8 mois de prison ferme pour Monsieur Anthony Simati, président de SOS Racisme Dunkerque,

Publié le 20 Août 2012

On nous inonde de conseils pour vivre sous la canicule depuis déjà 5 jours, comme si les Français étaient de profonds débiles, même s'il ne faut pas le cacher, il y a des Français imprudents. Pour autant, chaque jour c'est 10 à 12 mn de conseils dans un journal national de 30 mnn. Bien entendu, en hiver c'est comment vivre avec le froid, en automne avec l'eau, etc. Il ne se passe rien d'autre en France bien sûr... 

Rien d'autre et pourtant, il y a des choses gênantes comme ce Président de SOS Racisme, grand défenseur de la veuve et de l'orphelin - pour peu qu'ils viennent d'Afrique -, qui frappe sa femme. L'histoire ne dit pas si sa femme est asiatique, arabe ou noire! Pas un mot sur ces contradictions patentes!

 

Gérard Brazon

****

Communiqué de Philippe Eymery, vice-président au Conseil régional du groupe Front National–Rassemblement pour le Nord Pas-de-Calais, conseiller municipal de Dunkerque

Monsieur Anthony Simati, président de SOS Racisme Dunkerque, vient d’être condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir tabassé son ex-concubine au point de la défigurer.

Cette condamnation fait frémir quand on connaît le pouvoir exorbitant accordé depuis bientôt 30 ans aux dirigeants de ces organisations autoproclamées antiracistes. SOS Racisme est autorisée à saisir les tribunaux sans passer par le procureur. Cette faculté dérogatoire du droit commun a abouti depuis des années à une stratégie de harcèlement judiciaire envers les patriotes de la part de SOS Racisme, du MRAP et autres officines ultra subventionnées avec le soutien des socialistes et de l’UMP. Philippe Eymery a constamment voté au conseil municipal contre les subventions à ces officines. La France est devenue un pays de « liberté surveillée ».

Philippe Eymery, vice-président au Conseil régional du groupe Front National–Rassemblement pour le Nord Pas-de-Calais, et conseiller municipal de Dunkerque, exprime son plus vif mépris face à l’attitude de ce redresseur de torts professionnel, qui s’est singularisé dans son activité professionnelle et syndicale par ses prises de positions communautaristes. Il exprime sa solidarité envers la victime et, au-delà de ce cas particulier, envers toutes ses femmes dégradées par ces comportements étrangers à notre civilisation.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

katouch53 20/08/2012 09:45


Bonjour Gérard Brazon. 


Un immense merci pour votre intervention dans RL au sujet du sieur Fabius "pourfendeur de Bachar el Assad". 


Merci pour toutes vos interventions d'ailleurs que je trouve, personnellement, toutes, marquées au coin d'un bon sens qui a disparu totalement de notre univers médiatique, politique,
journalistique et j'en passe. 


Lorsque Normal 1er a été élu, je pensais que son élection serait une catastrophe, mais je ne pensais pas qu'il nous sortirait de la naphtaline l'immonde Fabius qui traine avec lui, non pas des
casseroles, mais des marmites pleines. 


Comment est-ce possible ? Je me trouve chaque jour plongée dans un abîme de perplexité lorsque je constate les conneries (pardon) journalières imaginées par ce gouvernement....


Non seulement nous nous dirigeons vers le gouffre mais en plus, sans air bag, et en galopant... 


Heureusement, il existe comme exutoire des sites comme le vôtre, comme RL, RR. 


Vous nous permettez d'espérer et de croire à un avenir meilleur. 


Merci à vous et à toute votre équipe. 


 


Katouch