Alerte élévée : Nouvelles menaces terroristes sur le sol français et liste des actions déjà menées contre la France

Publié le 1 Juin 2012

terrorismes

Suite à l’annonce du président français, Mr Hollande, indiquant qu’une frappe serait envisageable sur la Syrie, suite à la divulgation du plan franco-saoudien de bombardement du palais d’Assad, nos sources confirment de nouvelles menaces terroristes sur le sol français. Comme à l’accoutumée (hors le risque djihadiste algérien, la nébuleuse al Qaeda et le risque indépendantiste) ces menaces proviennent de l’Iran, de la Syrie et du Hezbollah.

Pour rappel, voici une liste non exhaustive de leurs actions contre la France :

Cette liste n’inclue pas le terrorisme palestinien dirigé contre les intérêts français

Par Gilles Raphel

- 15 sept. 1974 : L’explosion d’une bombe au Drugstore Saint-Germain fait deux morts et 34 blessés. L’acte terroriste est attribué au groupe d’Illich Ramirez Sanchez, dit Carlos. (Syrie)

- 2 déc. 1978 : Une bombe explose au rayon bricolage du sous-sol du BHV Rivoli, tuant une employée et blessant sept personnes. Dans le même magasin, une charge explosive avait été trouvée au rayon jouets le 26 juin précédent et une autre sera découverte le 12 décembre 1978. (Syrie)

- 23 oct. 1983, attentat du Drakkar à Beyrouth, 58 casques bleus français tués. (Iran- Syrie – Hezbollah)

- 25 janvier 1985 : assassinat du Général Audran (Action Directe – Iran – Hezbollah)

- L’affaire des otages : le Hezbollah prend en otages le 22 mars 1985 Marcel Carton et Marcel Fontaine, deux diplomates, puis deux mois plus tard le journaliste Jean-Paul Kaufmann et le chercheur Michel Seurat (mort en captivité en mars 1986), puis les journalistes Philippe Rochot, Georges Hanse, Aurel Cornéa et Jean-Louis Normandin et enfin Roger Auque, aussi Camille Sontag et Marcel Coudari ainsi que les passagers du bateau le Silco dont la française Jacqueline Valente et ses filles.

- 7 déc. 1985 : Deux explosions se produisent successivement au rayon vaisselle du sous-sol des Galeries Lafayette et au rayon parfumerie du rez-de-chaussée du Printemps Haussmann, faisant au total 43 blessés. (Iran- Syrie – Hezbollah)

- 3 fév. 1986 : Une explosion au rez-de-chaussée de la galerie du Claridge, avenue des Champs-Élysées, fait un mort et huit blessés. (Iran – Syrie – Hezbollah)

- 4 fév. 1986 : Une explosion suivie d’un incendie au sous-sol de la librairie Gibert-Jeune, place Saint-Michel, blesse cinq personnes. (Iran –Syrie – Hezbollah)

- 5 fév. 1986 : Une explosion au magasin Fnac-Sport du Forum des Halles fait 22 blessés. (Iran – Syrie – Hezbollah)

- 20 mars 1986 : Un attentat par explosif dans la galerie Point Show, avenue des Champs-Élysées, fait deux morts et 29 blessés. (Iran – Syrie – Hezbollah)

- 12 sept. 1986 : Une explosion dans la cafétéria du magasin Casino au centre commercial Les Quatre Temps à la Défense blesse 54 personnes. (Iran – Syrie – Hezbollah)

- 17 sept. 1986 : L’explosion d’une bombe devant le magasin Tati, rue de Rennes, fait un carnage : 7 morts et 55 blessés. (Iran – Syrie – Hezbollah)

- 17 novembre 1986 : assassinat de Georges Besse (Action Directe – Iran – Hezbollah)

- 22 février 2009 : attentat à la grenade contre de jeunes touristes au Caire en Égypte, mort de la jeune Céline (Iran – Hezbollah)

- 9 décembre 2011 : attentat contre les soldats français de la Finul, Sud-Liban, 5 blessés. (Iran – Hezbollah)

- 11, 15 et 19 mars 2012, attentats de Montauban et de Toulouse, 7 morts, 2 blessés. (Mehra – Iran – Syrie – Hezbollah – Taliban)

Nous rappelons que Mehra a profité des circuits syrio-iraniens pour se rendre au Pakistan, que, croyant mener le djihad, il a en réalité été utilisé par les services iraniens qui se sont ainsi vengés des sanctions financières européennes SWIFT conduites par la France à l’encontre des banques iraniennes, de plus, un scénario d’assaut identique contre une école juive a été évité dans d’autres pays comme l’Azerbaïdjan, la Géorgie ou la Thaïlande, dans ces trois tentatives, des agents iraniens ont été capturés. L’Iran se venge ainsi de la mort de trois de ses scientifiques nucléaires, mort qu’il attribue sans preuve à Israël.

Exclusif : Toulouse, Montauban, l’Iran a bien puni la France (mise à jour)

Iran : Mollahs criminels – histoire d’assassinats

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 02/06/2012 14:58


Sur EURO RECONQUISTA on peut voir comment la famille Mérah fut impliquée dans cet attentat transformé en accident!Le juge Bruguiére en a témoigné aussi mais les enquêteurs ont brouillé les pistes
et orienté l'enquête  vers une explosion accidentelle alors que des experts scientifiques ont bien démontré qu'il était impossible de faire exploser ces matiéres!!!!Toutes les preuves ont
été volontairement effacées!!!Pouvons nous nous fier à des gens pareils????

Claude Germain V 01/06/2012 22:48


Et l'affaire AZF ,  ou quelques heures apres l'explosion ,le prefet local de l'epoque  est venu donner des ordres tres stricts aux responsables locaux de se taire sur l'origine de la
chose ,le personnel des produits chimiques d'AZF menacé de se taire par des chauffeurs d'origine arabe qui dechargeaient certains produit chimiques d'une maniere peu ortodoxe .Les DEUX EXPLOSIONS
BIEN DISTINCTES avant le grand boum ,j'avais une connaissance qui rentrait chez elle a ce moment là sur l'autoroute bordant le site et qui a l'epoque avait bien entendu 2 EXPLOSIONS ET PAS UNE
.Il a été a l'epoque donné l'ordre aux temoins des 2 boums de se taire .Ensuite "L'objet volant " parti parait'il d'une cité proche de l'explosion , en direction
du  site , vu par des dizaines de temoins tenus de se taire.........egalement.


Le bilan : INTERDICTION TOTALE D'ENQUETER NORMALEMENT DANS TOUTES LES DIRECTIONS . Effectivement meme si c' etait reellement un accident , l'anormal de la chose etait que l'ordre etait donné par
les autorités a TOUS LES TEMOINS de se taire et de n'avoir rien vu et rien entendu ....


Et combien d'INCIDENTS sur tout le territoire français transformés en accidents et autres degats naturels par les autorités.....si le bon peuple savait .......