À droite, on a honte d’être de droite… L’UMP serait-elle crypto-socialiste ?

Publié le 13 Juin 2013

  L’UMP serait-elle crypto-socialiste ? Une stratégie d’entrisme aurait-elle réussi à pervertir un parti qui s’honore encore d’être l’héritier du gaullisme ? On peut le croire au vu des prises de position curieuses de nombre de ses dirigeants.

Par Bruno Riondel

L’autre soir, Nathalie Kosciusko-Morizet participait au dîner des parrains et marraines de SOS Racisme. Si l’on partage ses préoccupations concernant la lutte contre le racisme, on peut s’interroger sur la présence d’une représentante de la droite à la soirée organisée par un mouvement d’inspiration trotskiste qui instrumentalise trop souvent le racisme à des fins idéologiques. La présence de NKM à cette soirée est pour le moins ambiguë, mais on se souvient que l’ex-ministre a dit un jour clairement qu’entre un candidat du FN et un candidat du PS, elle voterait pour le socialiste et donc, implicitement, avec les communistes.

Benoist Apparu, député UMP de la Marne, est un autre spécimen de cette droite qui dissimule de moins en moins qu’elle n’en est plus vraiment une. À l’Assemblée, il s’est rallié aux partisans du « mariage pour tous », une trahison à l’égard de ses électeurs conservateurs. Benoist Apparu, qui se revendique d’une « droite moderne, ouverte et généreuse », s’était déjà singularisé comme rapporteur du projet de loi portant sur la réforme des lycées, en 2009. Le rapport provoqua autant la stupéfaction que l’hilarité dans le monde enseignant, car il réalisait l’aggiornamento éducatif de la droite par le ralliement au pédagogisme responsable de la régression du niveau scolaire en France.

NKM, Benoist Apparu et la plupart des responsables UMP sont victimes d’un double syndrome : l’obsession narcissique d’être aimé et la phobie de la reductio ad hitlerum, ce procédé rhétorique permettant d’exclure du champ polémique l’adversaire que l’on ne peut contrer dans le domaine des idées. Ces mêmes représentants de la droite, si soucieux de bien penser, n’ont en revanche pas réagi, en mai 2012, lorsque Jean-Luc Mélenchon osa affirmer que « le communisme n’a pas de sang sur les mains ». Il est vrai que le prêt-à-penser humaniste a des indignations à géométrie variable.

Les responsables de l’UMP de la jeune génération sont aussi marqués par une inculture dramatique. Le cas de Thierry Solère, député UMP de Boulogne-Billancourt est révélateur. En juin 2012, il avait affirmé que« l’extrême gauche en France était du côté de la Résistance et l’extrême droite du côté de la collaboration »« Idiot utile » d’une gauche qui, elle, ose penser et apprécie ce profil d’homme de droite naïf, monsieur Solère ne savait pas qu’à Vichy, de nombreux collaborateurs venaient de la gauche socialiste et communiste et qu’inversement la Résistance fut dans un premier temps l’œuvre de patriotes issus de mouvements déjà classés à l’extrême droite par leurs adversaires marxistes.

Que comprendre ? La droite ne combat pas. On la croit molle et complexée, elle est peut-être tout simplement complice. Tout cela n’a guère de sens, sauf si l’on accepte l’idée d’une soumission des dirigeants de l’UMP à une mystique mondialiste développée par une hyper-classe mondiale oligarchique, contrôlant à la fois le capital économique et l’esprit des masses dans le cadre d’un projet de synthèse politique inédite : le capital-socialisme.

Alors, faut-il fuir l’UMP ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

lasserre 13/06/2013 17:30


OUI !

mika 13/06/2013 14:57


Marine Le Pen a bien cerné
l’antagonisme de Benoist APPARU qui est pour le mariage gay, pour rester dans l’euro, pour une gouvernance d’union nationale, pour la TVA sociale, pour tout ce qui sépare l’UMP  de ses
pauvres électeurs …Alors la réponse à la question : « faut-il fuir l’UMP » c’est évidement « Courage FILLON »



http://www.boursorama.com/actualites/bfm-politique-marine-le-pen-face-a-benoist-apparu-bbc61d00e263939b5adb2aab6d128efb

Epicure 13/06/2013 14:56


Etre intelligent (Haut QI) faire de "belles étudess" ne garantissent en rien les "Capacités de pensée mature" et donc le comportement social politique.


Des tonnes de tels gens ont peuplé les myriades de Bolchéviks et Nazis du XXe siècle....


NKM est intelligente "formellement" Prépa X et tutti quanti.... mais elle n'est pas "fine"...Elle confond la question de la tolérance nécessaire et absolue à l'égard des déviants sexuels non
criminels (homosexuels adultes consentants) et les délires Pervers d'une minotité "séduisante" de la Foule, des pervers qui veulent naricssiquement dévoyer l'Ordre de la Loi du Père.


Ne vous fatiguez pas: le Réel se vengera....et vous n'y pouvez rien ou pas grand'chose sauf à devenir Totalitaire de votre côté. 


Drame insoluble.