Après Bruxelles et Berlin: Agressions Salafiste à Vannes.

Publié le 6 Juin 2012

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

L'En Saignant 07/06/2012 16:17


Il est certes utile et "intéressant" de rapporter de tels faits mais cela use beaucoup de salive qui, depuis que l'on en parle, ne mène à rien de concret; c'est à dire, le recul de l'agression
islamiste (mouvement politico-religieux). Aussi, sans doute le temps serait-il enfin venu de passer aux actes judiciaires tels que demander, lors de telles manifestations, la présence d'officiers
de Police assermentés ou, à défaut d'HUISSIERS de justice apte à rédiger un rapport précis et objectif sur les faits , permettant par la suite de "traîner" le journal ou le ou les journalistes
BOBOS devant les tribunaux pour "maquillage et/ou déformation-rétention d'information" de nature à tromper gravement les lecteurs sur la réalité des faits et à les influencer contre toute 
réalité. Mettre le paquet là dessus et les moyens adéquats de façon à ce que ces "salauds de profiteurs de caches fiscales d'origine contrôlées" reçoivent les leçons exemplaires qui s'imposent
pour les inciter par la suite à remplir enfin leur mission avec objectivité et honnêteté. Pour couvrir les frais; ouvrez une souscription.!

Mascara83 07/06/2012 10:23


Partage entièrement l'analyse de: island girl.  Merci à Nancy Verdier pour sa vidéo. Il est grand temps que les patriotes s'organisent ainsi, dans tout le pays et leur montrant qu'ils n'est
plus question de se laisser injurier, agresser et envahir... et ce, ds un but bien précis de défendre notre liberté d'expression dans un pays : La FRANCE, où les Français sont, bel et bien chez
eux !! et non tous ces intégristes qui agissent en tte impunité avec l'aval de nos gouvernants, nos impôts, alloc. aides en tt genre, non satisfaits de tt cela, ils veulent en plus, nous imposer
leur charia et s'approprier de tous nos biens gratos !!

island girl 07/06/2012 04:52


Il faut créer des milices anti islam qui agissent dans l'ombre puisque l'état laisse faire ...