À 98 ans, Yvette est expulsée de chez elle par la police. Préface Gérard Brazon

Publié le 29 Octobre 2014

Dans quel monde vivons-nous ? Dans quel pays sommes-nous ? Dans quel état d'âme ces policiers ont-ils été ? Quelle est donc cette justice qui permet cette chose ignoble ? Imaginent-ils ces personnes, acteurs de fait de cette expulsion, ô combien cette femme a donné à ce pays. Peux-t-on imaginer d'avoir une vieillesse aussi triste. Expulsée, et l'horreur de perdre ses repères, ses meubles peut-être ! Tout un passé composé de souvenirs et finir au bord d'un trottoir. Imagine-t-on tous ces nantis du Palais Bourbon, du Palais du Luxembourg, de Matignon à l'Elysée, s'essuyant les lèvres entre deux rires bien gras, à la dernière blague parlementaire.

Une "sans dent" qui sans doute, y aura laissé son dentier avec le désespoir.

Gérard Brazon

*******

Par L'Express

Mardi matin, une nonagénaire et sa fille ont été délogées de leur domicile par les forces de l'ordre à Nice. 

Elles ne pouvaient plus payer leur loyer depuis plusieurs années. Selon Nice-Matin, une femme de 98 ans et sa fille, retraitée, ont été expulsées ce mardi par des policiers "en tenue, en civil et en nombre" sur exécution d'un arrêté préfectoral. 

"La dame âgée (Yvette) a été conduite à l'hôpital Saint-Roch tandis que sa fille (Linda) a été laissée dans la rue avec quelques sacs entassés dans une voiture", rapportent nos confrères. "À l'origine, les deux femmes n'étaient pas dans le besoin, mais étaient dépendantes des intérêts perçus grâce à un prêt conséquent accordé à un unique débiteur. C'est sa défaillance qui les a privées des ressources indispensables pour honorer leur loyer depuis trois ans", expliquent-ils. 

Yvette et Linda Carletti comptent maintenant, avec l'aide de leurs avocats, faire pression sur les élus pour obtenir un logement social et être réunies à nouveau. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

marie-plume 29/10/2014 20:19


Il est vrai que certaines catégories de personnes bénéficient de tout ce qu'il est permis d'espérer de notre belle France, et cela sans qu'elles aient déboursé ou cotisé un seul centime d'euro,
ou un ancien centime de franc, alors que la dame nonagénaire, française d'origine, se voit "expusée" du logement après moult demandes de logement social non prises en considération par les
services socaux de la ville de Nice gérée par M. Estrosi, est-il besoin de le souligner? Honte et déshonneur à ces indignes élus accrochés aux basques de la République pour leur seule
gouverne! 

Claude Germain V 29/10/2014 19:46


Pure FRANCAISE YVETTE . Pendant que la semaine prochaine seront accueillis dans toutes les Mairies collabos de France UMPS , environ un millier d'illégaux et clandestins passés
en fraude cette semaine a la frontiere italienne , reçus dans toutes les mairies de France UMPS avec champagne , boissons diverses hallal , et pour couronner les receptions , appartements
gratuits presque neufs ou neufs , voire petites maisons , CMU , UMC , CUM et tout ce qui va avec en 3 ou 4 lettres , enfin bref toutes les facilités financieres permettant de faire venir en
fraude tout le reste des familles , la vie est belle chez les collabos UMPS qui viendront ensuite racketter notre argent et notre sueur pour chouchouter tous ces braves gens au frais des CRONS
QUI PAYENT ...( Nouvelle variété de poires SOUCHIENNES ) Et pendant ce temps ma XXXXXXX est au chomage ......................

Louis 29/10/2014 19:39


Que cette dame et sa fille soient expulsées me parait normal.


Elles n'avaient pas payé le loyer depuis des années.


Mais qu'aucun service de cette ville de Nice n'ait essayé de l'aider soit par des aides au logement ou par l'obtention d'un Hlm, me semble plus que triste et anormal.


Si cette dame avait été "d'origines diverses", elle aurait certainement bénéficié de l'écoute d'une oreille attentive des services sociaux de la ville.


Quelle honte pour la ville, pour la France et pour tous ces fonctionnaires sourds et aveugles.


Pauvre France.


Louis