Affaire Al Dura: Communiqué de Philippe Karsenty.

Publié le 4 Décembre 2010

Chers amis,

 Depuis deux mois, la campagne destinée à promouvoir le livre de Charles Enderlin – « Un enfant est mort » - fait rage dans les médias français.
De retour des Etats-Unis - si vous souhaitez visionner une de mes conférences de Los Angeles, cliquez ici - je découvre que le summum de cette campagne vient d’être atteint par France-Inter ce samedi 27 novembre 2010 au cours de l’émission « Rendez-vous avec X » de Patrick Pesnot.
Vous pouvez écouter cette émission en écoutant le fichier son attaché à cet email.
Pour réagir à cette émission de France-Inter, je vous invite à écrire directement au médiateur de France-Inter en cliquant ici.
Ne négligez pas cette action, cela peut avoir un effet.


Radio-Canada a offert une interview complaisante à Charles Enderlin. Pour l’écouter, cliquez ici.

 

La meilleure analyse (en anglais) du livre de Charles Enderlin est celle de Nidra Poller.

 

Pour ce qui me concerne, je serai en Israël, particulièrement à Herzliya, entre le lundi 29 novembre et le jeudi 2 décembre pour un voyage lié à mon activité de maire-adjoint de Neuilly-sur-Seine.

Je n’y effectuerai donc aucune conférence.
J’y serai joignable sur mon portable israélien : + 972 54 924 35 61.

 

Le mercredi 8 décembre 2010, j’effectuerai une présentation à l’Université Libre de Bruxelles qui sera suivie d’un débat avec Ouri Wesoly, un soutien de Charles Enderlin, qui a publié ceci : « L’exemple Enderlin ».

 

Voici quelques médias, principalement étrangers, qui ont traité de l’affaire de façon plus honorable :

-        A Child Is Not Dead: Philippe Karsenty and the Al Dura Hoax

-        Interview radio de Frank Gaffney

-        Karsenty continues to expose al-Dura ‘hoax’ 

-         21st century blood libel debunked – again 

-        Gérard Brazon-Puteaux-libre

Amitiés,

 

Philippe Karsenty

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article