Anders Behring Breivik est-il un chrétien? par Jean Pierre Denis

Publié le 29 Juillet 2011

Du journal en Ligne La Vie.

Anders Behring Breivik est-il chrétien 

 

Photo d'Anders Behring Breivik provenant de son profil Facebook © AFP

Photo d'Anders Behring Breivik provenant de son profil Facebook © AFP

Les mots ont-ils encore un sens ? À peine la nouvelle de l’horrible massacre en Norvège était-elle connue que l’on nous présentait Anders Behring Breivikcomme un "fondamentaliste chrétien". La police norvégienne, qui avait mis 1h30 pour parvenir sur la scène du crime, se montrait d’une extrême célérité pour nous fournir une clé de lecture. "Fondamentaliste chrétien", "fondamentaliste chrétien", "fondamentaliste chrétien"… Ça y est, c’est entré dans nos pauvres ­cervelles ! Nous avons retenu ce que l’on voulait que l’on retienne. 

Mais, au fait, de quoi parle-t-on ?
 Le fondamentalisme est un courant religieux réactionnaire qui prône une compréhension stricte et littérale du texte sacré. Un "fondamentaliste chrétien", par exemple, considérera que le récit de la création du monde en sept jours doit être pris au pied de la lettre, comme un compte rendu historique précis. Tout cela est objectivement bien loin de l’univers d’Anders Behring Breivik… 


Oui, mais vous ne pouvez nier qu’il s’agit d’un chrétien,
 me répondra-t-on. Parce qu’il a été baptisé et croit dans le Dieu trinitaire, sans doute ? Ou parce qu’il essaie de vivre selon l’Évangile ? Non, vous n’y êtes pas du tout. Si Anders Behring Breivik nous est présenté ainsi, c’est parce qu’il aurait coché la case "chrétien" sur sa page Facebook. Étrange et nouvelle façon de définir l’appartenance religieuse ! Pour faire bonne mesure, on ajoute qu’il hait les musulmans, qu’il rêve de croisade et de ­Templiers, qu’il déteste le "multiculturalisme". Voilà la "définition" du christianisme que l’on veut, au passage, faire gober à l’opinion interna­tionale ! Personnellement, dans mon Église, jamais personne ne m’a présenté la foi de cette manière…


Breivik, n’est pas plus "chrétien" qu’il n’est "fondamentaliste". Dans son cerveau malade flottent, tordues, perverties, anachroniques, des images et des symboles qu’il croit propres à légitimer sa haine. Ces images et ces symboles, il a peut-être cru les trouver dans le trouble miroir que Ben Laden tendit à l’Occident un certain 11-Septembre. Comme les terroristes islamiques, il rêve d’un monde divisé en civilisations homogènes et antagoniques. 

Raciste, il est surtout un malade de la "pureté", cette obsession dont Jésus invite si souvent à se méfier, cette hérésie que l’Église a le plus souvent combattue (sauf, hélas, durant l’Inquisition). Sa haine obsessionnelle exprime un refus de ce métissage culturel qui devient le propre de l’Occident. Les sociétés ouvertes et sécularisées provoquent un certain sentiment de perte. Ce n’est pas un trop-plein de religion que l’on constate (le fameux fondamentalisme) mais, au contraire, un vide identitaire où certains sombrent corps et âme. 

La dérive sanglante du tueur norvégien doit aussi à la sous-culture du jeu vidéo et d’un certain cinéma – y compris, tiens, tiens, Lars von Trier, réalisateur de Dogville (cité par le tueur comme un de ses films favoris sur son profil Facebook), qui, au dernier festival de Cannes, faisait l’éloge de Hitler. Serial killer plus que terroriste, par son comportement il se rapproche de ces tireurs fous qui massacrent sur les campus américains. 

Solitaires, prisonniers de fantasmes de puissance, incapables d’aimer ou de se laisser aimer, refusant plus encore d’espérer, ces frustrés recouvrent d’oripeaux pseudo-politiques le trou béant de leur existence. Leur violence exprime sans doute le mal-être de sociétés ­faussement insouciantes, où l’on croit naïvement que la promesse de prospérité et de "qualité de vie" peut combler un tel gouffre.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude Germain V 29/07/2011 20:15



Et ceux qui participaient à la petite réunion ,ce que l'on ne montre sur aucune photo , ils étaient quoi .....au juste ????????????????? chiche ! qui va donner une réponse honnete ..... voyons si
des socialos courageux vont parler ........



Epicure 29/07/2011 09:35



Un tiers de la population humaine se situe dans la structure mentale Psychotique (Jean bergeret-ed. Dunod 1974 et rééd.récente)


Le psychisme se brise selon la  faille, et les meeurtriers  potentiels ne manquent pas! Voyez la masse de tueurs que la IIe Guerre Mondiale a suscité partout en europe et le monde
entier!


Je souhaite aux générations du 21e siècle  plus de cha,nce que celles du XXe ont eu!



Nancy VERDIER 29/07/2011 09:34



C'est surtout le grand déballage de Nafissatou Tralala qui m'horripile. On n'a jamais vu ça. Que la Justice fasse son travail et que cesse cette médiatisation sans intérêt.



Nancy VERDIER 29/07/2011 09:26



C'est un drame humain. Son comportement et les "théories" qui le supportent vont encore alimenter longtemps les questionnements et les affirmations des uns et des autres.  
Mais je ne vois en lui, ni un Ben Laden, ni un fou, ni un chrétien, ni un fondamentaliste de quelque nature que ce soit. Je vois une "construction implacable " d'un acte froid et déterminé sur un
psychisme exacerbé qui fait pendant aux comportements implacables et exacerbés des tenants de politiques immigrationistes et tueuses d'identité.
Elevé dans un pays "rationaliste et religieux" qui a perdu la foi en sa propre identité et invente son avenir en prônant d'un côté l'immigration et de l'autre la destruction d'un minuscule pays à
des milliers de km de la Norvège, cet homme jeune nourri de films, séries et de jeux vidéo et qui connait le maniement des armes est bien le fruit de cette société morbide.
Les jeunes victimes sont toutes innocentes. Leurs parents et les entraineurs "travaillistes" sont responsables du drame qu'ils ont créé....



Francis CLAUDE 29/07/2011 09:09



franchement personellement je commence a en avoir ras le vol de ce fait divers dramatique entre ça et DSK, pourriez vous un peu varrié le menu vers des faits qui nous tiennent plus a coeur...par
exemple les méfaits de nos politiquars collabos!...