Allah s’affiche en arabe dans les écoles de Paris ! - par Danielle Moulins

Publié le 23 Mai 2014

Pour Riposte-Laïque

A l’heure où le directeur de l’IUT de Saint-Denis est roué de coups et menacé par une fatwa mortelle, au moment où la soeur de Merah, faisant pourtant l’objet de toutes les surveillances policières, s’évapore en compagnie de sa co-épouse et de ses rejetons pour retrouver son valeureux djihadiste en Syrie pendant que notre président évacue d’une pirouette les dérangeantes questions du financement de Boko Haram par nos « amis »pétroliers-chameliers, ceci va peut-être vous sembler insignifiant:

affiche-ecoles-paris-2014-1

Cette affichette a été distribuée dans les salles des maîtres des écoles de la Ville de Paris. Elle émane de l’association Imp-Actes, habilitée par le rectorat et la Ville pour fournir des animations pendant les fameux créneaux culturels dégagés par le sieur Peillon afin de « relever » le niveau des élèves de primaire. Il semblerait donc, en mai tout de même, qu’il manque quelques animateurs et que la ville sous-traite  donc le problème à cette association…Mais, regardez bien les images qui illustrent cette affiche, regardez bien la calligraphie arabe qui s’y trouve : et oui vous ne rêvez pas, il s’agit bien de « ALLAH », juste à côté des coordonnées de Imp-Actes!

affiche-ecole-paris-2014-2

Le site de l’association nous présente des activités centrées sur la préhistoire, l’histoire, l’archéologie, l’environnement et la santé avec une « philosophie » et un jargon tout à fait dans l’air du temps : « l’individu n’est pas seulement là pour acquérir des connaissances mais aussi et surtout pour développer des compétences et un savoir-être. Autant de compétences et d’attitudes qu’il pourra réinvestir dans la société pour transformer le monde dans lequel il évolue. » On ne s’étonnera pas que les subventions de la mairie centrale et des mairies d’arrondissement se débloquent très facilement…

Imp-Actes ressemble un peu à une juteuse entreprise familiale car trois de ses membres portent le même patronyme : http://www.imp-actes.fr/spip.php?article14

L’un d’entre eux, Stefan Shankland est un « artiste international » spécialisé dans la production d’installations, fleurons reconnus tous azimuts par les thuriféraires de l’imposture du pseudo art contemporain et qui se dit  « Témoin attentif des évolutions et des transformations de notre quotidien, l’artiste réinvente l’art pour changer le monde. »

Le CV (1) fort fourni de ce génie de la palette, de la caillasse de chantier et de l’art du constat nous montre qu’il a su béqueter à tous les râteliers de nombreuses villes et régions fort généreuses en subventions « culturelles ». Pour Imp-Actes ce monsieur est : « chef de projets alliant art et environnement ».

Voici deux de ses « oeuvres » :

leipzig-pallet

trans 305

Prenez le temps d’étudier le dossier de ce chantier-installation d’Ivry, très subventionné et qu’il fait, par ailleurs, visiter à des groupes scolaires:
http://www.trans305.org/fra/index.php?page=225

Revenons à l’affichette.

Questionnée au téléphone sur la présence d’une calligraphie arabe (sans spécifier sa signification), une interlocutrice me répond « calligraphie Maya », un des ateliers proposés par l’association ! Je n’en saurai pas plus…

La personne qui a conçu cette affichette peut-elle être ignorante du sens de cette image? On a du mal à le croire car la graphie qui apparaît en premier sur le moteur de recherche lorsqu’on tape « Allah en arabe » est justement la même (en vert), au graphisme exactement identique, et présentant en dessous la traduction française.

Est-ce la volonté, sous prétexte de leçons d’histoire, de « vendre » encore et toujours les « merveilles » de l’islam, habituant ainsi enseignants et élèves à la graphie arabe, oeuvrant par imprégnation, telles les images subliminales martelant les cerveaux à leur insu?

Hélas on peut le craindre quand on constate l’indifférence de certains professeurs; mais qui sait reconnaître le nom d’Allah en arabe, et quand bien même…?

Rouerie, manipulation, sottise, ignorance, indifférence, lâcheté ? Une fois de plus, sournoisement, inexorablement, la laïcité est grignotée, bafouée dans l’indifférence générale grâce à la complaisance de la Mairie de Paris islamophile (n’oublions pas les 30 millions d’euros du fameux « Institut des Cultures d’Islam », faux nez de deux vraies mosquées) et à ses associations affidées.

Et, à votre avis, que ce serait-il passé si, au lieu d’Allah, le nom du Christ avait trouvé place sur cette affiche…?

Danielle Moulins

(1) CV de Shanklang
http://www.stefanshankland.com/public_works.html
http://chamarande.essonne.fr/stefan-shankland-vues-2013-2014/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

mika 23/05/2014 18:56


Mairie de
Paris: Bertrand Dela­noë avait contracté la Subventionnite Aiguë !



http://www.observatoiredessubventions.com/2013/les-subventions-de-la-mairie-de-paris-en-forte-hausse/