Alors donc, ce n'est pas l'islam le problème. Ce n'est pas de laïcité qu'il faut parler et débattre

Publié le 28 Mars 2011

François Barouin en bon héritier du Chiraquisme, cette tendance politique de centre droit de type radical-socialiste qui n'a pas grand chose à voir avec le Gaullisme même s'il s'en réfère, commence à pointer son nez de jeune requin. 

Alors donc, ce n'est pas l'islam le problème. Ce n'est pas de laïcité qu'il faut parler et débattre. Il rejoint en cela les grande voix de la gauche et des centristes de la droite molle.

Il est au gouvernement et critique l'axe de réponse politique de son Président de la République. Ce qu'il n'aurait jamais fait du temps de Charles de Gaulle Président de la République. Ah oui, l'époque a changé. Si on les écoute, de Gaulle serait aujourd’hui pour l'Europe multiculturelle. Charles de Gaulle le grand, celui qui avait une certaine idée de la France serait aujourd'hui pour la mixité, le mélange des cultures, l'effacement de la culture française, l'oubli de sa mémoire. Il serait à Bruxelles vantant les mérites de la commission européenne, appuyant l'entrée de la Turquie et la construction d'une mosquée à Colombey les deux Eglises.

Monsieur François Barouin, vous avez, comme beaucoup de politiques d'aujourd'hui, le cul entre deux chaises. Il est une chose que vous devriez vous interdire, c'est de parlez au nom du Gaullisme et d'aller rendre hommage au général de Gaulle à Colombey. 

Ce monsieur nous parle de "pacte républicain" négocié au parlement avec la gauche. Les petits arrangements entre amis. En fait, monsieur François Barouin n'a pas compris le message que les Français on donné lors des dernières élections. Ce n'est pas celui de glisser la laïcité sous le tapis de l'Assemblée nationale en espérant que le bon peuple, tous ces  gros cons et autres primates qui ont voté pour le FN s'endorment après quelques promesses bananes et autres cacahouètes.

Est-il possible qu'ils soient autant coupés des réalités? Il le semble en effet.

Gérard Brazon

LE POINT.FR (SOURCES AFP ET REUTERS)

Le porte-parole du gouvernement français François Baroin a proposé une méthode lundi pour refermer le débat sur l'islam ou la "laïcité" voulu par Nicolas Sarkozy et que le parti majoritaire doit ouvrir la semaine prochaine. Il s'exprimait après un second tour d'élections cantonales désastreux pour l'UMP, qui obtient environ 20 % des voix, alors que le parti d'extrême droite Front national améliore ses scores partout, réalisant environ 11 % au plan national et environ le triple où il était présent.

François Baroin n'a pas caché son scepticisme sur le débat sur l'islam. "Il faut certainement mettre un terme à tous ces débats, puisque nous avons en partage, et l'immense majorité des Français a en partage ces valeurs républicaines", a-t-il dit sur France Info.

Nicolas Sarkozy recadre Baroin

Il a suggéré une voie de sortie qui ne serait pas une loi, mais une résolution parlementaire destinée à "réaffirmer le pacte républicain". "Je pense que la gauche pourrait rejoindre (cette) idée qui nous entraînerait sur un chemin de réaffirmation de ces principes, qui est un mieux-vivre ensemble", a-t-il dit. Il a rejoint cependant ceux qui pensent que le sujet n'est pas le bon. "Je crois qu'il faut s'écarter de tout ce qui, de près ou de loin, peut donner l'impression de stigmatiser, je crois qu'il faut surtout se concentrer (sur) l'emploi (...) sur cette affaire de déficits", a-t-il dit. 

Nicolas Sarkozy n'a pas manqué de lui répondre peu après, lors d'une réunion avec les dirigeants de l'UMP. "Le président a dit il faut que ce débat ait lieu", a affirmé l'un des participants. "Il faut continuer à débattre ; que fait l'UMP si elle ne débat pas ?" a également affirmé Nicolas Sarkozy, selon un autre. "François Baroin devrait rectifier ses propos dans la journée", affirme un député. Le patron de l'UMP Jean-François "Copé m'a dit qu'il avait parlé avec Baroin au téléphone. Baroin a été au-delà de ce qu'il aurait voulu dire", a-t-il ajouté.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Jacques 30/03/2011 18:39



J'hésite entre l'idée que ce monsieur Ronaldo soit un coquin ou un malin. Car les deux sont possibles. Il semblerait que ce monsieur dise, sauf erreur, "continuez à nous informer" alors même
qu'il considère que cette information serait extraite des sites "d'extrême droite" comme ils disent. D'ailleurs, je me demande ce qu'il pense ce beau parleur des fascistes de la CGT qui hurlèrent
et crachèrent sur un homme bien seul. Cela ne lui est pas venu de considérer que cela ressemblait fort à des "heures sombres voire nauséabondes". Mais il est vrai que ce
n'est pas possible puisque ce syndicat est de gauche! Donc il est blanc comme la colombe. 


Monsieur Ronaldo, vous êtes un "J'en Foutre".



ronaldo 30/03/2011 14:18



Oui Monsieur Brazon, continuez donc a nous informer en piochant des informations sur des sites d'extrême-droite. Continuez donc a faire le "libre penseur" et a vous battre contre des moulins à
vent...



rosalie 30/03/2011 12:42



Mr Brazon, ne perdez pas votre temps à répondre à cet imbécile. Vous avez mieux à faire, comme je le disais il se fatiguera plus vite que tous ceux qui viennent sur votre blog par intérêt, mais
de grâce ne censurez pas votre blog. Si tout le monde l'ignore, il finira par se lasser.



Francis CLAUDE 29/03/2011 05:22



ayant il y a de nombreuses années eut le plaisir de rencontrer Mr Baroin Pere( au Gabon quelques heures avant sa disparition au Cameroun dans un "accident" d'avion), je constate que le Fils n'a
rien de la grande sagesse et du discernement de celui-ci...il incarne le jeune loup aux dents longues prét a tout pour étre et paraitre



Nancy VERDIER 28/03/2011 21:50



Pour ce qui est de BAROIN être si jeune et avoir si peu de convictions. Quelle dommage d'avoir ce jeune homme triste comme porte-parole. Ce que je crains de ce débat sur la Laïcité -
s'il a lieu - c'est que ce soit une sorte de pirouette, pour éluder les questions graves et en venir à détourner la Loi de 1905. Mais il faut quand même le dire et le répéter, considérer que
l'Islam n'est pas soluble dans la République, n'est pas compatible avec la Laïcité telle que nous la connaissons, n'est pas une prise de position raciste (l'Islam n'étant pas une race), mais une
question de clairvoyance et de réalisme; l'ISLAM est un SYSTEME TOTALITAIRE.



Francois 28/03/2011 21:02



Brazon tu n'est pas plus différent que ces gros cons et autres primates (tels que tu les dénommes) qui ont été voter FN. T'es pire, tu vocifères tes propos racistes en te faisant passé pour
l'UMP. Si l'UMP te ressemblait, on crirait SAUVE QUI PEUT la baraque est dirigé par le FN.


 


C'est pas à toi que notre Président avait dit au salon de l'agriculture "Casse toi pov con" ?



Gérard Brazon 28/03/2011 23:19



@ Anonyme François.


Le niveau s'élève au dessus du caniveau. Votre commentaire ne fait que prouver que vous n'avez aucune information. Ce n'est pas moi qui est dit "gros cons" et "primates" mais une humoriste issue
de la diversité et un député UMP. Relisez le blog. 


Si vous savez lire autrement qu'avec des lunnette de soleil, vous vous apercevrez que je ne "vitupère" pas! (revoir la définition svp)


Bref, vous lire est amusant. Vos écrits sont dignes de l'autre demeuré du FN qui faisait le salut nazi. Lui, il a été exclu. Vous, il vous faudrait une opération. Une greffe de cerveau par
exemple.


Gérard Brazon