Alerte à la censure de l'internet par les Etats-Unis - par Avaaz

Publié le 19 Novembre 2011

Chers amis,

 
Le Congrès des États-Unis débat en ce moment d'une loi qui lui donnerait le pouvoir de censurer l'Internet mondial en instaurant une liste noire qui pourrait inclure YouTube, WikiLeaks et même Avaaz! Si nous soutenons maintenant des membres clés du Congrès opposés au texte, nous pouvons vaincre cette tentative de censure globale d'Internet. Cliquez ici pour aider à lancer une pétition mondiale sans précédent en faveur d'un Internet libre et ouvert: 

Signez la pétition

Le Congrès des États-Unis débat en ce moment d'une loi qui lui donnerait le pouvoir de censurer l'Internet mondial en instaurant une liste noire qui pourrait inclure YouTube, WikiLeaks et même Avaaz! 

Si cette nouvelle loi entrait en vigueur, Les États-Unis pourraient obliger les fournisseurs d'accès à Internet à bloquer tout site suspecté de violer la législation sur le droit d'auteur ou sur les marques, ou de ne pas suffisamment contrôler l'activité de ses utilisateurs. Comme une très grande partie des serveurs et installations de l'Internet mondial est située aux États-Unis, leur liste noire s'attaquerait à l'Internet libre pour nous tous. 

Le vote est attendu d'un jour à l'autre, mais nous pouvons contribuer à arrêter cette attaque. Des membres du Congrès font tout pour défendre la liberté d'expression et nous indiquent qu'un tollé mondial pourrait renforcer leur position. Faisons résonner nos voix des quatre coins du monde et lançons de toute urgence une pétition mondiale sans précédent appelant les décideurs aux États-Unis à rejeter le texte et à stopper la censure d'Internet. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition, puis diffusez-la aussi largement que possible, notre message sera remis en mains propres à des membres clés du Congrès des États-Unis avant le vote décisif. 

http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_fr/?vl 

Depuis des années, le gouvernement américain condamne des pays comme la Chine et l'Iran qui répriment les utilisateurs d'Internet. Mais aujourd'hui, l'impact de cette nouvelle loi de censure aux États-Unis pourrait être bien pire, avec le blocage pur et simple de sites auxquels aucun utilisateur dans le monde n'aurait plus accès. 

L'an dernier, une loi de censure d'Internet similaire avait été enterrée avant d'atteindre le Sénat des États-Unis, mais elle est de retour sous une forme différente. Des lois sur le droit d'auteur existent déjà et sont appliquées par les tribunaux. Mais cette nouvelle loi va beaucoup plus loin en permettant au gouvernement et aux grandes entreprises d'exercer un pouvoir énorme sur les fournisseurs de services et les moteurs de recherche, obligés de bloquer des sites internet sur la base de simples allégations de violation du droit, sans procès ni aucune déclaration de culpabilité! 

Les défenseurs de la liberté d'expression aux États-Unis ont déjà sonné l'alarme, et plusieurs Sénateurs clés tentent de rallier suffisamment de soutien pour arrêter cette loi dangereuse. Nous n'avons pas de temps à perdre. Mobilisons-nous à leurs côtés pour faire en sorte que les législateurs américains préservent le droit à un Internet libre et ouvert comme moyen essentiel pour les peuples du monde d'échanger des idées, communiquer et oeuvrer ensemble à la construction du monde que nous voulons tous. Signez ci-dessous pour stopper la censure aux États-Unis et sauver Internet tel que nous le connaissons: 

http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_fr/?vl 

Ces derniers mois, du Printemps arabe au mouvement mondial "Occupy", nous avons vu de nos propres yeux comment Internet peut galvaniser les gens, unifier et changer le monde. Aujourd'hui, si nous agissons ensemble, nous pouvons arrêter cette attaque contre la liberté d'Internet. Nous l'avons déjà fait: au Brésil et en Italie, les membres d'Avaaz ont remporté de grandes victoires dans la lutte pour l'Internet libre. Portons la lutte au niveau mondial et mobilisons-nous pour mettre en échec la plus grave menace de censure à laquelle Internet n'ait jamais fait face. 

Avec espoir, 

Luis, Dalia, Diego, Emma, Ricken, Aaron, Antonia, Benjamin et le reste de l'équipe d'Avaaz

Plus d'informations: 

L'empire Hollywood attaque Internet (Owni)
http://owni.fr/2011/11/14/etats-unis-preparent-fin-internet-pipa-sopa-protect-ip-act/ 

Les géants du web US vent debout contre une loi sur le piratage (L'expansion)
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/les-geants-du-web-us-vent-debout-contre-une-loi-sur-le-piratage_270811.html 

Ce mercredi, c'est la "Journée de la censure américaine" (NouvelObs)
http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20111116.OBS4632/ce-mercredi-c-est-la-journee-de-la-censure-americaine.html 

Piratage : l'examen de la loi américaine débute sous un déluge de critiques (Numérama)
http://www.numerama.com/magazine/20593-piratage-l-examen-de-la-loi-americaine-debute-sous-un-deluge-de-critiques.html 

Les États-Unis s'apprêtent à voter une nouvelle loi anti-piratage (Clubic)
http://pro.clubic.com/legislation-loi-internet/telechargement-illegal/actualite-458318-stop-online-privacy-act.html 



Soutenez le mouvement Avaaz!
Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

francis Claude 20/11/2011 04:43


moi ce qui m"etonne c'est la liberté que nous avons toujours sur internet apres ce qui c'est passé avec les révélations faites par Wikileaks ou autres sur les secrets d'états diffusés au monde
entier par la toile!.Il est bien évident que certaines informations doivent restés secrétes pour des raisons évidentes et si les ingénieurs en informatique arrivent de plus en plus a violé les
ordinateurs des grandes puissances il y aura un retour de baton. Il faut quand méme comprendre que les gouvernements de tous poils ne peuvent accepté de voir circuler leurs secrets dans les mains
du commun des mortel.Ch.de Gaulle sur ce sujet bien avant le net bien entendu avait une phrase trés significative et que comprennaient trés bien ceux a qui il la prononcait : il s'agit de secret
défense agissez comme tel...Bien entendu en 2011 la liberté d'expression n'est pas comparable a cette époque mais faisons trés attention cela peut revenir en arriére et etre bien pire!!!

Nancy VERDIER 19/11/2011 20:20


C'est quand même très grave, si cela s'avère exact. Ce Congrès démocrate est pourri. Il va falloir trouver moyen de se créer des réseaux à nous pour communiquer. Mais la toile disparaitrait quand
même au niveau mondiale. C'est pure folie, une régression. Si c'est cela le NOM....c'est du fascisme planétaire. Sans droit, sans loi. Les américains sont de plus en plus imbuvanles avec toutes
leurs guerres et leurs prétentions de contrôler le monde. A quel titre ? Ils n'ont rien à nous apprendre et rien pour eux. Demain, ils seront majoritairement hispanophones...et toujours aussi
cons. Mais une telle loi peut être changée si tout le monde s'y met. Et prions pour qu'Obama quitte la scène.....