8 mai : 68e anniversaire de la fin du nazisme… soutenu par les pays musulmans

Publié le 13 Mai 2013

Quelques jours auparavant, Adolf Hitler s’était suicidé, le 30 avril 1945,dans Berlin. L’Allemagne nazie avait été réduite en cendres par le volonté des peuples anglo-saxons, qui avaient jugé que le Nazisme, c’était le Mal et qu’il ne fallait pas traiter avec le Mal.

Par Philippe Grimberg pour Riposte-Laïque

Ainsi,  Churchill, le   Premier ministre du Royaume-Uni, lance un avertissement aux Nazis dans son discours à la Nation du 24 août 1941 : «Depuis les invasions mongoles au XIIe siècle, on n’a jamais assisté en Europe à des pratiques d’assassinat méthodique et sans pitié à une pareille échelle. Nous sommes en présence d’un crime sans nom (…)»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Dresde

Hitler a commis et incité à commettre des crimes. L’Allemagne, d’autres  États,  des peuples, des  organisations, des  individus  ont commis ces crimes hitlériens ; et ils ont commis ces crimes, parce qu’ils avaient rejoint Hitler  dans son combat. 

Dans  Mon Combat, Mein Kampf, Hitler expose sa doctrine, son projet de destruction de la France, d’extermination des Juifs et des Slaves, entre autres.

Mein Kampf avait été traduit et édité en France, dans les années 30 ; mais les gens lucides n’avaient pas le pouvoir.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mein_Kampf

Ce n’est pas un hasard, si les pays musulmans ont rejoint les Nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Ils adorent le même dieu sous un nom différent.

Le Dieu-Gott d’Hitler est le Bien Suprême, et il est Tout-Puissant. Par conséquent, tout ce qui se passe dans l’Univers résulte de la volonté de Dieu, et comme Dieu est le Bien, tout ce qui se passe dans l’Univers est nécessairement Bien.

Par conséquent, Auschwitz, c’est Bien, puisque si cela avait été Mal, Dieu l’aurait empêché.

Adolf Eichman, peu avant qu’il soit pendu par l’État d’Israël, pour l’organisation de  l’assassinat de Juifs, disait qu’il avait obéit aux ordres.

Aux ordres d’Hitler, conformément à l’idéologie nazie, telle qu’elle est exposée dans Mein Kampf, et selon la volonté de Dieu.

L’inscription portée sur les ceinturons des soldats de la Wehrmacht est là pour rappeler aux  victimes que leurs bourreaux ont Dieu avec eux  : «Gott mit uns. »

Le Dieu-Allah des Musulmans a les caractéristiques du Dieu des Nazis.

La seule bonne action que  l’homme doit faire, c’est, selon la volonté d’Allah, appliquer les ordres de Mahomet, conformément à l’Islam,  la doctrine qui est exposée dans le Coran et transcrite sous forme de législation dans laCharia.

Aussi,  avant d’assassiner, les terroristes  proclament : «Allah akbar,Dieu est le plus grand. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allah_akbar

Tout est la volonté d’Allah, donc tout ce qui arrive est le Bien, exactement comme pour les Nazis.

Bien entendu, pour réussir la soumission de l’humanité, c’est-à-dire sa nazification ou  son islamisation, il ne faut pas que cette soumission  soit  combattue. C’est pourquoi les islamistes et les Nazis diabolisent les Juifs, lesquels soutiennent que l’homme n’est pas soumis, mais associé à Dieu.

Pour extirper l’esprit d’insoumission de l’humanité, incarné par les Juifs,  les Musulmans fervents s’inspirent de Mein Kampf et, comme les Nazis, s’inspirent aussi du Protocole des Sages de Sion.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Complot_juif

Les pogroms, c’est-à-dire les assassinats de masse de populations civiles de Juifs, en Europe de l’Est, au 19ème et 20ème siècle, ont été perpétrés, en accusant les Juifs d’être au service du Diable.

Hitler a fait de même. Le Hamas fait de même.

Alain Soral, fait de même : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Bloc-notes-No61-5964.html

Les Juifs, comme les  Chrétiens,  pensent que l’être humain  est homme ou femme, et non (homme et femme), et qu’il a acquis la connaissance du Bien et du Mal, en mangeant du fruit de  l’Arbre de la connaissance du Bien et du Mal (la Genèse) ; cette acquisition de la connaissance du Bien et du Mal étant commémorée chaque année en Occident, à l’aide du  sapin de Noël.

Selon la foi juive et chrétienne, l’être humain est responsable de ces actes,  en son âme et conscience. Cette idée de l’homme est incompatible avec le Nazisme ou avec l’Islam.

Dans ce contexte, porter ostensiblement, dès ce 8 mai 2013, une croix,  c’est plus qu’un acte de Résistance, c’est une action de Reconquête !

Philippe Grimberg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Epicure 13/05/2013 16:05


Ainsi,  Churchill, le   Premier ministre du Royaume-Uni, lance un avertissement aux Nazis dans son
discours à la Nation du 24 août 1941 : «Depuis les invasions mongoles au XIIe siècle, on n’a jamais assisté en
Europe à des pratiques d’assassinat méthodique et sans pitié à une pareille échelle. Nous sommes en présence d’un crime sans nom (…)». 


Ce qui signifie que les crimes des Einsatzgruppen dès l'attaque du 22 juin 41 étaient connues  des
Russes évidemment, qui n'ont pas laissé vide d'espion leur territoire  envahi, et des Alliés aussi. 


Ils ne pouvaient pas le dire à la BBC et donc au monde entier? Afin que partout en territoires occupés, les Juifs sachent ce
qui en était de leur sort Programmé??????


Les Alliés furent donc  pires que les Nazis assassins, ils furtent COMPLICES AVEC  OMERTA, afin
d'être AUSSI débarrassés des Juifs .....EN fin 1943, les Juifs de l'Ouest ignoraient encore pour la plupart où les emmenaient les déportations....Sinon ils auraient réagi sans doute un peu
dofféremment? Et leuirs voisins aussi...Non?