Algérie : condamnation pour "apostasie" et "prosélytisme"

Publié le 18 Février 2013

Un jeune chrétien algérien lourdement condamné en appel pour « apostasie » et « prosélytisme »

Posted on  by Daniel Hamiche
J’avais déjà évoqué ce scandale le 6 février dernier. Le jugement d’appel aggrave la condamnation (au moins pour ce qui est de l’amende), mais l’article de l’agence Siwel ne précise pas si le temps de prison ferme a été augmenté.

Le jeune chrétien I. Mohamed, originaire des At Wagnun (Ouaguenoun), et travaillant au sud de l’Algérie, Tindouf, vient d’être condamné par la justice algérienne à 100 000 DA [environ 1 000 €] d’amende et le payement de tous les frais générés par la procédure judiciaire.

Le jeune Kabyle est poursuivi, par le tribunal de Bechar, pour apostasie et aussi incitation avec pressions sur des jeunes musulmans pour changer de religion. Ce n’est la première fois que des chrétiens sont condamnés par la justice algérienne qui estime qu’ils n’ont pas le droit d’être autre chose que des musulmans. En réaction à cette condamnation, les responsables de l’EPA [Église Protestante d’Algérie] estiment que c’est une autre atteinte à la liberté de conscience et d’expression. Ils ajoutent que le verdict est injuste, d’où leur décision de faire appel. Ces mêmes responsables précisent que l’ordonnance régissant le culte autre que musulman n’est « qu’un instrument de pression sur les chrétiens ». À rappeler que le jeune Kabyle chrétien a été condamné, en première instance à une année de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 DA.

Source : Siwel (Agence Kabyle d’Information)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article