A Toulouse, guerre de rues à l'arme à feu... que font Taubira, Valls et Hollande?

Publié le 14 Août 2012

Tirs et mobilisation policière: un quartier sensible de Toulouse sous tension

TOULOUSE,  13 août 2012 (AFP) - Un quartier sensible (sic) de Toulouse est le théâtre depuis quelques nuits d'incidents graves entre jeunes de cités rivales qui règlent désormais leurs comptes à l'arme à feu et mobilisent d'importantes forces de police.

Cette "succession d'incidents graves", ainsi que les décrit un haut responsable de la police, ont fait un blessé grave et au moins trois blessés plus légers depuis jeudi soir à Bagatelle, quartier du vaste ensemble populaire du Mirail. Dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'environ 150 policiers et CRS avaient été déployés pour empêcher un dérapage, un ou plusieurs individus ont à nouveau tiré à l'arme à feu.

Ces tensions ont donné lieu à une première sanction lundi, celle d'un jeune, condamné à huit mois de prison ferme pour avoir résisté aux policiers au cours d'une interpellation musclée.

Elles ne sont pas le fait de bandes ennemies qui s'affronteraient pour le contrôle de cages d'escalier ou de trafics qui ne manquent pas au Mirail, disent les autorités. Il s'agit de groupes de jeunes de 20 à 25 ans, certes connus des policiers, mais qui, chaleur et désoeuvrement estival aidant, vident surtout de vieilles "embrouilles". D'un côté, ceux de Bagatelle, de l'autre ceux de La Faourette, autre cité du Mirail. Ils sont peut-être une quinzaine de part et d'autre à se livrer une espèce de guérilla, assurent les autorités.(Toujours ce même discours qui cherche à amoindrir, édulcorer une situation. Ils ne sont qu'une trentaine? Alors quoi, pourquoi est-ce si difficile de régler ce problème? La situation est autre et il semble bien qu'elle échappe aux autorités qui applique la même politique: feindre d'ignorer les réalités pour mieux les oublier. Les habitants des cités eux, non qu'à courber l'échine en attendant de faire les cinq prières obligatoires. Ndlr Gérard Brazon)

Cela "ne concerne que quelques individus, absolument pas une population d'un quartier, quelques individus qui nourrissent des inimitiés (...) depuis plusieurs mois, voire plusieurs années et qui passent à la graduation supérieure (...), d'une acrimonie de coups de poing à des armes de poing", a dit la secrétaire générale de la préfecture Françoise Souliman. (sic)

Les tensions remontent à jeudi. Ce soir-là, dans des circonstances encore obscures, un jeune de La Faourette a reçu un projectile dans l'abdomen. Hospitalisé dans un état grave, il est depuis tiré d'affaire.

Un autre jeune, comme lui connu de la police, a été mis en examen et écroué dimanche pour tentative d'homicide. C'est à l'hôpital qu'il a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi. Il aurait été roué de coups quelques heures auparavant en représailles.

Un autre jeune encore, Osland B., 19 ans, a également été passé à tabac samedi. Couvert de sang et d'hématomes dans la rue, il a refusé de suivre les fonctionnaires de la Brigade anticriminalité et a rameuté le voisinage. Les policiers ont essuyé des jets de boules de pétanque, de cailloux et de bouteilles, avant de se dégager en tirant des projectiles en caoutchouc et d'emmener Osland B.

Celui-ci a été condamné à huit mois de prison ferme. Déjà maintes fois condamné et en état de récidive, il est parti directement pour la prison.

Entre dimanche après-midi et dimanche soir, une dizaine de vitres de voitures ont essuyé des coups de feu. Des garages ont aussi été visés. Samedi après-midi, une autre personne a été légèrement blessée quand un projectile lui a éraflé le crâne.

La condamnation de lundi et la mise en examen de dimanche illustrent la réponse judiciaire "ferme" promise par le procureur Michel Valet. Les autorités veulent à la fois éviter ce que la secrétaire générale de la préfecture a appelé des "dommages colatéraux", et faire en sorte que les autres habitants puissent "vivre tranquillement"; "Nous voulons que la tension redescende le plus vite possible, c'est pour ça qu'on y met tous les moyens nécessaires".

Le Mirail a été le théâtre de violentes émeutes en 1998 et 2005.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Yves IMBERT 17/08/2012 13:19


Claude Germain


si Les CVR sont créés par des fonctionnaires de police et de justice outre des officiers de l'armée, je suis trés réservé. Je vous rappelle qu'en 62  il n'y a que le REP qui a réagi avec
courage, les autres carrièristes ont mis la crosse en l'air et le SAC du faux militaire de gaulle a traqué  les patriotes avec des methodes déloyales
Donc je veux juger sur  les actes pour voir si ce sont des gens dignes d'intérêt.

Yves IMBERT 14/08/2012 22:55


Moi je rève de voir se reconstituer les BAT d'AF exprés pour les CPF et leur faire construire des routes en afrique, la barrière verte algérienne c'est pas mal non plus

arlette 14/08/2012 21:16


La prison coûte trop cher? alors, il ne manque pas d'îles desertes oû l'ont pourrait les débarquer, avec femmes et enfants pour ne pas oublier le raprochement familial. Cela leur feraient le plus
grand bien, et au moins ils auraient du travail, entre la construction de leurs logements et celle de leurs mosqués, ils auraient du travail pour plusieurs dizaines d'années. 

Claude Germain V 14/08/2012 21:09



Prenez contact ,au moins par curiosité ,je l'ai fait ,si la personne ne raconte pas de betises ,je pense que cela va ressembler legerement a l'ancien S.A.C .Et si cela fonctionne bien ,d'ici le
moi d'octobre les premieres declaration devrait etre faites ,et certains auront du souçi a se faire ......au moins essayer .......peut etre derniere chance .....


Création des Comités de Vigilance de la République (CVR)



Reprenant cette information depuis le Blog Minurne - Résistance nous
la transférons à nos lecteurs. L' appel de M. Luc Sommeyre, fondateur des Comités de Vigilance de la République, peut et doit intéresser chacun de nous. Nous devons
rassembler nos forces pour préserver notre cohésion nationale, notre identité, notre existence. 


Il s'agit d'une initiative citoyenne et patriotique, dont la première mission est
de réunir et de défendre ceux qui ont en charge - souvent au péril de leur vie - la protection des biens et des personnes. En ces temps difficiles, on ne peut décidément que soutenir ardemment un
tel projet, qui s'inscrit dans le cadre de la défense des intérêts suprêmes de notre Nation.


Merci à Minurne - Résistance


Nancy Verdier




 



- PRO PATRIA -


Madame, Monsieur,
Bien Chers Amis et Camarades, connus et inconnus,

Il est des périodes de notre Histoire où les Français regardent avec inquiétude les nuages sombres qui s’amoncellent sur la ligne d’horizon.


LE POINT DE LA
SITUATION


En cet été 2012, le désir ardent de « faire comme si rien n’allait arriver » et de  « profiter
pleinement de l’instant présent » dicte encore notre vie quotidienne.


Nous ne voulons pas jouer les Cassandre, mais force nous est d’observer le monde où nous
vivons.


→ LA CRISE SYSTÉMIQUE MONDIALE EST À NOS
PORTES.


Loin des propos lénifiants de nos dirigeants, nous regardons avec angoisse vers Madrid, après avoir versé des
larmes sur Athènes. L’économie espagnole représente 12% de l’économie européenne. La Grèce, le Portugal et l’Irlande réunis n’en représentent que 6%. L’Espagne bascule. Son peuple a faim. L’euro
accélère sa chute. L’Europe de Bruxelles vacille. La FAO constate en juillet 2012


 


 


 


Tous ces points seront développés dans les statuts qui seront adressés, avec la convocation à l'Assemblée
Générale Constitutive, plus de dix jours francs avant sa tenue.


 


 


DIFFUSEZ CE MESSAGE À VOS AMI(E)S CONCERNÉ(E)S - LIBRE PUBLICATION SUR SITES INTERNET, JOURNAUX ET SITES AMICALISTES


Je vous remercie pour votre attention, vous priant de recevoir et d’accepter mes salutations les plus
amicales et patriotiques.

St Germain en Laye, le 9 août 2012


Luc Sommeyre,

Fondateur

Contact provisoire : 06 52 10 49 05 – 09 52 90 15 37 – association.CVR@gmail.com



 



 



S. Dekerle 14/08/2012 20:55


Ras-le-bol de ces racailles qui nous pourrissent la vie, ras le bol de ces politiques véreux! Qu'on en finisse!

LMarie-claire Muller 14/08/2012 19:30


« Ils ont été tués par des Noirs et des Arabes » 2001-2011


30 avril 2012


Ci-dessous une étude percutante d’Hervé Ryssen, extraite de son livre Le racisme antiblanc.


« Les agressions commises par des immigrés du tiers-monde contre des Blancs sont innombrables. Chaque semaine, des milliers de Blancs sont agressés d’une manière ou d’une autre par des allogènes,
et il serait fastidieux de citer tous les articles de presse à ce sujet. Nous n’avons donc retenu que les affaires les plus graves – les homicides involontaires, les meurtres (homicides
volontaires), les assassinats (meurtres prémédités).


Les informations qui suivent sont tirées d’un chapitre de notre livre intitulé le Racisme antiblanc, paru en novembre 2011. Le livre présente en détails chacune de ces affaires, en
insistant sur la personnalité du tueur, qui apparaît lors des procès en cours d’assises. On note alors quelques étranges similitudes dans les profils psychologiques de toutes ces “Chances pour la
France”.
 


Le recensement ci-dessous n’est évidemment pas exhaustif, puisque toutes les affaires relevant des cours d’assises ne sont pas traitées dans les journaux. Mais nous avons déjà là un petit aperçu
de cette merveilleuse société multiculturelle en gestation concoctée par les esprits cosmopolites.


Je dédie cette recension à deux personnes : en premier lieu, à Bertrand Delanoë, maire de Paris juif et homosexuel, qui met un point d’honneur, tous les premier mai, à aller déposer une gerbe de
fleurs sur le pont du Carrousel, où, en 1995, un jeune Marocain nommé Brahim Bouarram avait été jeté à la Seine par des skinheads en marge du défilé du Front national.


Je dédie aussi cet article au militant de l’association “Égalité et Réconciliation” qui anime le blog “oligarchique­blogspot.com”, et qui nous insulte en raillant notre « rêve de France blanche
».


Voici donc tous les Brahim Bouarram européens, tués par des Noirs et des Arabes. Il n’y a ici ni égalité, ni réconciliation qui tiennent.


Hervé Ryssen


Juillet 2011, à Bar-sur Aube : Roger Correia, 57 ans, est mort, roué de coups, par trois Arabes qui passent en voiture devant chez lui. L’instruction est en cours.


Juin 2011, à Frouzins, près de Toulouse : Élodie Despons, 23 ans, est frappée étranglée par son amant, Tarik Barrahoui, qu’elle voulait quitter. Il lui tranchera ensuite les
poignets pour tenter de maquiller son crime.


Mai 2011, à Bollène, dans le Vaucluse : Thierry Simon, 39 ans, a eu le malheur de sortir de sa voiture pour répondre à des insultes. Il est mort sous les coups que lui ont portés
trois Chances pour la France (CPF) : Kader Chadli, 24 ans, Selim Benkhedidja, 23 ans, et Mohamed Amallou, 19 ans, tous trois déjà mis en cause pour de multiples cambriolages.


Avril 2011, à Champagne-sur-Seine, en Seine-et-Marne : Maurice Tomasoni, 66 ans, est tabassé et torturé par Habib, qui lui assène de nombreux coups de couteau au thorax. Une
large entaille au nez et à une oreille ont défiguré le retraité français. La victime a eu également les joues transpercées et la peau entre les doigts d’une main découpée.


Avril 2011, à Mulhouse : Jean Meyer, un contrôleur aérien de 35 ans, est tué d’une dizaine de coups de couteau, dont trois mortels, puisqu’il a eu les deux poumons perforés et la
carotide ouverte. Le meurtrier se nomme Karim Ouali.


Février 2011, à Toulouse : Jérémy Roze, 27 ans, est agressé par deux CPF alors qu’il rentre chez lui, vers trois heures du matin. Le jeune homme a succombé à un coup de couteau
porté au thorax.


Février 2011, à Lyon : Christofer, 27 ans, est tué d’un coup de couteau, dans le métro, par Karim Bounab, un toxicomane.


Février 2011, à Nanterre : Christian, 17 ans et son beau-père, Michel, sont agressés à leur domicile et tués à coups de couteau par Abdoulaye D. Le procès n’a
pas encore eu lieu.


Janvier 2011, à Monéteau, dans l’Yonne : Angélique Grossier, 28 ans, est tuée à coups de couteau par son ami Mohamed Es Salmy, qui ne pouvait supporter la séparation.


Janvier 2011, à Montpellier : un étudiant en histoire de 24 ans, descendu sur le parking après y avoir repéré un homme en train de voler dans des voitures, est tué de onze coups de couteau.
L’agresseur s’est réfugié en Algérie, qui n’extrade pas ses nationaux. Affaire en cours.


Août 2010, à Gap : René Gumiel, qui s’était plaint du bruit, est poignardé de plusieurs coups de couteau, en pleine nuit, par sa voisine nommée Priscillia Moufouma, une Africaine
de 27 ans.


Août 2010, à Versailles : Olivier Bossuat, un militaire de 51 ans, est poignardé à mort par “Christian M.”, un jeune Africain sans domicile de 21 ans.


Avril 2010, à Narbonne : Guy Trilles, un paisible retraité de 67ans, est roué de coups par des CPF alors qu’il promène son chien. Il décède quelques jours plus tard à l’hôpital,
d’un arrêt cardiaque.


Février 2010, à Saint-Brieuc : Carlos de Araujo, un père de famille portugais qui a refusé une cigarette à “Karim”, 22 ans, reçoit un coup de couteau et décède quelques minutes
plus tard.


Janvier 2010, Pont-Sainte-Maxence, dans le sud de l’Oise : les corps de Jacques et Thérèse Prévost, un couple de retraités âgés de 76 ans, sont retrouvés dans leur pavillon,
gisant dans une mare de sang. Jacques a été frappé de 27 coups de couteau ; Thérèse a été frappée à soixante reprises. Le meurtrier est un métis déséquilibré nommé Halan Florisse, « un mec sympa
».


Décembre 2009, à Bordeaux : Nadya, une prostituée bulgare, est retrouvée au petit matin gisant dans un recoin d’un parking du quartier de la gare Saint-Jean. Son crâne a été
fracassé par une grosse pierre. Le coupable est un Angolais de 22 ans.


Novembre 2009, à Pau : Jonathan Laurent, 25 ans, est tué de trois coups de couteau par Fatih Acar, 31 ans.


Juillet 2009, à Colomiers, près de Toulouse : Pascal Orvain, 50 ans, originaire de Normandie, est tué de six coups de couteau par des cambrioleurs. Le meurtrier est un métis
nommé Jérémy Bagassien, originaire de Seine-Saint-Denis.


Juillet 2009, à Vénissieux : Yves Lerebourg, 32 ans, est tué d’une trentaine de coups de couteau.


Juin 2009, à Antigone, près de Montpellier : Hamid El-Fenniri, qui roule à plus de 100 à l’heure en pleine ville, percute un scooter et ne s’arrête pas. Un jeune Français y laisse la vie. « Je
sortais de prison depuis deux mois… Je ne voulais pas “re-rentrer” en prison et ma voiture n’était pas assurée, c’est pour ça que j’ai échappé à la justice. »


Juin 2009, à Montataire, dans l’Oise : Laetitia, 24 ans, est tuée de deux coups de couteau par son compagnon, El Miloud Latrach, avec qui elle se disputait.


Mai 2009, à Annezin, dans le Nord : Johnny Salmont est tué d’un coup de couteau par un inconnu.


Avril 2009, à Douchy-les-Mines, dans le Nord : un couple de jeune Français, Xavier Dubray, 24 ans, et Audrey Verpoorte, 18 ans, qui &e

Claude Germain V 14/08/2012 17:16


Tout va tres bien madame la Marquise ,tout va tres bien tout va tres bien ,mais seulement il faut que je vous dise ................on y va tout doucement  ....


Partout pareil ,nous au pays Basque et ma belle soeur en normandie qui a un magasin ,il y a 5 jours apres des emeutes locales ,elle discute avec 2 policiers , : "nous sommes ecoeurés ,on nous
interdit d'agir" ,et l'un des deux :" si cela continu ,je suis pret sans aucun probleme a quitter la France " finalement l'etat d'esprit est le meme partout ....la cata...

Epicure 14/08/2012 15:55


Chiche............

LMarie-claire Muller 14/08/2012 15:50


Quels moyen vont ils mettre pour neutraliser cette racaille???est ce que se sont des paroles pour apaiser ceux qui commencent à avoir raz le bol de devoir raser les murs de leur propre Pays ? ou
est ce que ces types payés grassement pour( soi disant protéger le citoyens)se rendent compte qu'à cause de leur clientélisme et laxisme on va vers une guerre civile,que les gens vont se
réveiller et s'armer?????

Epicure 14/08/2012 15:49


Mais toujours poas de bagnes pour ces irrécupérables, libérés dans 6 mois...? On en fera quoi?


La France de Maginot telle qu'en elle-même...!


MAIS elle n'est pas seule non plus, depuis Maginot, car les Brits aussi restèrent planqués jusqu'en Mai 40...(à part le fiasco de Narvik et un peu d'ennuis en Atlantique...)


Le monde occidental  en entier, part en couille et je ne vois pas quel sursaut peut le remuer...