"Al Qaïda élargit sa base de recrutement à l'Europe et aux Etats-Unis"

Publié le 20 Juillet 2012

«Al-Qaïda élargit sa base de recrutement à l’Europe et aux États-Unis»Al-Qaïda et les talibans semblent avoir tranquillement étendu leur base de recrutement du Sud et en Asie centrale vers les pays européens comme l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France et même aux États-Unis, la plupart des nouvelles recrues voyageant au Pakistan et en Afghanistan pour une « formation de terrorisme ».

Le Washington Post a déclaré lundi que les nouveaux pays ciblés peinent à arrêter leurs ressortissants d’être recrutés par al-Qaida et les Talibans, et n’ont pas été en mesure de beaucoup de progrès.

Depuis janvier, au moins 30 Allemands se sont rendus au Pakistan pour être « formés » au terrorisme, a précisé le quotidien citant des sources de renseignement allemands. Dans une indication de cette tendance dangereuse, un groupe appelé « Les Talibans Allemands » a également fait surface en Allemagne, a indiqué le journal.

«La semaine dernière, les autorités allemandes ont révélé qu’une cellule de 10 membres de Hambourg s’était envolée pour le Pakistan plus tôt cette année. La cellule est prétendument dirigé par un Allemand d’origine syrienne, mais comprend aussi des Turcs, un allemand converti à l’islam et un membre d’origine afghane, « informe le journal.

D’autres pays européens ont également du mal à empêcher leurs citoyens à se rendre au Pakistan pour un entraînement paramilitaire, dit le journal, ajoutant qu’en août des responsables pakistanais avaient arrêté 12 étrangers, dont 4 Suédois, qui se dirigeaient vers le Nord-Waziristan.

Des Belges et des Français sont également soupçonnés d’avoir été formés dans des camps d’entraînement terroristes au Pakistan et en Afghanistan, selon le Washington Post.

Dans un rapport secret, l’agence de renseignement néerlandaise a récemment déclaré que la capacité d’Al-Qaïda à mener des attaques s’est généralement améliorée ces dernières années, en grande partie parce que le groupe terroriste a réussi à renforcer les alliances avec d’autres groupes terroristes.

Aux États-Unis aussi, les autorités ont suscité des appréhensions sur le recrutement croissant de ressortissants des États-Unis par Al-Qaida et les Talibans et la formation qu’ils recevaient d’eux.

Cette année, les pouvoirs aux États-Unis ont arrêté plusieurs de ces personnes de Minneapolis à New York.

«Nous parlons de groupes beaucoup plus petits, beaucoup plus mobiles qui ne s’entraînent pas par centaines, mais par poignée, » explique Bruce Hoffman, spécialiste du terrorisme à l’Université de Georgetown.

meteormagazine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

henri 20/07/2012 20:09


resterai à inventer un raticide assez violent et sélectif pour tout nettoyer. 


Quoiqu'ils en aient déjà un : l'ISLAM !

Marie-claire Muller 20/07/2012 18:13


Ces diablotins sont complétement fanatisés :d'abord dans leur Pays d'adoption et ensuite sur le terrain comme Mérah:" DE PAUVRES TYPES, DES DECHETS DE L HUMANITE IRRECUPERABLES