Ahmadinejad : « le christianisme n’existe pas »

Publié le 15 Juillet 2012

Il y a, objectivement, dans le comportement mental des musulmans un déni du réel, un refus du principe de non contradiction et de l’usage de la raison qui fait du dialogue interreligieux une mission (quasi) impossible.

Les fatwas, qui sont régulièrement prononcées par des “docteurs” musulmans, en fournissent maints exemples comme celles de l’ancien grand mufti d’Arabie Saoudite, Sheikh Abd al-Aziz ibn Baz, décédé en 1999, qui déclarait en 1993 : « La terre est plate, celui qui déclare qu’elle est sphérique est un athée méritant une punition ». Une thèse reprise tout récemment par un autre grand “scientifique” le président du parti Ennahanda de Tunisie, Rachid Ghannouchi converti aux thèses des Frères Musulmans

Autre grand “scientifique”, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad vient de s’exprimer devant un Sommet pour le réveil des femmes et de l’islam qui s’est tenu à Téhéran. Il a notamment déclaré : « Dieu n’a jamais envoyé qu’une seule religion. Dieu n’a jamais envoyé une religion nommée christianisme ou une religion nommée judaïsme. Abraham fut l’annonceur de l’islam, comme le furent Moïse et Jésus. Dieu n’a envoyé qu’une seule religion, et c’est l’islam ». On rigolerait si ce type d’affirmations schizophréniques et/ou paranoïaques ne se traduisaient dans le réel par les féroces persécutions, les assassinats et les égorgements de chrétiens…

D.H.

Source : ASSIST News Service

La folie contenue dans ces discours qui vont de la "terre plate" au fait que le judaïsme et le christianisme n'existe pas devrait questionner nos prélats, nos scientifiques et au delà le monde éclairé par des siècles d'apprentissage, de culture acquise, d'enseignement divers qui ont fait ce que nous sommes aujourd'hui.

Nos politiques, captifs des mondialistes qui s'imaginent pouvant échapper à cette folie destructrice islamique, devraient se poser les questions de fond: peuvent-t-ils continuer à favoriser une religion qui n'est en fait qu'un système politique totalitaire dont ils finiront par être eux-mêmes, les victimes et si ce n'est eux, leurs progénitures? Pourquoi ne tirent-ils aucune leçon du communisme et du nazisme? Aujourd'hui, personne ne peut plus dire à l'heure d'internet "Je ne sais pas"!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article