A Brest, des contribuables refusent de payer pour Miss France

Publié le 29 Octobre 2011

Pour le maire socialiste de Brest, l'argent des contribuables peut servir à ce qu'il appelle des "opérations de communication".....

ARCHIVES. La Brestoise Laury Thilleman, Miss France 2011. ( (LP/MEHDI GHERDANE.) )

YVES POUCHARD 

La nouvelle Miss Bretagne sera élue mercredi à Pontivy (Morbihan). Elle aura la lourde charge de succéder à la Brestoise Laury Thilleman, Miss France 2011. La ville de Brest a pris un accord avec Endemol, la société organisatrice du concours, pour que la prochaine élection se déroule dans la cité portuaire en décembre, devant les caméras de TF1.

A la clé, un chèque de 237 000 € signé par la communauté urbaine Brest Métropole Océane, présidée par le maire de Brest, le socialiste François Cuillandre.

Une subvention qui a fait bondir les élus d’Europe Ecologie-les Verts. « L’argent public n’a pas à subventionner une entreprise privée qui, de plus, fait de gros bénéfices, explique Christian Bucher. Au-delà, l’utilisation de l’image de la femme par cette entreprise pose question. » (On aimerait que les Verts se posent plus de questions sur les atteintes qui sont faîtes aux femmes contraintes de porter le voile islamique ou les crimes d'honneur, les mariages forcés, toutes ces horreurs où ils restent étrangement silencieux. Sans doute qu'ils ne souhaitent pas se fâcher avec leurs amis du Hamas de Gaza. Note de Gérard Brazon)

Cette position est partagée par les Jeunes Démocrates du parti de : « Ces élus préfèrent cautionner les paillettes et l’illusion plutôt que de subventionner les acteurs locaux qui font vivre la ville. »(Cela ne mange pas de pain et sent bon le petit conformisme. Ndlr Gérard Brazon)  Et de mettre dans le même panier les représentants du PS et de l’UMP car la proposition socialiste a été votée avec enthousiasme par le parti présidentiel, son leader local, Laurent Prunier, allant jusqu’à qualifier le discours d’« ayatollesque, déconnecté de la réalité ».

La réalité, c’est l’engouement des Brestois, qui, en moins d’une demi-heure, se sont arraché début octobre les 4000 places mises en vente de 39 € à 59 € pour assister à l’élection. Et les opposants de stigmatiser les quelque 450 000 €, entre vente des places pour assister à l’élection et la subvention, qu’Endemol encaisserait avant même d’avoir mis le pied à Brest.

Le maire défend une opération de communication rentable.

Le maire, François Cuillandre, n’a pas la même analyse : « Il s’agit d’un investissement en communication. Endemol assurera devant 9 millions de téléspectateurs au moins, huit minutes de promotion de la ville et en particulier des Tonnerres de Brest, le grand rassemblement de vieux gréements de juillet 2012. C’est une opération rentable. »

Sans compter, selon l’élu, que les 33 Miss régionales en compétition seront sur la ville en répétition dès le 17 novembre avec les techniciens, les journalistes… Des retombées non négligeables en nuits d’hôtel, restauration, location de salles, déplacements… (Comme quoi on peut-être socialiste, lâché par ses amis, et intelligent à la fois! Ndlr Gérard Brazon)


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Vanpyperzele 30/10/2011 07:48



Il est normal que les administrations ne doivent pas financer de tels programmes.Tout comme ils ne doivent pas financer les rites et évenements religieux.Tout comme les sports et toute autres
activités diverses...et j'en passe...Que les gens qui aiment toutes ces manifestations y aillen t de leurs propres deniers.


Evidement quand on voit de la maniere dont la loi de 1905 est appliquée,il n'est pas étonnant que des abus de biens publics soient les cibles de ces associations lucratives.


Je dis que c'est de l'esclavage politiquo-financier.



francis Claude 30/10/2011 07:15



il est évident qu'a l'exemple du Maire de paris tous les détracteurs de cette manifestation tout a fait franco/Française auraient applaudits a tout cassé si la quandidate été issue de
l'immigration !!!mais les Bretons ce sont de vrais Français alors quel intéret pour ces bobos?