Mairies de gauche, à forte connotation communiste, l’honneur à trop souvent le goût du sang. Du sang israélien, juif et/ou sioniste.  J’espère que non.

Car la mort d’innocents qu’ils soient Palestiniens ou Israéliens devrait nous rendre modeste sur la distribution de titres élogieux. 

En quoi Marwan Barghouti condamné pour plusieurs meurtres à la prison à vie devrait devenir Citoyen d’Honneur d’une ville de France ?

Le fait d’assassiner des civils serait donc un acte d’honneur pour ces municipalités ?

 

Le vrai visage du MRAP est masqué par son idéologie politique et ses sympathies pro palestinienne ! De ce fait, pour ceux qui connaissent son parcours de ces dernières années,  cette association ne peut-être qu’être disqualifié pour juger et condamner !

Pourquoi n’a-t-on pas entendu une protestation du MRAP lorsque des français de religions juives sont agressés :

 

Voilà ce qu’est dit sur le site de la LDJ :

Après l’attaque à l’engin incendiaire de l’école ORT de Marseille, c’est un enfant juif qui est violemment agressé.

Qu’est-ce qu’attendent les autorités pour éradiquer radicalement les vermines antijuives qui pourrissent la vie des français. Faut-il un autre Ilan Halimi ?

Nous reproduisons ci après le communique du BNVCA (Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne l’agression commise sur la personne d’un jeune juif de 13 ans le 21 Septembre 2009 vers 19h à Marseille devant la synagogue)

Selon nos informations l’agresseur n’aurait pas supporté que le jeune Jeremy entonne des chansons en hébreu. Il serait connu pour avoir souvent proféré des injures anti juives aux fidèles de la synagogue. Gravement blessé à la hanche, le jeune Jeremy a été opéré. (...) Aucun écho de ce fait au MRAP !


En fonction de quels critères, les victimes le sont-ils?

Il est à noter que jamais le MRAP ne défile jamais lors d’une agression d’un français ordinaire, un français de souche, un souschiens comme l’a dit Houria Bouteldja. Nous avons pu le constater  lors de l’agression d’un voyageur sur une ligne de la RATP ! Quel écho si cela avait été un jeune noir ou un jeune arabe face à des contrôleurs ou des policiers !

Peut-on en conclure que suivant que vous soyez blancs, noirs ou de religions Chrétienne, Juive ou Musulmane, les jugements du MRAP vous feront coupables ou victimes ? Comme pourrait le dire un Jean de la Fontaine d’aujourd’hui!

Financé avec des fonds publics le MRAP continue de s'orienter vers des combats qui n'ont plus rien à voir avec le combat légitime contre le racisme, mais clairement vers des luttes idéologiques.

Le MRAP est sur pente curieuse et inquiétante depuis que son congrès a adopté une motion assimilant l’islamophobie à du racisme antimusulman. Comme si musulman était une race !

Toujours ce relativisme des mots comme des situations ! Dans une lettre ouverte, Jean Ferrat, membre du MRAP et vieux militant et compagnon de route du Parti Communiste, a exprimé sa désapprobation après le vote de la motion sur l’islamophobie. C’est tout dire.

« Pourtant, que la montagne est belle » nous chantait-il, il y a longtemps avant que la bien pensance et le politiquement correct sévissent !

 

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article