Alexis Corbiere - Appel aux camarades communistes parisiens!

Publié le 11 Octobre 2013

Des nouvelles du Front ... de gauche et de ses affidés grassement payés par les contribuables-citoyens de Paris.

  
C’est peu de dire que je suis en colère, et cette dernière ne restera pas muette. A mes yeux, c’est trop grave. Tout silence serait complicité. Comme ma camarade Danielle Simonnet (lire son interview dans Libération, ) notre dynamique chef de file PG aux prochaines élections municipales, je ne laisserai pas banaliser le moment. C’est de l’avenir de la gauche et de notre pays dont il s’agit. Toute erreur de notre part sera exploitée demain par l'extrême droite. Quelle est l’origine de notre colère ? Le choix de la direction parisienne du PCF de proposer à ses adhérents de faire liste commune avec le PS dès le premier tour, lors des prochaines élections municipales. Cette décision, accompagnée d’une longue interview aujourd’hui de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF dans le Parisien, m’ont consterné et même affligé. Je ne peux le dire autrement et refuse d’employer des euphémismes. Je n’ai pas le cœur à cela. Nous traversons sans doute le moment le plus dangereux de l’histoire du Front de Gauche. Il importe donc de parler clair. Aussi, avec mes amis, comme Danielle et bien d’autres, nous ne restons pas inactifs. Il reste encore quelques jours pour convaincre, car rien de définitif n’est encore décidé. Les militants communistes de Paris voteront dans une semaine durant trois jours. En dernière analyse, c’est eux qui décideront. Tant mieux finalement. Mais, je veux qu’ils le fassent pleinement en conscience des enjeux. (...) Lire la suite 
Résumé

- Dès avant l'été, Anne Hidalgo (candidate PS à la mairie de Paris) et Pierre Laurent (PCF) s'entendent en douce pour une liste unique PS-PCF. (+MRC, etc.)

- Des négociations ont lieu en haut lieu. Le PCF veut 15 sièges. Il en obtient 13.

- Evidemment, le Parti de gauche (Mélenchon, Corbière, ...) est écarté de tous ces arrangements.

- Le conseil département du PCF de Paris entérine l'accord par 67% des votants.

- Les militants PCF de Paris doivent se prononcer à leur tour les 17, 18 et 19 octobre. Et ça remue pas mal dans les brancards.

- Donc Mélenchon et Corbière lancent des appels désespérés à ces militants pour qu'ils fassent le choix d'une liste autonome du Front de gauche plutôt qu'une liste commune avec le PS.

L'enjeu est de taille pour Corbière. Il est actuellement conseiller de Paris (élu sur la liste PS en 2008 puisque le Parti de gauche n'existait pas encore...) Il gagne à ce titre 4000 euros par mois (en plus de salaire de prof à mi-temps). Lui et sa compagne (qui est avocate internationale d'afffaires...) sont logés dans un HLM parisien au loyer dérisoire.

Si les camarades communistes décident d'y aller avec le PS, pas de place pour Corbière sur cette liste ! Donc Corbière et quelques autres tenteront de faire une liste autonome, mais elle n'atteindra pas les 5% qui lui permettrait de fusionner au second tour. Si tant est que le PS veuille de cette fusion, d'ailleurs !

Donc exit les 4000 euros par mois pour faire de la politique.

Quant au logement HLM, ce n'est pas sûr que les camarades socialistes veuillent maintenir ce cadeaux si Corbière ne leur sert plus à rien.


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mika 11/10/2013 18:06


Louis Aliot  vs Alexis Corbière chez Z & N



https://www.youtube.com/watch?v=qO8AI29Rbvc

Epicure 11/10/2013 17:50


Encore dix mille comme ça, et le pays est sauvé...