Histoire: Nationalisme et Patriotisme sont-ils des notions condamnables?

Publié le 30 Septembre 2009

En clair, Nationalisme et Patriotisme riment-ils avec Racisme et Fascisme ?

Lorsque je lis différents commentaires, il semblerait que oui ! Il y a de nos jours une crispation voulue ou non sur ces notions qu’est le Nationalisme (Amour de la Nation) Le Patriotisme (Don de soi pour sa Patrie). En face de ces notions, telle l’envers d’une médaille les contradicteurs vous montrent le racisme et le fascisme sans qu’ils sachent par ailleurs trop savoir ce que c’est. Qu’importe, le Nationalisme ne peut être qu’une expression du racisme et de fascisme ! La Patrie également.

En conséquence aimer son pays devient suspect !

L’homme n’est ni esclave de sa race, de sa religion, de sa langue, ni du cours des fleuves, ni de la direction des chaînes de montagnes. Une grande agrégation d’hommes, saines d’esprit et chaude de cœur, crée une conscience morale qui s’appelle Nation disait Ernest Renan. Serait-il lui aussi considéré comme un fasciste de nos jours ?

 

Nous avons de grands auteurs qui nous parlent de la Patrie, de la Nation et bien entendu, ils ne sont ni fasciste ni raciste ! Ils ignoraient bien d’ailleurs la signification négative aujourd’hui de ses expressions modernes.
A tel point que le mot race figure en toutes lettres dans la constitution française ! La constitution serait-elle donc raciste ?

Certaines minorités bien pensantes souhaitent que l’on modifie la constitution comme d’ailleurs l’Histoire de France ou l’éducation française et sa culture plusieurs fois centenaires.
D’autres, demandent tout simplement de « rééduquer » le citoyen français. (Houria Bouteldja).
Il n’est pas impossible qu’un jour, à terme, on expurgera tous les textes de grands auteurs français qui ne seraient pas conformes à l’idéal des antiracistes et des antinationalistes.

La dictature de la pensée correcte est-elle déjà en marche ?

En fait, nous sommes le seul pays qui ayons des groupes de pressions niant la Nation française et le Patriotisme de ses citoyens !

 

Fasciste est un mot récent qui vient de Benito Mussolini militant du parti socialiste italien. Il fît ses classes politiques dans la mouvance de ce qui allait devenir le Parti Communiste Soviétique.
En opposition avec les responsables socialistes italiens, il démissionna au grand regret de Lénine pour créer son propre parti politique : le Parti Fasciste.

Le reste de l’histoire, vous la connaissez, comme l’anecdote de Churchill revenant de Rome et disant en 1936 que, s’il avait été italien il serait fasciste !

Un fascisme qui dura en Europe au-delà de 1945 puisqu’en Espagne il ne cessa qu’en 1974 à la mort de Franco.

Le fascisme, il faut le rappeler, est essentiellement d’essence socialiste, dictatorial et policier ! Un fascisme ayant son équivalent monstrueux à travers les Partis Communistes d’Union Soviétique et des pays de l’Est. Eux-mêmes ayant comme relais extérieurs, les partis communistes européens comme le Parti communiste Français.

Bien entendu, il y a eu le Nazisme qui fût, avec le Stalinisme, l’horreur absolu. Adolph Hitler grand admirateur de Mussolini en 1923 finit par dépasser dans l’horreur son Maître à penser.

 

Le Nationalisme était et est toujours partagé par tous les pays d’Europe et d’Amérique. La Patrie aussi.  Ils le sont y compris dans des pays devenus depuis indépendants.

Ces deux notions se retrouvent partout car elles n’ont pas la connotation qui leur est donné aujourd’hui par les tenants français d’un certain internationalisme voire mondialiste de type citoyen du monde !

Ces notions sont vécues par eux comme rétrogrades sans que pour autant rien, ne puisse remplacer les valeurs de celles-ci aujourd’hui!

Il n’y a qu’à  poser la question aux citoyens de l’Europe pour s’en apercevoir et se rendre compte qu’individuellement, il se vit comme un citoyen de son Pays, sa Nation et sa culture. Pourquoi serait-il honteux ?

On retrouve le Nationalisme et la Patriotisme à toutes les sauces ! Il n’est pas de gauche ou de droite il est ce qu’en dit Ernest Renan. Une grande agrégation d’hommes, saine d’esprit et chaude de cœur, (...)  une conscience morale.

Mais les censeurs sont bien incapables de comprendre Ernest Renan désormais.

Gérard Brazon

Un salut fraternel à mes amis du Souvenirs Français !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

01/10/2009 09:58


anachronisme

(n. m.)

Faute contre la chronologie.

Il se dit, par extension, de Toute erreur qui consiste à attribuer des usages, des idées, etc., aux hommes d'une époque où ces idées, ces usages n'étaient pas encore connus.

ex: Les peintres italiens ont fait beaucoup d'anachronismes dans le costume. C'est un véritable anachronisme que de prêter des discours chevaleresques à un Athénien, à un Romain.


Gérard Brazon 30/09/2009 22:30


J'avoue Philippe que je suis choqué par la réaction de Mitterand et d'autres d'ailleurs comme Jack Lang. Polanski a fait un acte irréparable hormis par un jugement. Cette affaire aurait dû être
jugée il y a 32 ans! Elle ne le fût pas du fait de son "évasion" de sa fuite. Il est donc coupable deux fois tout génie cinématographique qu'il est. Cette homme doit-être jugé et je m'étonne de la
morale à deux vitesses des "élites" et particulièrement de gauche!


Philippe 30/09/2009 22:03


Je ne sais pas si dans ce pays on peut parler d'inversion de valeur mais tout semble permis dès lors qu'il parait infiniment plus répréhensible de télécharger illégalement sur Internet que de
sodomiser une gamine de 13 ans après l'avoir droguée ou soulée...
C'est du moins ce que m'inspire la réaction de notre Ministre de la culture sur l'affaire Polansky.


JML 30/09/2009 22:00


L'Histoire s'est chargée de "plomber" le mot "nationalisme" pour des siècles dans l'inconscient collectif
c'est ainsi, il faut l'accepter car on ne peut changer l'histoire. et Renan appartient au XIXème siècle. Il n'a connu aucune des 2 guerres mondiales, fruits d'un nationalisme exacerbé. Et qui lui
auraient peut-être fait changé ses phrases. (il m'est difficile de séparer les 2 guerres mondiales)

ce qui est moins le cas de "patriotisme" il me semble

Bonne soirée