Albi: une enseignante poignardée à mort par la mère d'un élève

Publié le 4 Juillet 2014

Toujours le couteau, symbole de tous les meurtres. Rachida, "une maman" dit le journaliste poignarde une enseignante. C'est tellement naturel n'est-ce pas...

********

Le Figaro

Une enseignante à Albi a été poignardée à mort par la mère d'un élève, a appris l'AFP de source proche de l'enquête."Ce matin, une maman est arrivée avec un couteau et a poignardé devant les enfants une enseignante âgée de 34 ans pour une raison que l'enquête déterminera", a déclaré M. Derens à une correspondante de l'AFP. 

"Quand je suis arrivé sur les lieux, on essayait de la ranimer. Elle était en arrêt cardiaque dans sa classe", a précisé le procureur. Les faits se sont déroulés à l'ouverture des classes dans l'école primaire publique Edouard Herriot, qui accueille selon le site internet de la ville d'Albi 284 enfants en maternelle et primaire. Le groupe scolaire est situé dans le quartier Lapanouse, près du Stadium municipal de la préfecture du Tarn. 

La mère d'élève était déjà connue des services de police 

Selon des informations de RTL, la mère d'élève, Rachida, âgée de 47 ans, était déjà connue des services de police pour délaissement d'un mineur de 15 ans et non-signalement de disparition de mineur pour empêcher ou retarder les recherches (des faits qui remontent à janvier 2014). Grièvement blessée, la victime est morte peu avant 11 heures. D'après BFMTV, la mère d'élève, avant de poignarder l'institutrice, aurait crié : "Je ne suis pas une voleuse". "Cette mère de famille avait déjà des problèmes psychologiques", rapporte le président de section académique du syndicat SNALC Jean-François Berthelot à I>Télé.

La "suspecte" a ensuite pris la fuite, avant d'être interpellée par la police 20 minutes plus tard. (Il est vrai que tant qu'elle n'est pas jugée elle est présumée innocente ! Les arguties indignes de la justice. A quand son bracelet ? ndlr Gérard Brazon) Elle est en garde à vue. Le ministre de l'Éducation Benoît Hamon se rend actuellement sur place. "Il est profondément choqué par ce crime qui endeuille cette fin d'année scolaire. Ce drame confirme la nécessité de lutter contre les violences dans et autour de l'école, de protéger l'école, les enseignants et les élèves", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Education Nationale. Le président de la République François Hollande a déploré un "drame abominable". Un point presse du procureur de la République doit avoir lieu dans l'après-midi selon RTL. D'après des informations de I>Télé, le syndicat national unitaire des instituteurs (SNUipp) appelle à une manifestation devant l'académie d'Albi ce soir à 17h.

La même info vu par "Le Point"

Albi : une mère tue une institutrice, car "elle avait été méchante" avec sa fille

L'agression à l'aide d'un couteau de cuisine s'est produite devant les élèves. L'institutrice avait 34 ans. La mère a été placée en garde à vue.(Pas un mot sur le délit de fuite).

François Hollande a exprimé sa "consternation" quelques minutes après ce qu'il a qualifié de "drame abominable".

L'inévitable communiqué du Ministre: "Je voudrais m'incliner en mémoire de Fabienne Terral-Calmès. Elle avait 34 ans, elle était professeur des écoles, maman de deux petites filles, Romane et Adèle, qui ont perdu leur maman. Et l'Éducation nationale a perdu une formidable enseignante." C'est par ces mots que Benoît Hamon a rendu hommage à cette institutrice, tuée vendredi.

matin d'un coup de couteau par une mère d'élève.

Pas un mot sur l'origine de la mère. On acte sera sûrement classé comme étant l'oeuvre d'une déséquilibrée.

Imaginez l'inverse. Une gauloise tuant une prof maghrébine. On en avait pour 3 semaines sans compter les allusions sur le crime raciste, la parole libérée et autres heures sombres de notre histoire...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

aupied 05/07/2014 14:10


C'est ça la richesse de la FRANCE , mais de qui se moque-t-on , la présemption d'innocent ? avec une bonne femme prise avec le couteau a la main ? mais franchement allez-vous enfin vous réveillés
, vous les gouvernementaux , vous ne voulez donc pas savoir que ces gens là , on en veut plus ,ils nous envahissent , ils nous prennent notre argent si durement gagner , ils se font soigner a nos
frais , alors que nous les Français  ( mais pas les Français de papier) nous devons faire attention pour se faire soigner ,messieurs du gouvernement  que vous apportent ce genre de
personnes ( des voix pour les élections) mais je crois que vous devriez écouter les citoyens français   

LA GAULOISE 05/07/2014 09:06


DES L INSTANT OU LES JOURNALEUX NE DONNENT PAS LE NOM VOUS POUVEZ ETRE SUR QUE LE CRIMINEL FAIT PARTIE DE LA " RICHESSE POU LA FRANCE  " ET D AJOUTER IMEDIATEMENT APRES  : 
PSYCHOLOGIQUEMENT PERTURBE .   DEBOUT GAULOIS  ! ! !

marie-plume 04/07/2014 21:25


Ce fait qui est un assassinat, n'en déplaise à nos honteux dirigeants, est proprement scandaleux de par l'hypocrisie qui consiste à minimiser l'événement dramatique qui déchire une famille dont
on ne parle pas, et pour cause! Quelle misère! Quelle épouvantable chose ! Il va bien falloir que les Français se mobilisent pour exiger la vérité, toute la vérité en réclamant une Justice
intraitable envers cette Rachida qui a commis un meurtre ... C'est une chose indéfendable: deux fillettes sont orphelines et une scélérate est soignée gratuitement et jouit de soins à bon
compte....C'est impardonnable, et je mesure mes mots... Longues pensées et prières pour adresser forces et soutien à la famille ... Restons à l'écoute de ce qui suivra, cette famille aura besoin
que nois l'épaulions moralement et plus qui sait? 

Walker 04/07/2014 21:23


Tu veux que je te dise denom ?
Cette salope n' est qu' un instrument de cet islam de merde.
Une pauvre endoctrinée par le harcèlement très médiatisé de cette secte.
Faible de caractère elle a cru a tout ce que ses frères, mari, cousins et imams lui racontaient.
Elle ce n' est qu' un bras c' est les têtes qu' il faut viser !

denom 04/07/2014 20:58


Encore une pourriture de "chance pour la france" criminelle; mais il ne faut pas stigmatiser !  Evidemment les journaleux des merdias nous expliquent que cette "mère de famille" est
dérangée mentalement, ce qui permettra de ne pas la juger "il ne faut la traumatiser". Elle sera admise en maison spécialisée (à nos frais, comme tout le reste). Combien faudra t-il encore de
morts pour que ce gouvernement socialaud-coco-écolo et les partis de politicards (UMP et centre) écouillés qui les ont précédé réagissent ?


Très peu de pensées pour le mari, les enfants et la famille de cette femme sauvagement assassinée. A part les propos habituels et hypocrites (du genre copier/coller) répétés systématiquement dans
ces cas là, par toumou 1er et de son ministre de l'éducation. Je serais le mari de cette pauvre femme assassinée; cette salope meutrière rejoindrat très vite l'enfer d'allah.


Il n'éxiste aucun pays au monde qui tolèrerai ce qui se passe en France 


 

Walker 04/07/2014 17:48


A lire : TOP CONFIDENTIEL : MONDIALISATION !
 Pour en bien comprendre les mécanismes et les objectifs.
 C'est long mais très édifiant.
 Faites circuler les Français doivent savoir.


http://www.marinelepenelysee2012.com/t12150-top-confidentiel-mondialisation