Documentaire diffusé ce jeudi 15 au soir sur France 2 : MLP demande un droit de réponse.

Publié le 18 Décembre 2011

Le Point.fr  Signalé par Nancy VERDIER


Marine Le Pen le 22 novembre dernier.

Marine Le Pen le 22 novembre dernier. © Stephane Lemouton / Abaca

La diffusion du portrait-documentaire sur Marine Le Pen jeudi soir sur France 2 donne lieu, comme prévu, à un nouveau contentieux entre la leader du Front national et le groupe public. Cette fois, Marine Le Pen réclame un droit de réponse à France 2 et se réserve, ultérieurement, celui de porter plainte pour diffamation. "C'est tout de même étonnant que l'auteur du documentaire, Caroline Fourest, ne donne la parole qu'à des gens qui sont hostiles au Front national ou qui en ont été exclus, relève Wallerand de Saint-Just, l'avocat de la candidate et trésorier du parti. Le principe du contradictoire n'est pas respecté." "Nous allons analyser sa demande (de droit de réponse, NDLR) si elle nous parvient", répond la direction de France Télévisions.

Ce cadre du FN a sensibilisé, hier, la direction du CSA, sans parvenir toutefois à joindre directement Michel Boyon, son président. L'instance n'a pas, quoi qu'il en soit, la compétence légale d'exercer un contrôle a priori des images diffusées sur les chaînes de télévision. Dans ce documentaire, Caroline Fourest et sa coauteur, Fiammetta Venner, ont développé la thèse selon laquelle la "dédiabolisation" du Front national dont Marine Le Pen a fait l'un de ses axes stratégiques n'est qu'une façade, un habillage cosmétique enjolivant ou masquant une grande continuité idéologique sur le fond.

Belle audience malgré la diffusion tardive

"Ce film n'est pas un reportage, mais un décryptage de la parole officielle de Marine Le Pen, qui apparaît constamment dans le film, elle et sa version des faits", rétorque à Wallerand de Saint-Just. Caroline Fourest, contactée par Le Point: tous les faits évoqués ont été vérifiés et recoupés lors de notre enquête pour le livre*, où nous avons longuement interviewé Marine Le Pen, son père, ainsi que d'autres militants du Front national. Tous ceux qui ont vu le film ont pu apprécier la rigueur de notre travail. L'agitation procédurière, un peu désespérée, de Marine Le Pen en devient grotesque. Et trahit un tempérament peu compatible avec la fonction à laquelle elle postule." (Personne n'imagine Marine Le Pen reçevant cordialement Caroline Fourest qui la hait d'une manière si visible qu'elle ne peut parler de neutralité politique! Ndlr Gérard Brazon)

Le droit de réponse, en matière audiovisuelle, est réglementé par l'article 6 de la loi du 29 juillet 1982. Il est beaucoup plus restreint qu'en presse écrite. Le plaignant doit identifier très précisément les passages qui mettent en cause son honneur. Le refus de diffuser ce texte n'est pas sanctionné pénalement. En cas de refus, le plaignant peut saisir en référé le président du TGI qui apprécie s'il y a lieu d'imposer le droit de réponse, au besoin sous astreinte. La loi prévoit que la chaîne doit assurer au message du droit de réponse une audience équivalant à celle de l'émission contestée. Le documentaire sur Marine Le Pen a obtenu, jeudi soir, une belle audience en dépit d'une diffusion tardive : 13,4 % de part d'audience, soit près de 1,2 million de téléspectateurs, à 23 h 30.

 

* Marine Le Pen, éditions Grasset. Cet ouvrage fait lui-même l'objet d'un contentieux entre les auteurs et la présidente du Front national. L'audience aura lieu début juillet 2012, après la présidentielle et les législatives.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

island girl 20/12/2011 01:23


Seule contre tous ....le meilleur role pour Marine ! merci à la "vilaine" dont j'ai déja oublié le nom !

isabelle 18/12/2011 23:57


Avez-vous lu les commentaires des lecteurs à la suite de l'article paru sur Le Point ? Ils sont quasi unanimes à condamner et le "documentaire" et la gente dame Fourest, et à s'indigner d'un tel
matraquage à l'encontre du FN.

Epicure 18/12/2011 10:28


Si marine a autant de succès  que Siona devant le CSA avec l'émission sur la Palestine-comme-si-Israêl était l'occupant nazi en Pologne....on va vers de beaux jours staliniens avec la
bénédiction de la Juppé-Villepin-socialo-sarkozie.......


La perspectuive inexorable de devoir compter, QUOI QU'IL EN SOIT, après les 30 voire 40% de  Marine, après MAI 2012, avec les, électeurs du FN, terrorise les Fourest et Cie....


Devant la trahison abjecte des socio-démocrates et leurs support extrémistes incontournables, et la sottise conservatrice pré Vatican II des intégristes cathos ou des NOuveaux -Bien-pensants
protestants, ainsi que de la veulerie politique d'un antisémitisme "familial" des Juppé et autres Villepin; j'ai constaté que de nombreux électeurs juifs sont de plus en plus confiants en cette
Marine... malgré l'antisémitisme ringard et de bas étage (également Historique...) de son papa  intelligent  et doué en réthorique..et pourtant.un tantinet vulgaire quand il s'agit de
"penser aux juifs"....


Comme le montraient une fois les "Guignols" de Canal+,  pour son Papa montrant ses canines: "J'attends"....


Hé bien voilà, Attendons.....


 


 

Vanpyperzele 18/12/2011 09:47


Un droit de réponse...venant de France 2,complice de la gauche bobo m'interpellerai bien évidement.Il suffit de voir les réactions sur la vie politique,toujours a sens unique.A remarquer aussi le
nombre d'émissions et de reportages avantageant outrageusement cette culture arabomusulmane néfaste universellement.

francis Claude 18/12/2011 09:28


feu mon grand Pére sage Gendarme, avait pour habitude de dire: nous ne sommes salis que par de la merde...