Amel Bent n'est pas fière d'être française

Publié le 7 Novembre 2012

 

Il y a quelques jours, sur le site Nouvelobs.com, David Réguer, présenté comme un spécialiste en communication, estimait que « la vie d’Amel Bent ressemble à un parcours sans faute » .

 

Pourtant, depuis avant-hier, la vedette de Danse avec les stars, l’émission de TF1, est au cœur d’une grosse polémique sur internet. Née à la Courneuve le 21 juin 1985, Amel Bent, fruit d’un métissage entre une mère algérienne et un père marocain, revendique avec hargne son identité maghrébine en tenant des propos peu reconnaissants pour la France qui l’a vu grandir et lui a offert succès et argent.


Ces propos, tenus en 2008 pendant l’émission Hit Machine, resurgissent aujourd’hui sur le web. La star de Twitter (plus de 232 000 followers)  déclare face à la caméra : « Je suis fière d’être algérienne, fière d’être la fille de ma mère, mais je ne peux pas dire encore que je suis fière d’être française.

Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge au cours de mes concerts, c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie ».

Cette ingratitude a scandalisé de nombreux Français sur Twitter. L’intéressée y a répondu via ce message : « Ma mère m’a dit : “On répond aux cons par le silence.” Une fois de plus je vais écouter maman ».

Sympathique…  La chanteuse regrette aussi - toujours sur Twitter- une « polémique à 2 francs 6 sous » et ajoute « France, and i don’t Forget my origins ! what else ? ». (France, je n'oublie pas mes origines! Quoi d'autre?) 

 Quoi d’autre ?

*****

Faut-il en faire un scandale? On peut bien sûr mais cela n'apporte rien de plus. On ne connait aucun "issu" de l'immigration parmi les stars qui ait déclaré son amour pour la France, son pays. Même pas Zidane. On peut simplement espérer qu'Amel Bent ait évolué et surtout nous démontre une fois de plus l'échec de nos institutions, de nos écoles laïques et républicaines, la débandade de nos valeurs, de notre roman de l'histoire. Ce discours d'Amel Bent est surtout la marque de cet échec. Ndlr Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

jp 08/11/2012 11:45


qu'elle ne s'inquiéte pas nous ne l'aimons pas elle dégage voir ses chameaux

LA GAULOISE 08/11/2012 08:36


IL FAUDRAIT FAIRE VOTER UNE LOI : QUE TOUTE PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ET QUI DIT OU FAIT QUELQUE CHOSE CONTRE SON PAYS D'ACCUEIL SOIT,  IMMEDIATEMENT RENVOYEE DANS LE PAYS D
ORIGINE DE SA FAMILLE .

raymond 08/11/2012 07:12


il y a de grandes chances que si elle etait nee de l'autre cote de la mediterannee,elle fermerait surement sa boite a connerie ,j'espere au moins que son public aura compris.si elle n'aime pas
notre Pays qu'elle le quitte et que l'etat Francais lui confisque ce dont elle a bien profite chez nous ,nos compatriotes sont vraiment trop cons ,c'est ce qui s'appelle mordre la main de celui
qui la nourrit mais cela ne m'etonne plus et les medias ne devraient meme plus s'interesser a ce genre de personne ,mais on sait de quel cote sont sont ces memes medias 

Dekerle R. 08/11/2012 06:29


Tous ces français de papiers opportunistes n'ont rien a faire sur notre sol si c'est pour mépriser à ce point notre pays. Le sans-gêne, l'ingratitude et le dédain semble être une marque de
fabrique pour tous ces envahisseurs-profiteurs... La coupe est pleine !

ange 07/11/2012 22:43


SALE CONNNNNNNNNNNNNE


JE ZAPPERAI LA TV ET LA RADIO DES QUE JENTENDRAI CETTE SALO......

mfh 07/11/2012 22:18


et dans tout ca personne ne parle de son mec qui a commis un meutre a pantin dans le 9 3....mf

DURADUPIF 07/11/2012 19:34


Encore une... chanteuse de plus en France(on en a tellement) qui n'aime pas le pays où elle chante. Mais qu'à cela ne tienne qu'elle rejoigne rapidement le ou les pays qu'elle aime. Ne sachant
pas qui c'est et ne l'ayent jamais entendu et je crois que je ne m'entrendrai jamais je l'invite à aller chanter le plus rapidement possible de l'autre coté de la Méditerranée. On doit l'attendre
pour mettre ces pays en valeur.

dorothee13 07/11/2012 18:09


Pas fière d'être française, mais fière de prendre l'argent sur le sol français !