Société: L'iniquité comme politique de lutte contre le racisme.

Publié le 25 Septembre 2009

Vandalisme, bêtise, ignorance, stupidité, racisme ordinaire et particulier et toujours pas de plaintes du MRAP !

Des « jeunes » comme ils disent ont semé la terreur dans le Marseille-Nice dimanche dernier. Petit rappel de la scène déjà produite le 1er Janvier 2006.

Des « jeunes » de Saint Raphaël ont décidé de s’amuser à insultant les passagers présents. « Con de français »,  « Sale français » et autres amabilités. Bref, il faut bien que la jeunesse s’amuse n’est-ce pas.
Alors est-il saoul ? Avaient-ils perdu  toutes raisons du fait d’une soirée bien arrosée ? Trop fumés ? Que nenni. Il était 12h50.
C’était un  début tranquille d'une après-midi tranquille pour beaucoup et puis la peur s’est installé. Alors pourquoi ? Tout simplement parce que ces « jeunes » allaient fêter la fin du ramadan à Marseille !

10 millions d’Euros de préjudice, 4 arrestations de « jeunes », une seule plainte, celle de la SNCF ! Aucune des passagers (étrange) mais surtout, rien de la part du MRAP voire de SOS racisme. Etonnant ? Non plus vraiment.

Nous savons désormais que le racisme ordinaire pour ces associations n’a pas le même sens suivant que vous soyez blancs ou noirs comme aurait pu dire Jean de la Fontaine, c'est bien tout le problème en France. Cette iniquité de traitement finira par faire des dégats en terme de crédibilité de ces associations et de tous ceux qui les soutiennent! 
Gérad Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 29/09/2009 20:45


Nous vivons une époque inquiètante sur le plan de la liberté d'expression. Silence, chut... on censure, pire on s'auto censure!


Alexis 29/09/2009 20:35


Et ça on en entend un peu moins que l'affaire de
M.Hortefeux
Et maintenant on jette les français dehors...
Puis quoi encore ??