Angers: elle s'appelait Nicole Chatelain. Elle a été égorgée par un réfugié soudanais "Samir Adam-Hassan"

Publié le 19 Janvier 2013

 
Elle s’appelait Nicole Chatelain, âgée de 60 ans, elle est morte assassinée, égorgée devant son domicile, dans une rue fréquentée du centre ville d’Angers, samedi en fin de matinée alors qu’elle revenait du grand marché.
 
Son agresseur a aussitôt été arrêté, mais les policiers ont du faire usage de leurs armes pour l’arrêter. Il s’agit d’un ressortissant soudanais âgé d’à peine 30 ans, Samir Adam-Hassan (transformé en “Adam” dans une partie des journaux locaux…). Outre le couteau avec lequel il a égorgé sa victime, il était également porteur d’un marteau, d’un tournevis et d’une arme semi-automatique.
 
Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime connaissait son bourreau. Elle avait en effet travaillé jusqu’à sa retraite dans une association d’insertion qui œuvrait notamment auprès des demandeurs d’asile, particulièrement nombreux dans cette ville de l’Ouest qui paraissait encore, au début des années 2000, épargnée par une immigration massive.
 
Cette commune tranquille de 150.000 habitants est en effet confrontée depuis 2009 à un afflux sans précédent de demandeurs d’asile. Elus et associations sont complètement dépassés. « Ils s’appellent Ahmed, Ali, Abdullah ou Mustapha. La plupart ont fui la région du Darfour, le Soudan, l’Erythrée ou la Somalie il y a quelques semaines, parfois des mois, et atterri ici.
 
A Paris, reconnaissent-ils, on les a aiguillés vers Angers quand on ne leur a pas donné en main propre un plan de la ville et les numéros de téléphone nécessaires pour leur accueil. » (Aujourd’hui en France – 16 novembre 2009). La ville d’Angers est en effet considérée comme fortement attractive. « Ici, il existe une tradition d’accueil, des associations et des collectivités mobilisées »,explique Jean-François Fribault, directeur de l’abri de la Providence.
 
Angers fait en effet partie de la trentaine de villes dotée d’une plateforme habilitée à domicilier des demandeurs d’asiles.
 
1.000 demandeurs d’asile sont recensés en 2010, 700 en 2011, parmi eux, de nombreux Somaliens, Éthiopiens et Érythréens. « Il existe un phénomène “affinitaire”,analyse le secrétaire général de la préfecture Alain Rousseau. Ce qui explique le regroupement de populations provenant de la Corne de l’Afrique. ». « Affinitaire »devant s’entendre comme la traduction politiquement correcte d’identitaire…
 
Cet afflux s’est accompli, du moins dans un premier temps, avec la bénédiction de la municipalité socialiste qui s’enorgueillit de sa tradition d’hospitalité et d’accueil. Mais les apprentis sorciers jouant avec le feu ont été rapidement dépassés, les services sociaux sont débordés par l’explosion des demandes à tel point qu’un appel sera lancé par le maire d’Angers à Claude Guéant, alors ministre de l’Intérieur, pour que les demandeurs d’asile soient mieux répartis dans les différentes villes de la région des Pays de la Loire.
 
Parce que, s’inquiète un élu, « A Angers,cela commence à trop se voir »… Il est à noter, d’ailleurs que les quotidiens locaux Le Courrier de l’Ouest et Presse Océan ont tenté tant bien que mal de cacher l’origine ethnique du meurtrier, décrit dans les premières dépêches comme un « Angevin de 30 ans »
 
FRANCE REVOLUTION

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

LA GAULOISE 20/01/2013 09:15


Que vaut la vie d'une française de 60 ans massacrée par un "pauvre emigré soudanais" aux yeux de nos journaleux? En avez vous entendu parler sur les differentes chaines ? Les Americains n'ont pas
tort de vouloir garder leurs armes !

Danielle 19/01/2013 20:56


Il faudrait réveiller tous ceux qui, très nombreux, ont participé à "la manif pour tous"et qui, au fond de leurs provinces encore relativement peu islamisées n'ont pas conscience de la réalité
mortifère de l'islamisation de notre pays. Je suggère de contacter les associations organisatrices, à part "Fils de France", bien sûr!!!

S. Dekerle 19/01/2013 20:34


Qu'avons-nous fait pour mériter cela? Comment tout ceci va-t'il se terminer? La France est foutue! 

Claude Germain V 19/01/2013 19:39


90% des journalopes pseudos français sont en realité de bonnes " lopettes aux ordres "  . J'imagine ces chacals en train de se raser le matin devant leur glace et se dire froidement :
" voyons.... quel mensonge et quelle ordure je vais pouvoir balancer aujourd'hui contre un Français , pour faire plaisir au député du coin , a l'imam de la mosquée et a mon patron
" ...... et la lopette  fiere d'elle quitte son appartement pour partir a la chasse au Français en siflottant ...... elle est quand meme belle la vie en France quand on est une
"donneuse" .....