Algérie un pays "libéré": l'Algérie fait fuir les Chinois de Elwatan.com.

Publié le 8 Septembre 2010

L'Algérie n'attire plus les chinois. Bien au contraire, elle les fait fuir désormais.  

             De plus en plus de sociétés chinoises abandonnent leurs activités dans notre pays et mettent les voiles sur un autre pays. Notre confrère El-Khabar a révélé dimanche que pas moins de 30 sociétés chinoises ont quitté l’Algérie en moins d’une année ! 

D'autre part, ils seraient plus de 1500 chinois qui ont cessé leurs activités pour divers problèmes. Selon les investigations d'El-Khabar, les industriels et commerçants chinois  "ont été contraints  à  quitter l’Algérie suite aux  mesures prises par le gouvernement algérien dans le cadre du commerce extérieur et l’obligation de prendre un associé algérien à hauteur de 51% du projet, sans oublier les problèmes de bureaucratie rencontrés sur le terrain par ces opérateurs". 

Mais pour d'autres observateurs avertis, il n'y a pas que le mauvais climat d'affaires qui explique les départs massifs des investisseurs chinois de l'Algérie. Selon plusieurs témoignages, les chinois n'ont jamais cessé de se plaindre du racisme ambiant des Algériens et de leur xénophobie dont ils ont été victimes depuis leur installation dans notre pays. 

Il faut savoir aussi que les chinois ont été longtemps des cibles d'agressions, de vols et de cambriolages. D'ailleurs, des affrontements terribles ont éclaté entre des ressortissants chinois et des Algériens dans plusieurs villes du pays. Il n'y a pas longtemps, les commerçants chinois se sont révoltés contre le diktat des bandes de voleurs à Bab Ezzouar. De véritables batailles rangées ont souvent été déclenchées dans ce quartier d'Alger communément appelé le  "China Town". 

         L'insécurité et la délinquance ont fini, visiblement, par avoir raison de la patience légendaire des chinois lesquels affirment avoir tout fait pour s'intégrer dans la société Algérienne. Décidément, celle-ci, rechigne à les accepter... 

Abderrahmane Semmar  Que les algériens d'Algérie se rassurent, nous avons des algériens "français de papiers" qui refusent d'intégrer les "français de souche" malgré que ceux-ci soient chez eux! C'est tout dire...

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 09/09/2010 13:00



j'espére qu'ils auront finis le nouvel aéroport internatinnal d'Alger avant de partir?