Algérie : Hollande est un traître, sans parole qui nous prend pour des imbéciles

Publié le 28 Décembre 2012

Par Christine Tasin Présidente de Résistance Républicaine

"Il n'y aura pas de repentance". " Je ne viens pas ici, puisque ça n’est ni ce qui m’est demandé, ni ce que je veux faire, pour faire repentance ou excuse "

Heureusement que nous avons payé pour savoir, depuis 6 mois, qu'il ne faut pas faire confiance à Hollande :

En effet, nous lisons ceci : « Je reconnais ici les souffrances que le système colonial français a infligées au peuple algérien », a déclaré le président français dans un discours devant le Parlement algérien.

Certes, Hollande connaît sans doute mal le poids des mots ; certes sa pensée, sans doute mal servie par une élocution laborieuse indigne d'un chef d'Etat est chaotique et peu synthétique, certes, sa culture semble minimaliste, mais quand même… A-t-il vraiment eu le front de postuler à la magistrature suprême en connaissant ses limites, pour ne pas parler de son impéritie ?

Parce que, tout de même, reconnaître les souffrances que le système colonial français aurait (je dis bien "aurait"…) infligées au peuple algérien et prétendre qu'il n'y a pas repentance… Ce n'est plus de la langue de bois, c'est du mensonge avéré.

 

C'est que se repentir, c'est ressentir du regret pour une chose commise. Or, quand Hollande affirme, dans une interview donnée à Alger, qu'en tant que Président " j'engage la France, ma parole c'est la France, elle engage tous les Français" et qu'il parle "du système colonial FRANÇAIS qui a pendant 130 ans opprimé un peuple" il s'agit bien de regrets émis, au nom des Français, au nom de la France, sur le passé de notre pays. Il s'agit bien de repentance.

Et ses dérisoires et piteux efforts de rhétorique pour nous faire croire que nous ne pourrions pas être coupables puisque pas nés, pour la majeure partie des Français, au moment de la guerre d'Algérie, on s'en étouffe.

 

Non seulement Hollande est un traître, un usurpateur parce qu'un tel traître à la patrie  ne peut nous représenter mais en plus il nous dénie le droit de nous sentir français, de nous sentir les héritiers de notre nation, de son histoire et donc le droit d'être et concernés et fiers du passé de notre pays.

Cruel aveu, impardonnable. Mais logique pour ces "socialistes" qui sont internationalistes avant tout.

Et bien entendu Hollande va jusqu'au bout de la préférence étrangère et du mensonge délibéré.

"Nous devons maîtriser les flux migratoires", "Nous allons rester dans l'accord de 1968"(1).

 

Puis… "nous ne devons pas faire de la demande d’un visa un parcours d’obstacles, ou pire encore une humiliation, au contraire nous avons besoin que se poursuivent et même s’amplifient les allers-retours des étudiants, des entrepreneurs, des artistes, des familles, bref tous ceux qui animent la relation» entre la France et l’Algérie.  Nous allons rester dans l’accord de 1968, mais nous prendrons toutes les mesures nécessaire pour accueillir mieux les demandeurs de visa et pour que les documents soient délivrés plus vite par nos consulats. Ce qui est insupportable, c’est d’attendre trop longtemps ou ne pas pouvoir, pour de brefs séjours, avoir le visa qui permet juste de faire un spectacle, un film ou une recherche de stage"

 

Bref on ne va rien changer au texte mais on va tout changer dans la réalité et on va cesser de respecter un contrat qui n'est pas assez avantageux pour l'Algérie. Mensonges, mensonges, mensonges. Hollande est un menteur éhonté.

 

Il est vrai que l'idée de ces milliers d'Algériens qui demandent chaque semaine un visa pour aller assister à un spectacle de l'Opéra Bastille et ont un mal fou à l'obtenir dans les temps est insupportable… Et je n'ose penser à tous ceux qui voudraient prendre l'avion pour assister à une avant-première de Kassovitz et en sont empêchés par une bureaucratie tatillonne voyant en eux des clandestins désireux de quitter leur beau pays décolonisé…   

 

D'ailleurs on a les larmes aux yeux quand on entend les mots attendris de Hollande pour parler des "jeunes"… 

 

Pas question bien entendu de nos jeunes, qui cherchent désespérément un emploi. Non, "nous devons avoir des relations plus fortes sur le plan économique je pense à toute cette jeunesse ici en Algérie qui attend un emploi".

Quant à la jeunesse française, à nouveau, celle qui intéresse Hollande c'est celle d'origine étrangère : " La jeunesse française qui est pleinement française quelle que soit son origine, c'est  une chance pour la France et nous devons veiller à ce qu'il n'y ait pas discrimination".

 

Tout le monde a compris, la discrimination positive est de saison pour nos gouvernants et la discrimination de fait pour les nôtres, Hollande s'en tamponne le coquillard. Tant pis pour les Français d'origine, soumis, dorénavant, à la concurrence déloyale des Chances pour la France qui sont prioritaires, de plus en plus, partout, au nom d'une discrimination positive qui instaure dans notre pays l'inégalité de fait des Français d'origine.

 

On savait que le voyage de Hollande serait une honte pour la France. On s'y attendait. On ne peut, néanmoins, y rester indifférent.

Ce triste sire va-t-il vraiment rester au pouvoir et nous faire honte jusqu'en 2017 ?  

  

(1)    Lors de l’accession de l’Algérie à l’indépendance, les Accord d’Evian reconnaissaient aux Algériens la liberté de circulation entre l’Algérie et la France ainsi que le principe de l’égalité des droits sociaux et économiques avec les citoyens français. Cet accord établissait l’obligation pour les Algériens de présenter un passeport aux frontières, mais sans la contrainte du visa. Un titre de séjour particulier était créé portant le nom de "certificat de résidence".

       Les deux avenants des 22 décembre 1985 et 28 septembre 1994 conclus par la suite par les   deux pays ont de manière générale eu pour objet de tenir compte des modifications du contexte migratoire, de rapprocher la situation des Algériens de celle des autres nationalités, sans toutefois que ce rapprochement soit total.

Sources http://www.lematindz.net/news/8132-un-nouvel-avenant-a-laccord-franco-algerien-pourrait-se-dessiner.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Polux 06/01/2013 15:00


On ne peut se comporter autrement quand on est gras du bide et mou du slip...!!!

MIKA 28/12/2012 20:47



Francois Hollande est-il un menteur ? ... A vos calculettes


http://www.youtube.com/watch?v=Za6EX5xmyWo

Claude Germain V 28/12/2012 20:20


Ce pauvre Hollande adipeux en conneries mievres et condescendantes , triste collabo mondialiste dans la lignée des Chamberlain et autres Petain .... rien a dire sur cette chose qui n'est pas mon
president .....