Al Quaïda en France, de Samuel Laurent : un livre terrifiant Par Guy Sauvage -

Publié le 11 Juillet 2014

Pour Riposte-Laïque

alquaidafranceLe danger lié à l’islam dit radical est souvent minimisé, voire dénié par les gouvernements européens et les médias adjacents. Exagérations, alarmisme, voire populisme jusqu’à racisme par amalgame, sont les arguments habituels avancés contre tous débats de fond qui permettraient d’éclairer les complexités du problème.

Le livre « Al Qaïda en France » bouscule les idées reçues et ce que l’on pouvait juger pessimiste ou exagéré vole en éclats devant la dimension des dangers mortels des réalités que l’auteur, Samuel Laurent, nous révèle avec talent et forces preuves.

Ce grand baroudeur, extraordinaire de courage, de culot, d’intelligence et …de chance nous détaille, en homme de terrain qui sait cibler ses sources, les réseaux de l’islam dit radical dans le monde et les objectifs de ses chefs pour la France, comme aucun journaliste n’a jamais exploré que de loin.

Les planifications terrifiantes, proférées avec le calme des fanatiques absolus, sûrs des leurs vérités meurtrières, sans aucun sentiment de culpabilité, prennent une cohérence qui glacent le sang et nous promettent un avenir proche de catastrophes provoquées, sur une échelle encore jamais atteinte.

Ce livre essentiel, au terme d’une enquête approfondie et dangereuse de plusieurs mois, retrace les circuits d’implantation orchestrés pour le long terme et pour l’irréversible.

1) Le recrutement

La première pièce du puzzle imaginée par Al-Qaïda s’appuie sur la progression spectaculaire de l’influence du salafisme politico-religieux dans les populations musulmanes en Europe.

Suivant cette doctrine :

-seules les lois divines et ses applications dans la vie quotidienne, la Charia, doivent être minutieusement suivies dans les moindres comportements balisés du « vrai » musulman. La fidélité aux textes supposés sacrés doit être littérale.

-la communauté est soudée par une fraternité imaginée totale et tout manquement entraine l’ « infidélité » et l’exclusion sociale.

-le djihad vise à établir l’islam sur le monde entier et y amènera la paix définitive pour une société enfin parfaite. Le monde manichéen d’aujourd’hui parviendra à l’unicité utopique de la pureté des origines.

La compréhension de nos lois républicaines fait que les salafistes ne font rien (sauf dérapage local) qui ne soit illégal. Prosélytes insistants, ils recrutent, après un travail doctrinal simpliste, mais assez efficace auprès de populations musulmanes de faible connaissance religieuse et politique…

…certes pour grossir leurs rangs, mais surtout pour le djihad, la guerre en Syrie, formatrice de virilité, attirant des « jeunes » en mal identitaire, en déshérence et à l’avenir étroit.

La réalité de cette réussite commence à inquiéter les renseignements généraux, mais la prévention du phénomène reste bien limitée et les contre-actions de ces services corsetées par un arsenal juridique défavorable.

2) Le « stage » syrien :

La guerre effroyable, particulièrement cruelle et impitoyable qui s’y déroule, va permettre la sélection chez les combattants survivants, les plus nombreux venant de France. Les missions qu’on leur confiera nécessitent d’éliminer les candidats « excités », craintifs ou déstabilisés devant l’horreur, qui ne supportent plus l’inhumanité ambiante ou qui n’obéissent pas aveuglément.

3) La formation

Les sélectionnés sont alors dirigés vers des pays sans Etat, éclatés en chefs de guerre impitoyables, comme la Somalie, où Al Qaïda est à peu près hors d’atteinte.

La formation va porter sur le comportement exemplaire à adopter par le candidat lors de son retour à la vie civile en France.

L’objectif est de le rendre indétectable de danger : après brouillage du retour en France, à l’écart des réseaux surveillés, sans contacts autre qu’une boîte aux lettres  morte, il va se forger l’image du parfait « intégré » : marié à une musulmane non voilée, il mangera du porc, boira de l’alcool, s’entourera d’amis non arabes, ni convertis, n’ira pas à la mosquée, critiquera les « extrémistes  musulmans», ne jouera pas au foot, bref devra apparaître parfaitement insoupçonnable dans un pseudo-conformisme, mieux encore que les hommes du 11 septembre qui ont tant surpris leurs « proches ».

Cette dissimulation très élaborée va finaliser un agent dormant et redoutable pour des mois ou des années…

…Jusqu’au jour où quelqu’un, qu’il ne connaît pas, activera sa boîte aux lettres par un ordre de mission codé et explicite…

4) L’action

Selon la spécificité du fauve souriant mais sans état d’âme, voué à la valeur de son futur « martyre », 3 modalités d’action vont  alors se déployer.

-       l’assassinat ciblé : à partir de listes hiérarchisées, du président-scooter aux personnalités censées s’opposer à l’islam qui vient. Un excellent sniper avec du bon matériel est imparable.

-       l’assassinat et la destruction « symboles » : institutions nationales, juifs, ambassades

-       les destructions massives et stratégiques : missiles contre gros avions de ligne, TGV, métros, centres commerciaux, gares… afin de désorganiser et d’affoler le pays.

Les armes de dernière génération nécessaires à la bonne exécution de ces tâches sont entreposées DÉJÀ en France dans des caches que Samuel Laurent a directement vues, avec effroi devant la réalité du danger mortel… (missiles sol-air, explosifs, munitions sophistiquées actionnées à plusieurs kilomètres de leur objectif, etc..)

5) Le scénario envisagé

Les messages lancés par Al Qaïda sont clairs :

- ceux qui se mettront sur le chemin d’Allah (le leur) seront tués sans hésitation et nous avons les moyens et la détermination d’exécuter ce projet.

- le pouvoir en France doit revenir aux «vrais musulmans » (eux) par la conversion, la ruse et/ou la violence.

- « les » musulmans en France vous haïssent et nous soutiennent massivement, et la minorité qui s’opposera, les traitres, sera éliminée sans hésitation.

- vous ne faites pas le poids avec vos élites dégénérées, engluées d’idées de femmes, incapables de réactions fortes. Vous vous soumettrez ou disparaitrez …

Non, ces informations ne sont pas romancées, inexactes  ou lointaines, même si les projets apparaissent délirants.

La trame est en place :

-les protagonistes prêts au pire, avec leur foi totale dans leurs certitudes absolues, leur bon droit face à leur férocité, leur haine fondamentale pour tout ce qui ne leur ressemble pas, leurs horribles convictions indéracinables, leur profond mépris pour la vie…

- et en face, la dénégation, la politique de l’autruche, l’angélisme, l’inertie de l’impuissance, le moral du perdant dépressif, les complicités paradoxales, les courtes vues des intérêts…

Lisez ce livre le plus important de l’année, de toute urgence.

Le 11 septembre n’est qu’une pâle introduction à ce qui va advenir inexorablement en  notre si paisible France.

Guy Sauvage

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pivoine 12/07/2014 17:59


Le 11 septembre n’est qu’une pâle introduction à ce qui va advenir inexorablement en notre si
paisible France.


 


Cela avait été prédit, + d'un siècle avant, par une femme, et même davantage, si l'on se réfère aux centuries de Nostradamus. Plus près de nous, Philippe de Villiers, parmi quelques autres
qualifiés d'extrêmes, avait mis en garde, mais les Français, dans leur ensemble, ne veulent pas voir. Jusqu'au jour où il sera trop tard !!!