A Roubaix, des boucheries "trop traditionnelles" ferment dans un grand silence.

Publié le 3 Octobre 2010

Des nouvelles de Roubaix d'islam.

Une boucherie ferme car elle vendait du porc!Le-porc.jpg

 

Les boucheries traditionnelles ferment une à une à Roubaix. 

         Par traditionnelles, entendre non hallal. Une tenait encore : la boucherie Delcourt, rue de Lannoy à Roubaix. Cela faisait 30 ans qu’ils étaient ouverts. Leur clientèle était composée d’habitués… souvent âgés.

Mais en novembre 2009, la coupe est pleine. Martine et Jean-Luc Delcour ferment boutique, vendent l’immeuble et partent habiter à une dizaine de kilomètres de Roubaix… au calme. Car ces cinq dernières années ont été pour eux un enfer. 

 

Leur témoignage dans Nord Eclair est édifiant :

« Des jeunes ont manifesté leur mécontentement  parce que nous n’étions pas une boucherie hallal, relate Jean-Luc Delcour. Une fois, un adolescent a même craché sur mon comptoir… Son épouse poursuit : Nous recevions des jets de soda ou de yaourt sur notre vitrine. La situation est explosive… Un client a protesté dans mon magasin parce que je mangeais une clémentine en période de ramadan ! Une partie de notre clientèle, vieillissante et dépendante, ne pouvait plus se déplacer, reprend M. Delcour. Certains ont arrêté, m’ont-ils dit, de commander des saucisses ou du jambon parce que leur auxiliaire de vie refusait de transporter des morceaux de porc. Les cinq dernières années ont été un enfer ! Jusqu’au jour, le 30 août 2008, Martine Delcour a été agressée par un occupant non identifié de la maison voisine : nous faisions des travaux dans la cour. De l’eau a dû passer par-dessus le mur… Un homme a surgi perché sur une échelle pour nous menacer, puis a frappé à la porte du garage, j’avais toujours le tuyau d’arrosage dans les mains… L’individu s’empare alors du tuyau, le coince dans ma bouche et me tord le bras, relate-t-elle. Si sa femme n’était pas intervenue, je serais morte ! Cette agression vaudra à Martine Delcour trois semaines d’arrêt. Nous avons également alerté la municipalité, relate Jean-Luc Delcour. M. Rousselle (maire adjoint des quartiers centre, ndlr) nous a rencontrés mais les problèmes ont persisté.

Il n’y a aucune volonté de rendre la France aux Français, c’est  malheureux car c’est  le quotidien de milliers de Français de souche dans les quartiers à majorité musulmane…

 Bonjour Fraîchement !! Je ne comprends pas une telle réaction des personnes ayant fait subir cette pression aux propriétaires de cette boucherie, depuis la nuit des temps le porc a fait partie de nos traditions Européennes, en effet  du temps des Vikings le porc était parmi tous les grands festins, plus tard dans les grandes familles de l'époque qui comptaient 8 à 12 enfants, le porc était la solution pour nourrir une famille entière et à faible coût, car rien n'est jeté dans un porc : avec le sang on fait de l'excellent boudin, certain adorent les oreilles de porc panées ou une excellente salade de museau, des délicieuses tripes de porc, ou bien le soir un bon morceau de lard de porc avec une soupe. Tout cela pour dire que nous ne sommes plus chez nous, en France. Mais cela laisse froid nos gouvernants et notre Président qui s’occupe de tout sauf de protéger les Français des nouveaux envahisseurs !!

Si les Européens faisaient de même avec le hallal pour préserver leurs traditions cela ne serait que justice mais très mal vu des islamophiles.

Quel but poursuit-on en acceptant sur notre sol des gens qui refusent de respecter les lois de la République et les coutumes françaises ? Des gens qui veulent remplacer notre République par une république islamique et islamiste ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article