Ville de Puteaux: Des soupçons de fraudes au MoDem de Puteaux! Qu'en est-il ?

Publié le 23 Septembre 2009

Quel jeu étrange s'est joué au MoDem lors des dernières élections internes! Tous les Oranges ne seraient pas sans tache semble t'il!
Des suspicions de fraudes, de faux électeurs, des sous entendus multiples se font jour! Que s'est-il passé lors des élections internes de la Présidence du MoDem des Hauts de Seine et à la Présidence du MoDem de Puteaux? Voilà un écho qui est paru sur la Gazette de Puteaux qui m'interroge fortement!
Je cite:
Comment être élu avec succès !  À la Présidence  du Modem  des Hauts-de –Seine  et à la Présidence du Modem de Puteaux ? La méthode  Sylvie  Cancelloni (Chef de file de la section à l’époque).


La méthode  de Sylvie Cancelloni  et Christophe Grébert   serait-elle  de  recourir aux faux électeurs ? Les électeurs  fictifs seraient  des gens réels qui n’habitent pas ou plus  la commune.

Il y en  aurait  qui ne seraient pas radier  quand ils déménagent, les autres  seraient domiciliés   à des adresses fictives et n’habiteraient  pas à Puteaux.

TRES IMPORTANT :  NE PAS OUBLIER  DE PRESIDER LES ELECTIONS A BOULOGNE ET A PUTEAUX, POUR POUVOIR REFUSER LE VOTE DES ADHERENTS  QUI POURRAIENT  NE PAS VOUS DONNER LEURS VOIX. N’EST-CE  PAS  SYLVIE CANCELLONI ? 

Merci de publier mon commentaire sur votre blog de démocrate.
http://christel.unblog.fr/tag/modem/
 
Je serai étonné que Christophe Grébert, l'obéissant affidé de Sainte Madame Cancelloni Sylvie fasse une réponse! Lui préfère, en général, censurer ou modifier au mieux et à son avantage les commentaires sur son blog. Un blog passé à la couleur marron ces derniers temps. Un prélude, sans doute, à un passage au Vert! (Orange+vert = Marron). L'effet taxe carbonne ou tentative de prendre pied dans un énième parti parti politique? Plus vert que vert me rappelle Coluche!
Quoiqu'il en soit, il faudra bien que ces deux compères, conseiller municipaux tout de même, s'expliquent sur ces accusations! Ont-ils frauder oui ou non? Si ils n'ont rien à se reprocher alors pourquoi ce silence. En attendant, le doute s'installe sur cette affaire bien curieuse. 
Il en va de leur crédibilité politique, de leur statut de Conseiller Municipaux. Il ne peut-être acceptable que ces représentants des citoyens qui passent leur temps à mettre en cause tout et un chacun que ce soit Joëlle Ceccaldi-Raynaud en tant que Maire ou personne civile ou moi-même en tant que fidèle ami de celle-ci et fervent défenseur de la libre expression!

S'ils sont innocents alors je serai le premier à le dire. En attendant, il faut absolument qu'ils répondent à ces graves accusations pour eux-mêmes mais surtout pour ceux qu'ils représentent les citoyens de Puteaux et leur parti politique!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article