Le MRAX l'alter ego belge du MRAP : Groupe islamo-complaisant et raciste

Publié le 25 Janvier 2012

Le président du Mrax démissionne

OPHELIE DELAROUZEE

lundi 23 janvier 2012, 06:47

« Le Mrax ne défend plus que la communauté arabo-musulmane, celle du directeur », justifie notamment Placide Kalisa. Plus de détails dans Le Soir

Le président du Mrax démissionne

DR

Placide Kalisa, président depuis février 2011 du Mrax, le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, va annoncer sa démission aux membres du conseil d’administration qui se réunira vendredi et mettra aussi à son ordre du jour le renvoi de Radouane Bouhlal, directeur depuis 2004.

En outre, Placide Kalisa prépare une plainte contre Radouane Bouhlal, le directeur décrié pour la falsification de sa signature. En septembre, Radouane Boulal aurait apposé la signature électronique du président sans l’en avertir sur la réponse formulée à Actiris qui relevait des irrégularités dans la gestion de postes ACS suspendus.

Placide Kalisa s’inquiète enfin du maintien du pluralisme au sein du Mouvement. « Le Mrax ne défend plus que la communauté arabo-musulmane, celle du directeur. Le groupe subsaharien est empêché de travailler et la communauté juive est lésée. Le génocide juif a été retiré de nos statuts en 2010 pour le terme plus large de “génocide” et Radouane semble récalcitrant à le rétablir et lister les autres génocides. » 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article