50 chrétiens arrêtés à Benghazi

Publié le 1 Mars 2013

AFP
Une cinquantaine de chrétiens égyptiens soupçonnés de prosélytisme ont été arrêtés cette semaine à Benghazi, a indiqué vendredi à l'AFP un responsable des services de sécurité de cette ville de l'est de la Libye.


"Quarante-huit commerçants égyptiens qui travaillaient dans le marché municipal de Benghazi ont été arrêtés sur la base d'informations selon lesquelles ils avaient des activités suspectes", a déclaré ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Il a ajouté que ce groupe était en possession de bibles, d'ouvrages encourageant la conversion au christianisme, et d'images du Christ et de l'ancien chef de l'Église copte orthodoxe Chenouda, décédé en 2012.

Craintes quant à la montée de la mouvance islamiste extrémiste

Ces Egyptiens sont par ailleurs accusés d'"entrée illégale sur le territoire libyen", a-t-on ajouté de même source.
Une vidéo circulant sur internet montre une quarantaine d'hommes à la tête rasée assis par terre dans une pièce minuscule, tandis qu'un Libyen barbu se trouvant avec eux affirme qu'ils ont été arrêtés en raison d'activités de prosélytisme.

Une source du Conseil local de Benghazi a cependant indiqué que ces hommes faisaient l'objet d'une enquête pour infraction à la loi sur l'immigration. Elle a en outre précisé que la vidéo avait été tournée le jour même de l'arrestation, ajoutant que les détenus étaient "bien traités".

Quatre étrangers -un Egyptien, un Sud-africain, un Sud-coréen et un Suédois détenteur d'un passeport américain- soupçonnés de prosélytisme chrétien avaient été arrêtés mi-février à Benghazi.
Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne en Libye exprime des craintes quant à la montée de la mouvance islamiste extrémiste.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article